EqoBoost.jpg

Si vous avez des problèmes de signal cellulaire chez vous ou au bureau, le dispositif eqo de weBoost est peut-être la solution. Il peut être frustrant de voir ses appels interrompus ou de devoir se tenir à un endroit précis près de la fenêtre juste pour utiliser son téléphone, surtout quand on se sent incapable de redresser la situation.

L’eqo est conçu pour capturer le signal à son point optimal, comme près de la fenêtre, puis l’amplifier jusqu’à 32 fois. Même à une fraction de ce chiffre théorique, c’est facilement la différence entre une barre de signal et quatre. C’est une amélioration considérable de la qualité de vos appels.

Caractéristiques et installation

EqoBoost_1.jpgL’eqo a deux composantes principales. Une boîte Booster, qui reçoit le signal extérieur, et une boîte d’antenne qui l’amplifie. Elles sont reliées par un câble coaxial de 25 pi, et on doit les positionner à au moins 6 pi l’une de l’autre. On peut donc mettre l’antenne devant ou à côté du Booster. C’est la distance entre les deux qui est importante. On doit aussi les orienter dans la même direction, soit vers la maison ou le bureau.

Les deux boîtes se ressemblent, même boîtier lustré et nombre de ports, alors on pourrait facilement oublier laquelle est laquelle. Heureusement, weBoost indique leur identité dans l’emballage. La meilleure façon de s’en souvenir, c’est que la boîte Booster a un témoin DEL à l’avant, alors que l’antenne n’en a pas.

Les ports de branchement, sur le côté, sont très simples. On trouve la prise pour l’alimentation, l’entrée coaxiale et une entrée pour une antenne supplémentaire, vendue séparément. C’est tout. Il n’y a rien d’autre à installer.

Idéalement, on place le Booster sur le rebord d’une fenêtre ou autre, mais il peut être installé au mur avec le support intégré. Son positionnement dépend surtout de la force du signal qui vous parvient de l’extérieur. Vous aurez besoin d’un peu de patience pour mesurer le signal et trouver le bon endroit. Mon condo n’a que des fenêtres dans la chambre et le salon, alors je n’avais pas beaucoup d’espace à vérifier. J’ai quand même testé l’eqo dans le deux pièces pour mieux évaluer sa performance.

Il était très facile de mesurer le signal avec un appareil Android. On n’a qu’à aller dans les paramètres (Settings > About Phone > Network) pour voir la force du signal, en décibels, qui changeait pendant que je parcourais mon condo. Sur mon iPhone, j’ai dû composer le numéro de téléphone *3001#12345#* pour entrer en mode de test de champ. Puis on appuie sur le bouton « Serving Cell Measurements » pour des données en direct.

Rendement

EqoBoost_2.jpgLa force du signal est mesurée sur une échelle logarithmique, ce qui veut dire que plus le chiffre est bas, plus le signal est fort, et de -50 dB à -85 dB est la valeur idéale. À plus de -110 dB, on a un signal très faible ou complètement absent. C’est critique, car l’eqo ne peut pas fonctionner si le signal est nul. Il doit capter un signal assez fort pour faire un appel pour pouvoir l’amplifier.

Le dispositif donne l’impression de couvrir beaucoup d’espace, mais l’eqo ne peut pas atteindre toute la maison. Il a une portée de seulement 1200 pi² (ou un peu plus de 110 m²), alors il pourrait convenir pour un condo ou maison de ville, mais pas pour une grande maison. Si votre domicile ou votre bureau est plus grand, placez l’unité à un endroit stratégique, là où elle sera la plus utile.

C’est dommage pour les grands espaces affligés d’un signal faible, et même dans les espaces limités, l’amplification diminue si on est dans une pièce située en angle du Booster plutôt que directement devant. Le long câble peut aussi poser des problèmes de disposition pour tirer le maximum de l’eqo. Je n’avais pas beaucoup d’espace pour faire une installation latérale avec 6 pi entre les deux boîtes, alors j’ai dû mettre l’antenne devant le Booster. Je me suis rendu à 12 pi en faisant passer le câble le long du mur, pour la mettre avec mon téléviseur et autres appareils de divertissement, pour que l’antenne se fonde mieux dans le décor.

Je l’ai testé avec cinq téléphones sur trois fournisseurs : Fido, Bell et Telus. Je voulais l’essayer aussi avec Wind, mais je n’ai pas reçu de carte SIM à temps pour cette évaluation. Je vais l’ajouter à ce texte quand j’aurai pu faire le test.

Dans tous les cas, la force du signal a augmenté, mais pas toujours de façon importante. Mon logis a toujours eu des problèmes de force de signal, alors c’est l’endroit parfait pour cette évaluation. J’étais content de voir que je recevais un signal constant d’environ -95 dB. Pas tout à fait une force idéale, mais comparée au 100 à 109 dB que je recevais auparavant dans la cuisine et mon bureau, je dirais que l’eqo livre la marchandise.

Ça prend un certain temps avant de fonctionner, par contre. Le témoin vert de la boîte Booster indiquait que l’appareil fonctionnait, mais j’ai dû attendre deux heures avant de voir une augmentation de force de signal. Mon iPhone 6 Plus était plus capricieux, et n’a pas si bien fonctionné; la force de signal pouvait fluctuer énormément si je me déplaçais de quelques pas seulement. Je ne sais pas trop pourquoi. J’ai une autre solution, et j’en parle dans la prochaine section.

Appels par Wi-Fi

Il faut noter, quand on parle de produits comme l’eqo, que la plupart des fournisseurs de téléphonie offrent déjà les appels par Wi-Fi, justement pour remédier aux problèmes de force de signal. Cette fonction se limite aux iPhone 5c avec iOS 9 ou plus, alors les appareils d’autres fabricants se voient ignorés. En utilisant la connexion Wi-Fi maison ou de bureau, les téléphones compatibles (on doit avoir une carte SIM LTE) profitent de la connexion rapide pour passer des appels et des messages texte sans se soucier des problèmes de réception de signal.

Impressions générales

L’eqo est un produit qui répond à un besoin précis. Certains ont de la chance et habitent dans des zones à signal fort, d’autres pas. Pour les citadins, ça peut arriver, mais les habitants de la campagne en souffrent plus souvent. Si la faiblesse de la réception est un problème constant chez vous et que vous êtes à bout de nerfs, avec peu de solutions, ce produit pourrait vous aider.

L’eqo de weBoost est en magasin maintenant.

PARTAGER SUR
Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here