fitbit ionic

La nouvelle montre Ionic de Fitbit est-elle une montre intelligente véritable, ou bien un bracelet d’activité sophistiqué qui vous permet d’accomplir plus de tâches que les autres montres intelligentes? Cet appareil hybride est censé vous aider à effectuer bien d’autres activités que le simple entraînement physique.

Contrairement à la montre Blaze, le dernier appareil de style montre intelligente de Fitbit, l’Ionic a été lancée peu après que la société a acquis Pebble. L’influence de cette dernière se fait ressentir, même si l’apparence de l’Ionic n’a que peu à voir avec celle des produits que Pebble a lancés avant son acquisition. Dans le cas de l’Ionic, Fitbit ne déroge pas à son habitude de mélanger les styles, bien que ses vues et ses ambitions soient d’une plus grande envergure que celles qui avaient donné le jour à la Blaze.

Cliquez ici pour voir mon évaluation vidéo du produit (en anglais seulement)

Style

Il n’a jamais été dans les plans de Fitbit de doter la Blaze d’une allure authentique de montre intelligente. Au contraire, l’Ionic s’affirme beaucoup plus comme une montre. Elle est d’un style neutre qui plaira à la plupart, mais qui décevra ceux qui sont à la recherche d’une montre plus stylisée.

C’est sans surprise que, avec l’Ionic, la santé et la mise en forme sont encore à l’honneur. Elle est dotée d’un écran ACL lumineux de 1,5 po dont la résolution de 348 x 250 pixels offre un bon rapport de contraste. Lorsqu’on incline la montre d’un côté et de l’autre en dirigeant ses regards vers le bas, l’écran révèle une subtile courbure. Cette simple amélioration contribue à réduire les reflets et à faciliter la lecture.

La lunette légère en aluminium qui encadre l’écran donne du volume au haut et au bas de ce dernier, et ajoute de l’épaisseur en dessous, ce qui améliore le fonctionnement du capteur de fréquence cardiaque et de la batterie à l’intérieur de la montre. L’Ionic est également dotée d’une puce CCP qui rend possible le paiement mobile. Nous y reviendrons plus loin.

L’écran de l’Ionic est fixé solidement à la montre. Il ne se déboîte pas, comme c’était le cas avec la Blaze. Ainsi, changer de bracelet est probablement moins compliqué en raison du fermoir utilisé. Malheureusement, Fitbit n’a pas pourvu l’Ionic de cornes standard qui auraient été compatibles avec les bracelets des types les plus courants; à tout le moins, Fitbit offre d’autres types de bracelets.

Le bracelet en caoutchouc est robuste et doté d’une surface intérieure douce et d’une surface extérieure parcourue de sillons. Résultat : un bracelet confortable d’allure sportive. La montre est fournie avec un grand et un petit bracelets; ainsi, peu importe l’épaisseur de votre poignet, vous pouvez la porter confortablement. J’ai également essayé un bracelet en cuir brun (vendu séparément) lors de mes sorties afin d’évaluer son potentiel esthétique. Il a suscité des commentaires nuancés.

Configuration

fitbit ionic

Configurer la montre a été un jeu d’enfant, d’autant plus que l’appli Fitbit a effectué tout le boulot. Une fois qu’elle a été en état de marche, j’ai suivi un tutoriel pour me familiariser avec le nouveau système d’exploitation de Fitbit et j’ai parcouru l’interface de l’Ionic. La navigation n’a rien de compliqué : balayer de gauche à droite et tapoter l’écran suffit dans la plupart des cas, bien que les boutons sur le côté de la montre s’avèrent parfois utiles.

Le bouton principal, situé sur le côté gauche, permet d’allumer ou d’éteindre la montre. Il déclenche également la fonction de paiement mobile lorsqu’on le tient enfoncé quelques secondes. Enfin, il sert de bouton Précédent dans la quasi-totalité des menus. Quant aux deux boutons du côté droit, ils constituent des raccourcis qui donnent accès aux fonctions de suivi des pas et d’exercices à partir de l’écran d’accueil. À partir de cet écran, les applis et les fonctions qui s’alignent sur le côté droit sont accessibles en appuyant sur ces boutons. Vous pouvez aussi y accéder en tapotant tout simplement l’écran. Ce qui explique ce modèle hybride de commandes, c’est que les boutons de l’Ionic sont beaucoup plus utiles lorsqu’on est dans l’eau.

Les fonctions de personnalisation sont quelque peu limitées. Il est possible de modifier le cadran de la montre au moyen de l’appli mobile Fitbit; mais, pour des raisons qui m’échappent, on ne peut le faire à partir de la montre elle-même. Je pouvais modifier l’ordre des applis en les déplaçant avec le doigt comme je le ferais avec un téléphone intelligent. Malheureusement, je ne pouvais attribuer d’autres fonctions aux boutons physiques, par exemple sauter des pistes musicales ou toute autre fonction utile lorsque la montre est en mode veille.

