german christmas.jpg

Vous êtes-vous déjà demandé comment on célèbre Noël dans un autre pays?Même si je célèbre toujours Noël en famille près de chez moi, j’ai toujours voulu savoir ce que ça donnerait si je prenais l’avion pour connaître la culture d’un autre pays au mois de décembre.Après tout, c’est le meilleur moment pour s’imprégner de la culture authentique d’un pays, que ce soit avec ses yeux, son nez ou sa bouche.

De mon côté, je tiens des origines autrichiennes de mon grand-père qui est venu s’établir au Canada après un voyage en bateau dans les années 1930.Il n’a pas emporté beaucoup de biens matériels appartenant à la famille, mais il nous a tout de même partagé les recettes authentiques de la famille.Noël était le seul moment de l’année où il entrait dans la cuisine pour faire autre chose que manger. Pour cette occasion, il passait la journée à préparer les meilleurs Glühwein, Stollen et pains d’épices allemands. En rétrospective, je me sens vraiment chanceuse d’avoir pu goûter à ces plats en sa compagnie.

Parfois, des choses que l’on voit ou que l’on sent peuvent nous ramener en enfance. Il a suffi de me promener dans le marché de Noël de Vancouver pour me remémorer tous ces moments passés avec mes grands-parents.En raison de cela, c’est le meilleur moment pour jeter un coup d’œil à quelques recettes allemandes traditionnelles pour Noël dans cette édition des Favoris du vendredi de Shelly.

Peut-être vous sentirez-vous inspiré pour tenter de préparer votre propre spécialité d’inspiration allemande.

gluhwein.jpgGlühwein

Les marchés de Noël sont une tradition en Allemagne qui date d’aussi loin que 1434 et qui commence à s’étendre dans d’autres grandes villes de partout dans le monde.On y trouve plein de pâtisseries, de fameuses saucisses allemandes nommées Bratwurst et, bien sûr du Glühwein.

La traduction littérale de Glühwein est « vin qui brille ». Au Canada, on l’appelle habituellement vin chaud.Cette boisson chaude et épicée est très prisée à l’occasion des rassemblements des Fêtes et constitue le favori des foules aux marchés de Noël d’inspiration allemande depuis plusieurs décennies.

Cette recette ressemble beaucoup à celle de mon grand-père.

Ingrédients

  • 1 bouteille de vin rouge sec
  • 1 citron tranché
  • 3 oranges tranchées
  • 6 bâtonnets de cannelle
  • 8 à 10 clous de girofle
  • 3 cuillères à table de sucre
  • 3 à 5 anis (entiers)
  • Ingrédients facultatifs : cardamome, muscade (au goût), 1 tasse de brandy

Préparation

  • Verser le vin rouge dans une grande marmite et commencer à chauffer celle-ci à feu doux (ne pas bouillir).
  • Ajouter la cannelle, les clous de girofle, le sucre et l’anis (et les ingrédients facultatifs au goût).
  • Réchauffer le mélange avec soin, puis ajouter les oranges et le citron tranchés.
  • Faire cuire le mélange à feu doux pendant environ 45 min (s’assurer de ne pas faire bouillir le vin).
  • Goûter et ajouter du sucre au besoin; égoutter ensuite le mélange et servir la boisson chaude dans des verres ou chopes préchauffés.
  • Garnir de tranches d’orange ou d’un bâtonnet de cannelle et déguster ce vin chaud de tradition allemande.

Vous pouvez facilement adapter cette recette à votre goût : par exemple, si vous préférez votre vin chaud plus sucré, ajoutez-y du sucre et si vous le voulez plus alcoolisé, ajoutez-y du brandy ou du rhum.Vous pouvez aussi expérimenter avec d’autres épices comme des feuilles de laurier ou du gingembre ou mettre quelques kumquats (variété de fruits ressemblant à de petites oranges) dans les verres.

ginger orange stollen.jpgStollen au gingembre et à l’orange

Saviez-vous que l’avent a été inventé par un pasteur allemand du nom de Johann Hinrich Wichern en 1833?Cet homme avait fondé un orphelinat et les enfants qui y résidaient lui demandaient chaque jour dans combien de temps Noël aurait lieu.Pour les aider à patienter pendant une période qui leur semblait une éternité, il a créé la première couronne de l’avent.Parfois les Allemands disposent des cadeaux sur de petites boîtes pendant l’avent, d’autres fois des chandelles qu’ils allument au début de chaque semaine.

