Photo par Bruce Dixon sur Unsplash

Prendre d’excellentes photos d’un groupe de personnes est l’une des techniques les plus difficiles en photographie. Non seulement devez-vous placer vos sujets de manière plaisante, mais vous devez aussi composer avec la nature imprévisible du sujet humain. Chaque personne dans votre photo est une variable, qui peut à tout moment être distraite, ennuyée ou souffrir d’une attaque d’éternuements, et plus vous avez de personnes, plus de variables vous devez prendre en compte. Cela dit, une photo de groupe bien réalisée est l’une des grandes joies de la photographie qui donne l’occasion à la personne qui regarde la photo de s’attarder sur l’image et de l’apprécier plus que n’importe quel autre type de photographie. Aujourd’hui, je vais partager avec vous la sagesse qui m’a été donnée par des années à tenter d’obtenir la photo de groupe parfaite.

Tout d’abord, quelques notions élémentaires. Si possible, utilisez toujours un trépied pour prendre des photos de groupe, et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, vous aurez besoin de composer vos images avec le plus grand soin possible. Lorsqu’on prend des photos sans trépied, on a tendance à négliger davantage la composition. Deuxièmement, vous devez prendre un nombre de cadres d’images, et si l’arrière-plan de chaque image est identique, il est très facile de combiner un nombre de clichés différents par la suite (avec Photoshop, ou tout autre outil de post-traitement que vous affectionnez) et de choisir la meilleure expression de chacun de vos sujets. Si, par exemple, vous avez une belle pose où tout le monde est souriant, mais une personne a les yeux fermés, il est facile de copier et de coller ses yeux d’une autre pose. Cette technique a sauvé la mise pour moi à de nombreuses reprises par le passé.

Prenez votre temps

La chose que je regrette le plus souvent après avoir pris une photo de groupe est de ne pas avoir pris plus de temps pour placer mes sujets. Cela prend un peu de peaufinage pour obtenir un arrangement adéquat, et il est très frustrant de voir les défauts dans votre image après coup et de réaliser combien il aurait été facile de les corriger au moment opportun, en prenant simplement quelques secondes de plus. Personnellement, j’essaie toujours de prendre le temps et l’énergie de mes sujets en considération et, trop souvent, cela m’amène à ne pas prendre le temps qu’il faudrait. Il est important de garder en tête qu’une légère impatience sur le coup en vaut la chandelle, car l’image qui en résultera sera admirée pour de nombreuses années.

Soyez positif

C’est un truc qui s’applique peu importe le nombre de sujets avec lequel vous travaillez : ne dites que des choses positives. Si vous êtes en train d’effectuer un réglage et que vous réalisez que ça ne fonctionne pas et que vous devez faire des changements, ne laissez jamais entendre que ça ne fonctionne pas, parce que ça peut rendre vos sujets embarrassés et donner lieu à un malaise généralisé chez tous les sujets impliqués. Dites quelque chose comme : « Génial, cette prise est fantastique. Maintenant, essayons quelque chose d’autre. » Émettez une énergie positive en tout temps, de cette façon, vous aurez plus de chances d’obtenir le même genre d’énergie de la part de vos sujets.

Maintenant, entrons dans les détails de l’organisation de vos sujets, à l’aide de quelques exemples d’images.

Créez des triangles

J’aime vraiment l’image ci-dessous : j’aime le contexte, j’aime les couleurs et j’aime l’aspect sombre. J’apprécie aussi comment le photographe a utilisé la lumière, et comment le soleil crée des points lumineux sur les sujets, ce qui les aide à se démarquer de l’arrière-plan. Toutefois, le point faible de l’image est la disposition en file des sujets. Votre œil se déplace de gauche à droite sur les visages d’une manière qui n’est pas particulièrement intéressante. Dans l’image suivante, par contre, le photographe a fait un excellent travail avec les différentes hauteurs de ses sujets pour créer une composition vraiment dynamique et intéressante. L’une des techniques les plus plaisantes pour l’œil en photographie est la création de triangles. Nos cerveaux aiment trouver des triangles dans les photographies et sauter d’un angle à l’autre. Le plus de triangles nous trouvons, le plus de temps nous passerons à examiner l’image. Pensez donc à utiliser des chaises pour que certains de vos sujets soient assis, alors que d’autres sont debout. Si vous pouvez en plus vous permettre d’avoir un sujet assis au sol, vous aurez trois hauteurs différentes et plus de possibilités de créer des triangles.

Photo par Clarke Sanders sur Unsplash

 

Encouragez l’aspect convivial

Le point faible de l’image ci-dessus est sa rigidité. Les sujets sont posés de manière très figée et il y a un certain manque de vitalité. Si c’est possible, j’essaie de donner une allure conviviale et conversationnelle à mes portraits de groupe, comme si tout le monde était en train de discuter et que j’arrivais avec mon appareil en criant « Bonjour tout le monde! » et qu’ils se tournaient tous vers moi en même temps. Lorsque vous abordez le défi de l’arrangement de vos sujets dans cet état d’esprit, vous obtenez un excellent point de départ. Demandez-vous simplement « qui parle à qui? » et, si vous travaillez avec des groupes de trois, vous créerez de beaux triangles.

L’image ci-dessous est un très bon exemple d’une photo qui a un aspect vraiment conversationnel, où les sujets sont magnifiquement animés, ce qui donne une vitalité vraiment plaisante à l’ensemble. Du point de vue des triangles, cette photo n’est pas exceptionnelle, mais, et vous le réaliserez en prenant des photos de groupe, vous ne pouvez pas répondre à tous les critères!

Photo par Brooke Cagle sur Unsplash

 

Laissez vos sujets être distraits

Dernier conseil : laissez vos sujets profiter du processus autant que possible. Laissez-les interagir avec les autres librement, car l’énergie positive qui circulera entre vos sujets transparaîtra dans vos clichés. Si vous êtes le genre de photographe qui peut également être une distraction divertissante (tout en étant attentif à tous les autres détails qui sont importants), alors jouez cette carte autant que possible.

Je vous laisse sur ces quelques mots de sagesse, mais j’aimerais bien connaître vos astuces pour prendre de bonnes photos de groupes dans les commentaires ci-dessous!

 

 

PARTAGER SUR
Justin Morrison
Je suis photographe à Vancouver et propriétaire de Juna Photography. Je suis passionné de photographie. J’adore les photos qui ont l’air authentiques et qui racontent des histoires. Ce sont les photos que je m’efforce de créer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here