Je pouvais filtrer quelles notifications étaient transmises à l’Ionic depuis mon téléphone. Je dois dire au passage que ces notifications sont pour la plupart en mode lecture seulement. Pour l’instant, il est donc impossible de répondre à un message entrant, bien que Fitbit pourrait, à l’occasion d’une mise à jour ultérieure, proposer une façon d’envoyer des réponses préchargées. Je pouvais accepter un appel entrant sur la montre, mais je devais y répondre à l’aide de mon téléphone.

La meilleure solution que j’ai trouvée à ce problème a consisté à porter des écouteurs Bluetooth. En répondant à un appel depuis ma montre, la voix de l’appelant me parvenait instantanément grâce à mes écouteurs, lesquels étaient synchronisés à mon téléphone. Quand je transférais de la musique sur la montre elle-même (elle est dotée d’un espace de stockage supplémentaire de 2 à 3 Go), je pouvais synchroniser l’Ionic directement avec mes écouteurs. Alors, en ce qui concerne l’écoute de musique, il n’y a pas de problèmes.

Au contraire, la connectivité Wi-Fi présente quelques problèmes. J’espère qu’ils seront réglés avec les mises à jour ultérieures. Me connecter a été vraiment pénible; de plus, la montre n’utilisait que la bande de 2,4 GHz de mon réseau.

fitbit ionic

Applications préchargées

Le système d’exploitation Fitbit est clair et bien ordonné. Il comprend des applis préchargées qui constituent un point de départ convenable. L’appli Coach est utile pour les entraînements de courte durée, par exemple faire travailler ses abdominaux durant 10 minutes ou s’entraîner durant 7 minutes. L’appli Exercise constitue une façon rapide de commencer un programme d’entraînement à partir d’une liste. Les paramètres de l’application mobile vous permettent de modifier cette liste. Le problème, c’est que cette dernière ne peut contenir qu’un maximum de sept programmes d’entraînement. L’appli Today rassemble sur un même écran toutes vos activités de la journée.

Les fonctions d’applis comme Timers, Alarm, Weather et Wallet sont, en raison de leur titre, assez évidentes. La montre est également dotée des applis Starva et Starbucks. La seule application qui fait figure d’étranger dans cette constellation est Pandora, un service de diffusion de musique en continu qui n’a jamais fonctionné pas au Canada. Comme pour les autres applis, je n’ai pu la supprimer que dans la liste des applications mobiles, et non dans la montre elle-même.

Bien que des applications supplémentaires soient offertes, je n’ai pu accéder à aucune d’entre elles. Encore une fois, c’est l’appli Fitbit qui régit tout d’une main de fer. Par ailleurs, malgré tous mes efforts, je n’ai pas réussi à installer sur l’Ionic les applis compatibles que j’avais pourtant déjà installées sur mon téléphone. Je m’attends à ce que la situation change au cours des prochaines semaines ou des prochains mois, mais il serait beaucoup plus avantageux pour Fitbit de se contenter d’ouvrir les vannes.

Au moins, les notifications de l’application sont variées. En plus des fonctions d’appel, de messages texte et de calendrier, j’ai pu utiliser avec l’Ionic d’autres applis installées sur mon téléphone comme WhatsApp, Facebook Messenger, Nest, Uber, YouTube, PayPal et Slack. La liste n’est pas aussi longue que celle d’une montre Android Wear ou plus particulièrement d’une montre Apple Watch. C’est un euphémisme que de dire qu’elle constitue un départ prudent.

Les commandes de lecture de musique sont efficaces, mais j’aurais souhaité que Fitbit soit plus diligent en ce qui a trait à la prise en charge de services de diffusion de musique en continu. Si les applis Spotify, Google Play Music et Apple Music étaient intégrées de façon à ce que je puisse parcourir mes listes de lecture et effectuer des recherches, ça ferait une énorme différence.

fitbit ionic

Entraînements et suivi

fitbit ionic

Par défaut, l’objectif principal concerne uniquement le nombre de pas. Cependant, vous pouvez régler l’appli Fitbit de façon à ce que l’objectif principal repose, par exemple, sur un nombre de calories à brûler, une distance à parcourir ou un nombre de minutes d’activité à atteindre. Tous les paramètres personnalisables se règlent au moyen de l’appli Fitbit, même ceux du suivi des activités.

Par exemple, selon les paramètres par défaut concernant la natation, une piscine mesure 25 m de long. Si votre piscine est plus longue, vous pouvez entrer la bonne valeur, ce qui garantit un suivi plus exact. C’est la même chose pour la longueur des foulées pour la marche ou la course. Aussi, la fonction de détection AutoRun est désactivée par défaut.

Je dois toutefois ajouter que l’Ionic s’en sort vraiment bien dans la piscine. Elle est étanche jusqu’à une profondeur de 50 m, et il paraît qu’elle fonctionne bien dans l’eau salée. Malgré cela, toute saucette dans l’océan devrait être suivie par un bon rinçage à l’eau claire afin d’enlever les traces subsistantes de sel et de sable.

Pour effectuer le suivi exact des distances et du rythme liés à n’importe quel exercice, vous devez vous servir de la connexion GPS de votre téléphone. En effet, l’Ionic n’est pas équipée de sa propre carte SIM, comme c’est le cas de l’Apple Watch 3.

