Au gym, pour la course à l’extérieur ou simplement pour faire son épicerie, les écouteurs sans fil permettent plus de liberté de mouvement. Pourquoi s’en priver? Samsung présente une version améliorée de ses écouteurs sans fil Galaxy Buds de Samsung, qui succèdent aux écouteurs Gear IconX présentés les deux années précédentes.

Est-ce que Samsung a réussi? Voici mon test complet et mes impressions à leur sujet.

Contenu de la boîte

La boîte d’emballage est très compacte. Elle contient évidemment les écouteurs, mais aussi un boîtier de plastique solide dont le couvercle est magnétique—et qui tient bien en place. Le boîtier est aussi compatible avec la charge par induction sans fil Qi. J’y reviens un peu plus loin.

On trouve aussi une petite boîte de carton blanc qui contient le câble d’alimentation USB à USB-C, ainsi que des embouts adaptateurs pour permettre aux Galaxy Buds de tenir dans pratiquement toutes les tailles et tous les types d’oreilles.

Configuration des écouteurs Galaxy Buds et application Wear de Samsung

La configuration se fait très facilement. Il suffit de charger les écouteurs, puis de les sortir de leur boîtier pour les activer. On active le Bluetooth sur son téléphone, puis on verra les écouteurs apparaître dans la liste des appareils à jumeler. D’ailleurs, les Galaxy Buds sont compatibles Bluetooth 5.0, ce qui permet d’économiser l’énergie.

Pour mon test, j’ai utilisé un téléphone Galaxy S10 de Samsung, mais les Galaxy Buds sont compatibles avec la majorité des téléphones Android, du moment que l’appareil roule Android en version 5.0 ou plus récente. Ils fonctionnent aussi avec un iPhone, mais les fonctionnalités sont plus limitées.

Il ne restera plus qu’à cliquer sur « Samsung Galaxy Buds » et le jumelage sera effectué en quelques secondes.

Il est possible que vous ayez à installer certaines applications comme Android Wear ou Galaxy Wearable, l’application-maison de Samsung (aussi appelée « Wear »). Ensuite, cette dernière vous affichera un tutoriel pour vous apprendre à utiliser le petit pavé tactile sur l’oreillette gauche :

  • Taper une fois pour jouer ou mettre en pause
  • Taper deux fois pour passer au morceau suivant
  • Taper trois fois pour revenir au morceau précédent

Il est fort possible que l’application Wear vous demande d’effectuer une mise à jour du micrologiciel des Galaxy Buds. Ceci permet l’amélioration de fonctionnalités ou l’élimination de légers problèmes. Il est donc fortement recommandé de toujours faire les mises à jour de ce type.

À noter que Samsung a retiré le stockage interne, ce qui signifie que vous devrez toujours avoir votre téléphone avec vous, ainsi que les fonctionnalités de suivi d’activité physique. Celles-ci sont présentes sur la montre Samsung Galaxy Watch Active que j’ai testée pour vous récemment.

Utilisation des écouteurs sans fil Galaxy Buds

Les écouteurs offrent une autonomie de six (6) heures sur une charge complète. Le boîtier contient aussi une pile pouvant accumuler sept (7) heures additionnelles, ce qui peut être très pratique si vous oubliez votre câble ou ne trouvez pas de prise pour les charger.

De plus, le boîtier est compatible avec le chargement sans fil Qi : il vous suffit de le déposer (avec les oreillettes à l’intérieur) sur un téléphone ou une base compatible Qi, comme les téléphones Samsung de la famille Galaxy S10.

L’application Wear affiche d’ailleurs le niveau de charge de vos écouteurs, ce qui est pratique pour savoir quand vous devrez les charger.

