captain americaSynopsis du film

Capitaine America (Chris Evans) est encore abasourdi en constatant à quel point son rôle au 21e siècle est différent de celui qu’il avait en 1942. Il se battait pour la liberté, mais quand il est confronté aux actions du S.H.I.E.L.D., il se met à croire qu’il contribue davantage à semer la peur qu’à défendre la liberté.

Mon avis sur le film

Le dernier film de Capitaine America est sorti il y a trois ans déjà. Il avait été bien reçu par la plupart des gens, mais il n’était pas tout à fait satisfaisant. Le soldat de l’hiver est le deuxième film de la série et je peux vous garantir qu’il vous satisfera entièrement.

Bien sûr, Chris Evans incarne toujours Steve Rogers, aussi connu sous le nom de Capitaine America. Parmi les autres acteurs qui ont repris leur rôle figurent Scarlett Johansson en Black Widow, Samuel L. Jackson en Nick Fury, Sebastian Stan en Bucky Barnes et Cobie Smulders en Maria Hill. Le nouveau venu le plus marquant est sans doute Anthony Mackie qui joue Sam Wilson, appelé le Faucon. Du côté des personnages secondaires, on retrouve Robert Redford dans le rôle d’Alexander Pierce, Frank Grillo en Brock Rumlow et Georges St-Pierre, célèbre combattant canadien de l’UFC, en Georges Batroc. La distribution est tout simplement géniale et tous les personnages progressent assez au cours du film pour que leur évolution soit intéressante à regarder.

Le point de départ de l’histoire est simple, mais touche une corde sensible. Capitaine America a de la difficulté à s’adapter à son rôle au 21e siècle : il se bat pour la liberté, mais le S.H.I.E.L.D. a une autre définition de ce mot et il n’est pas d’accord avec la vision de Capitaine America. Imaginez un gouvernement qui cache tout à la population et compte sur un seul homme pour sauver des millions de vies.

Les scènes d’action figurent parmi les meilleures de tous les films de Marvel jusqu’à présent. À un certain moment, j’ai remarqué que le film contenait plus de scènes d’action que de dialogues… il n’y a vraiment pas de quoi se plaindre! L’imagerie informatisée est de première qualité, sauf durant une scène vers la fin mettant en vedette le Faucon. Toutefois, cet écart n’a aucunement gâché mon expérience cinématographique.

Finalement, abordons les génériques. La plupart des films comportent un générique de début, et c’est très désagréable lorsque les premières scènes vous tiennent en haleine et que vous devez ensuite regarder des noms défiler pendant quelques minutes. Eh bien, vous n’aurez pas ce problème cette fois-ci. J’ai été très heureux de découvrir qu’il n’y avait pas de générique de début dans Le soldat de l’hiver. Aussi, c’est l’évidence même : n’oubliez pas de rester après le générique de fin. La séquence finale n’est pas nulle comme celle de Marvel les Avengers, où l’on voit les superhéros manger du chawarma. Celle-ci ouvre la porte au deuxième film des Avengers, The Age of Ultron.

Note de 5/5

Capitaine America : Le soldat de l’hiver est certainement l’un des meilleurs films de Marvel parus jusqu’à maintenant. Vous ne verrez pas le temps passer, même si le film dure deux heures et demie.

Capitaine America : Le soldat de l’hiver est maintenant en salles.

 

 

PARTAGER SUR
Chris Vales
J’occupe le poste d’analyste de la marchandise du rayon de l’audio pour la maison au siège social de Best Buy, mais s’il y a bien un sujet à propos duquel j’aime parler et écrire, c’est les films. J’ai assisté à 32 avant-premières et regardé un total de 46 films en 2013. Dans mes temps libres, j’aime jouer au hockey et regarder les parties.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here