L’appli Fitstar est de retour. Ce service, qui continue à être offert par abonnement, vous permet de créer des vidéos d’entraînement sur mesure. Elle fonctionne encore comme une application indépendante sur les téléphones; au contraire, sur la montre, elle est intégrée à l’appli Coach. Dès que vous commencerez à l’utiliser, des entraînements guidés s’afficheront à votre gré sur l’écran de l’Ionic. Cette application serait plus fluide si elle était complètement intégrée à Coach et qu’elle ne sursaturait pas la montre de données concernant les entraînements. Peut-être qu’un jour Fitbit trouvera une solution à ce problème.

À l’exception des entraînements guidés de Fitstar, le suivi automatique des exercices est efficace. À l’aide d’un GPS, l’Ionic est en mesure de détecter le moment où une course commence ou s’interrompt en raison d’un feu rouge ou d’une petite pause où l’on reprend haleine. J’ai décidé de faire le suivi manuel d’activités comme le vélo, l’ellipse ou la natation pour m’assurer que les données étaient exactes, surtout lorsque j’étais à l’intérieur et privé de signal cellulaire.

Mises à jour à venir

L’Ionic recèle encore quelques surprises. Elle émet une lumière verte afin d’évaluer optiquement la fréquence cardiaque. Elle projette également une lumière rouge qui permet de mesurer le taux de saturation en oxygène du sang, ou SaO2, une mesure qui peut aider à évaluer la qualité du sommeil plus efficacement. À ce sujet, les représentants de Fitbit m’ont confié qu’ils s’intéressaient à la détection de l’apnée du sommeil et que les niveaux de SaO2 pourraient, à l’occasion d’une mise à jour ultérieure, aider à la détecter.

Voilà de bonnes nouvelles, d’autant plus que l’Ionic est déjà un moniteur d’activité exceptionnel. Fitbit a fait des progrès quant à l’exactitude de la détection des pas; ainsi, je n’éprouve plus autant de confusion lorsque je consulte les données concernant ma fréquence cardiaque. Tout ce qui concerne la mise en forme est parfait.

Même l’autonomie de la batterie est impressionnante. À usage modéré, elle peut durer une semaine entière. Lorsque j’ai fait un plus grand usage de l’Ionic, la batterie a duré quatre jours sans problème. C’est sensiblement mieux que la plupart des montres intelligentes.

En somme, tout tourne autour de la façon dont les fonctionnalités de cette montre intelligente seront améliorées. Fitbit fait le pari que les développeurs contribueront à accentuer son intégration des applications; pourtant, rien n’est moins sûr. Ajouter plus de données concernant les programmes d’entraînement et de santé aide seulement à dresser un tableau plus complet que les applis peuvent prendre en charge. Pour cela, il suffit qu’elles soient accessibles.

Fitbit Pay

fitbit ionic

Il s’agit d’une fonctionnalité qui rapproche l’Ionic des montres intelligentes, sauf que nous ne constaterons pas son influence avant quelque temps. Au moment où je publie la présente évaluation, la RBC sera la première banque canadienne, en novembre, à offrir le service Fitbit Pay. Elle sera suivie par Capital One en 2018. Il est difficile de savoir quand d’autres banques suivront l’exemple, ou même si elles le feront. Par contre, des négociations auraient lieu en ce moment.

Et il ne s’agit pas d’un détail négligeable : si les émetteurs de carte ne participent pas, cette fonctionnalité s’avérera inutile. À la place, vous pouvez charger sur votre montre des cartes de crédit prépayées de Visa ou de MasterCard, mais, pour l’instant, la plupart des Canadiens portant l’Ionic ne sont pas en mesure de payer quoi que ce soit avec elle.

Comme Starbucks possède sa propre appli, les cartes rechargeables de sa chaîne de magasins peuvent être ajoutées séparément. De cette façon, ceux qui s’y rendent souvent pour une tasse de café ou autre peuvent utiliser l’Ionic pour payer.

Conclusion

L’Ionic s’adresse à ceux qui ont foi en l’avenir. Fitbit s’en tire très bien pour ce qui est de la mise en forme, mais son aspect de montre intelligente donne l’impression d’être inachevé. Et pourquoi donc devrais-je utiliser une application de bureau pour charger de la musique sur ma montre quand tout le reste fonctionne déjà grâce à l’application mobile?

Qu’un téléphone soit nécessaire dans la plupart des cas, ça, je peux le comprendre, étant donné que l’Ionic n’est pas dotée de sa propre connexion LTE. Mais plus les applis sont faciles à utiliser sur la montre sans devoir recourir à un téléphone tout près, plus Fitbit amène la montre dans la catégorie où il souhaite la ranger.

Ses qualités esthétiques ne font pas l’unanimité. Pour ma part, je ne crois pas que cette montre intelligente soit la plus belle ni la plus laide. Elle est bien et fait l’affaire, mais ne fait pas vraiment tourner les têtes. Selon moi, les femmes partageront davantage mon opinion que les hommes en raison de son cadre surdimensionné.

La montre Ionic de Fitbit est maintenant offerte en noir, bleu, prune et sarcelle, et en formats grand ou petit.

 

PARTAGER SUR
Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here