L’audio est propulsée par AKG et un égaliseur (voir à gauche, dans l’image ci-dessous) permet d’adapter le son à votre écoute, en ajoutant un peu de graves ou d’aigus. On perçoit la différence, et les oreillettes offrent de bonnes fréquences graves pour des écouteurs de ce type. L’audiophile que je suis trouvait toutefois qu’elles manquaient un peu à l’appel. Évidemment, tout dépend du type de musique que vous écoutez : la musique classique, la pop et autres sonnent vraiment bien. Le son est riche et clair. Les graves manqueront un peu à l’appel dans le rock et la musique électronique (techno), notamment. Ceci étant dit, le son global est de très bonne qualité et on finit par s’habituer. Après tout, on porte ces écouteurs pour bouger, parfois à l’extérieur, et il ne faut quand même pas trop s’isoler pour être conscient des dangers potentiels (voitures, vélos, etc.).

Parlant d’isolation, les oreillettes offrent la suppression de bruit ambiant, pour ceux qui préfèrent se couper un peu du monde pour faire de la lecture, par exemple. L’application permet toutefois d’activer ou de désactiver la fonction d’un simple clic.

Les Galaxy Buds résistent aux éclaboussures et, par le fait même, à la pluie et la sueur, lorsque vous les portez pour faire de l’exercice.

Wear permet aussi de gérer les notifications à partir desquelles vous voulez avoir un avis sonore. Pratique lorsque vous allez courir et ne voulez pas être dérangé, ou ne recevoir que les appels ou les notifications de certaines applications précises.

On peut aussi configurer le pavé tactile : l’activer, le désactiver, et déterminer une action avec un appui long (son environnant, commande vocale, réduction du volume…).

Enfin, on peut localiser ses écouteurs si on les a perdus (ou si on en a perdu un seul). En activant cette option, les écouteurs émettent des sons pour vous permettre de les localiser plus facilement. Par contre, une petite animation rouge de type radar/sonar nous porte à croire que l’application va nous indiquer dans quelle direction les écouteurs se trouvent, et qu’elle va devenir verte lorsqu’ils sont détectés, ce qui n’est pas le cas. Ça aurait pourtant été possible de le faire en utilisant les microphones du téléphone. Dommage.

Ce que j’ai aimé des écouteurs sans fil Galaxy Buds de Samsung

  • Contrôle tactile très efficace (jouer/pause, prochaine pièce, pièce précédente)
  • Tiennent très bien en place (et autres embouts inclus pour toutes les tailles d’oreilles)
  • Homologuées IPX2, ce qui leur permet de résister aux éclaboussures et, donc, à la pluie lorsque dans vos oreilles
  • Étui pratique et solide qui permet aussi le chargement par induction avec le téléphone ou un chargeur compatible avec la norme Qi
  • Bonne qualité de son (voir aussi « Ce que j’ai moins aimé »)

Ce que j’ai moins aimé

  • Un léger manque de graves pour les amateurs de musique techno comme moi, mais le son reste respectable pour cette catégorie d’écouteurs
  • Le retrait du stockage interne et des fonctionnalités de suivi d’activité physique

Mon verdict au sujet des écouteurs sans fil Galaxy Buds de Samsung

Les écouteurs Galaxy Buds offrent un port très confortable, ainsi qu’une qualité de son très respectable. L’application Wear permet de configurer une foule d’options utiles comme les notifications de certaines applications, pour filtrer celles que vous ne voulez pas lorsque vous les portez.

Ils offrent une bonne autonomie d’environ 6 heures (et le boîtier procure jusqu’à 7 heures supplémentaires de charge). Le chargement sans fil est aussi une fonctionnalité appréciée si vous n’aimez pas avoir trop de cordons d’alimentation qui trainent un peu partout à la maison ou au bureau : on place le boîtier sur la coque du téléphone (ou un chargeur sans fil compatible avec la norme Qi) et le tour est joué!

Les écouteurs sans fil Galaxy Buds de Samsung sont offerts en blanc, jaune ou noir.

Consultez la sélection de téléphones, tablettes et accessoires connectés Samsung sur le site de Best Buy.