Pendant que les enfants allemands attendent Noël patiemment, leurs parents s’affairent à préparer du Stollen.Ce pain à la levure plein de noix, de fruits et d’épices se mange toujours à Noël en Allemagne.

Donne de 2 à 4 pains (soit de 24 à 32 portions)

Temps de préparation : environ 6 heures, la plupart de ce temps ne nécessitant pas une implication très active, et un peu de temps en plus pour laisser le Stollen reposer avant de le servir.

1 tasse de raisins secs dorés

1 tasse de cerises séchées

1 tasse de gingembre haché cristallisé

1 tasse d’amandes tranchées ou effilées

⅔ tasse de liqueur d’orange (exemples : Grand Marnier ou Cointreau)

1¾ tasse (3½ bâtonnets) de beurre

⅓ tasse de lait, idéalement non écrémé

4 tasses de farine tout usage

1 tasse de sucre

1 c. à table de zeste d’orange râpé

2¼ cuillères à thé de levure instantanée ou 1 sachet de ¼ oz de levure sèche active

2 cuillères à thé de gingembre moulu

1 cuillère à thé de cannelle moulue

1 cuillère à thé de sel

1/4 cuillère à thé de muscade moulue

2 gros œufs

1 cuillère à thé d’extrait de vanille

Huile ou beurre pour graisser le bol et la plaque à pâtisserie

1½ tasse de sucre en poudre

1. Mettre les raisins, les cerises, le gingembre cristallisé, les amandes et la liqueur d’orange dans un bol de format moyen.Remuer pour bien mélanger le tout, recouvrir le bol et laisser le mélange reposer à température ambiante, pendant une nuit si possible. Préparer la pâte pendant ce temps.

2. Pendant ce temps, mettre 1 tasse (2 bâtonnets) du beurre et du lait dans une petite casserole à feu moyen-doux et cuire jusqu’à ce que le beurre fonde (ou passer le beurre et le lait au four à micro-ondes pendant des intervalles de 30 secondes jusqu’à ce que le beurre fonde).Combiner la farine, ¼ tasse du sucre, le zeste d’orange, la levure, 1 cuillère à thé du gingembre moulu, la cardamome, le sel et la muscade dans un grand bol.Lorsque le mélange au beurre refroidit pour atteindre 100 °F (soit à peu près la température de l’intérieur de votre poignet), ajouter le mélange à la farine et remuer avec le crochet pétrisseur d’un batteur sur socle ou à la main.Battre les œufs doucement et mélanger la vanille à ceux-ci. Incorporer le tout à la pâte.

3. Pétrir la pâte avec le crochet pétrisseur d’un batteur sur socle ou à la main jusqu’à ce que le mélange soit lisse et élastique, ce qui devrait prendre environ 10 minutes.Graisser un grand bol (vous pouvez prendre celui que vous avez utilisé pour mélanger la pâte), ajouter la pâte et la retourner pour la recouvrir d’huile ou de beurre.Couvrir le bol d’une serviette de cuisine propre ou de pellicule plastique, placer dans une pièce chaude et laisser la pâte lever pendant 1½ à 2 heures.

4. Enfoncer la pâte et ajouter le mélange aux raisins secs.Pétrir la pâte dans le bol avec le crochet pétrisseur d’un batteur sur socle ou à la main jusqu’à ce que les fruits, les noix et le gingembre soient bien incorporés au mélange.(La pâte devrait être collante.)Graisser une plaque de cuisson et former 2 à 4 pains ovales avec la pâte.Couvrir la plaque de cuisson d’une serviette de cuisine propre ou de pellicule plastique, placer dans une pièce chaude et laisser la pâte lever pendant 1 heure.

5. Préchauffer le four à 350 °F.Enlever ce qui couvre la plaque de cuisson et cuire jusqu’à ce que les pains sont brun doré, ce qui devrait prendre environ de 35 min (pour les petits pains) à une heure (pour les grands pains).Une fois vos Stollen prêts, faire fondre le reste du beurre (¾ tasse, 1½ bâtonnet) dans une petite casserole à feu moyen-doux (ou au four à micro-ondes en le plaçant dans un bol allant au four à micro-ondes).Beurrer le dessus et les côtés des Stollen pendant qu’ils sont encore chauds.Saupoudrer le reste du sucre (¾ tasse) et du gingembre moulu (1 cuillère à thé) sur les Stollen.

Laisser le tout bien refroidir.Saupoudrer le sucre en poudre de manière uniforme sur les Stollen, en appuyant pour s’assurer qu’il colle bien sur le gâteau.Emballer chaque pain dans une pellicule d’aluminium ou de plastique et laisser le tout reposer à température ambiante pendant au moins une journée avant de servir.

german gingerbread.jpgPain d’épices d’inspiration allemande

Pour de nombreux Canadiens, le réveillon de Noël annonce le début de la célébration de Noël.Lorsque mes enfants laissent des biscuits pour le père Noël au réveillon de Noël, il s’agit toujours d’un ou deux bonshommes en pain d’épices avec un biscuit aux pépites de chocolat, au cas où le père Noël soit tanné de manger des biscuits au pain d’épices ou qu’il désire partager les biscuits avec ses rennes qui préfèrent le chocolat.

 En Allemagne, les Fêtes se terminent au réveillon de Noël.La tradition veut que les enfants voient à ce moment l’arbre illuminé pour la première fois après que leurs parents l’aient décoré furtivement.C’est aussi le moment de remettre et de déballer les cadeaux, de manger une oie cuite au four et de goûter à de délicieuses spécialités allemandes comme le pain d’épices.

En Allemagne, le pain d’épices prend la forme d’un gâteau (et non de biscuits) et se prépare dans un moule à cheminée.  

Ingrédients :

1 tasse de beurre ramolli

2 tasses de cassonade bien tassée

3 œufs

2/3 tasse de miel

1/4 tasse de liqueur d’orange

1 tasse de crème sure

1/2 tasse de jus d’orange

1 2/3 tasse de farine tout usage

1 tasse de farine de blé entier

4 cuillères à thé de poudre à levure

2 cuillères à thé de gingembre moulu

1 cuillère à thé de cannelle moulue

1/4 cuillère de noix de muscade moulue

1/4 cuillère à thé de clous de girofle moulus

1 tasse de raisins secs

1 tasse d’amandes effilées blanchies

Préparation :

1.

Mélanger au fouet les divers types de farines, la poudre à levure et les épices.

2.

Dans un grand bol, crémer le beurre ou la margarine avec la cassonade.Battre les œufs, le miel, la liqueur d’orange, la crème sure et le jus d’orange.Battre le mélange à la farine en l’incorporant dans celui à la crème, puis ajouter les raisins secs et les amandes au mélange en continuant de remuer.Transférer la pâte à gâteau dans un moule à cheminée couvert de farine.

3.

Cuire le gâteau à 350 °F (175 °C) pendant 80 minutes ou jusqu’à ce qu’il semble prêt lorsque vous le piquez à l’aide d’un cure-dent.Transférer sur une grille pour laisser le gâteau refroidir.

Il est agréable d’avoir ses propres traditions, mais il est tout aussi plaisant de savoir comment on célèbre les Fêtes ailleurs dans le monde.On peut ainsi s’inspirer des autres traditions pour se les approprier à son tour.

Je vous souhaite Frohe Weihnachten!

PARTAGER SUR
J’aime écrire sur à peu près tout, des mélangeurs aux portables, et y mettre ma touche personnelle. Pigiste depuis 5 ans à Vancouver, j’ai travaillé pour le Globe & Mail, The Vancouver Province, Chicken Soup for the Soul (allez chercher votre mouchoir) et sur de trop nombreux sites Web pour pouvoir les nommer. Mon site Web personnel est le survivemag.com.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here