Même si vous êtes un amateur de télévisions, vous n’avez peut-être jamais entendu parler de TCL. Pourtant, la marque originaire de la Chine connait un véritable succès dans le monde. En 2017, elle a vendu plus de 23 millions de téléviseurs, ce qui lui a permis d’entrer dans le club très sélect des trois plus « grandes » marques de télés de la planète. Mieux encore, alors que le marché des télévisions a connu une baisse des ventes de 3,6 % de 2016 à 2017, les ventes chez TCL ont augmenté de 16 % pour la même période de temps.

Elle a encore mieux fait aux États-Unis, et ce, même si les premiers téléviseurs TCL sont arrivés en sol américain il y a tout juste cinq ans de cela. En 2017, ses ventes au pays de l’oncle Sam ont connu une hausse de 130 %. Fort de ce succès, TCL entend maintenant s’attaquer à un autre marché, le Canada. En octobre dernier, quelques représentants de TCL avaient fait le chemin de la Californie (le siège social de TCL aux États-Unis) pour venir rencontrer quelques journalistes et blogueurs québécois. J’y étais.

Une intégration verticale assurant la qualité

« Verticalité », c’est sans doute l’un des mots que les représentants ont le plus prononcé durant cet événement semi-privé (j’étais accompagné d’un seul autre journaliste) qui a duré près d’une heure. Contrairement à d’autres manufacturiers dans le domaine de l’électronique, TCL fabrique la majorité des composantes se trouvant à l’intérieur de leurs téléviseurs. Ceci permet d’obtenir un contrôle de la qualité plus élevé, en plus de pouvoir produire des télévisions plus rapidement.

À ce moment-ci, vous vous demandez peut-être pourquoi TCL a choisi d’attaquer le marché canadien. Eh bien, il faut savoir que ce lancement ne se fait pas sur un coup de tête. Tout d’abord, plusieurs marques ont abandonné le marché de la télévision au Canada ces dernières années. Étant donné qu’il y a moins de concurrents, TCL croit qu’elle a plus de chance de tirer son épingle du jeu. Deuxième raison : les Canadiens ne regardent plus la télévision de la même façon. Chaque année, des milliers de Canadiens abandonnent le câble au profit des services de vidéo sur demande. TCL entend bien profiter de cette vague de débranchements pour vendre plus de télés.

Des télévisions roulant sous le système d’exploitation de Roku

L’intégration « native » des services de vidéo sur demande fait partie intégrante de la stratégie de TCL au Canada. Les trois séries qui seront lancées chez nous prochainement – la série 3, la série 4 et la série 6 – incluront toutes le système d’exploitation de Roku. Si vous avez déjà utilisé un appareil Roku, vous savez sûrement que cette marque est l’un des meilleurs alliés des services comme Netflix et Prime Video d’Amazon.

Regardons ces séries d’un peu plus près.

La série 3

La série 3 est l’alignement d’entrée de gamme. Les modèles de la série 3 sont offerts en formats de 32 pouces et 40 pouces (pleine HD). C’est le genre de téléviseur parfait pour une chambre à coucher.

La série 4

Pour obtenir le 4K HDR, il faut mettre la main sur un appareil de la série 4. Parfaits pour aller dans un salon, les téléviseurs de la série 4 sont offerts dans les dimensions suivantes : 43 pouces, 50 pouces, 55 pouces et 65 pouces. Leur design est également plus « rafiné » que celui des télés de la série 3.

La série 6

La série 6 est la gamme de téléviseurs offrant la plus belle expérience visuelle. Elle offre une image en 4K Dolby Vision HDR, ainsi que d’autres technologies avancées. Elle est cependant seulement disponible en format de 55 pouces et 65 pouces.

Le système d’exploitation de Roku

Lors de la présentation, deux télévisions TCL avaient été installées. La première présentait le système d’exploitation Roku. Ayant moi-même un lecteur multimédia de Roku à la maison, je me suis tout de suite senti à mon aise. Avec ses grands rectangles affichant les différentes applications, l’interface est pratiquement identique à celle du lecteur multimédia. Étant donné qu’il s’agit d’une télé, vous avez également les icônes pour le terminal du câble, la ou les consoles de jeu et l’antenne. En fait, contrairement à des téléviseurs ordinaires, on n’a pas besoin d’aller jouer dans les entrées. Tout se trouve sur l’écran d’accueil, ce qui rend la navigation plus intuitive.

Vous pouvez naviguer dans les menus à l’aide de la télécommande incluse (qui ressemble beaucoup à celle du lecteur multimédia de Roku) ou encore utiliser votre voix. Dans ce cas, vous devrez toutefois parler en anglais, car la reconnaissance vocale ne prend pas en charge, pour le moment, la langue de Molière.

Si vous avez une antenne, vous retrouverez pratiquement la même convivialité qu’avec le câble. En effet, le téléviseur vous permet de mettre sur pause une émission diffusée en direct par antenne, et ce, pour une durée de 90 minutes. Vous pouvez même reculer, comme vous le feriez avec le câble. Pour activer cette fonction, vous devrez toutefois connecter dans la télé une clé USB d’au moins 16 Go.

Une image magnifique

Comme je l’ai dit plus haut, la série 6 offre la plus belle qualité d’image des trois gammes qui seront disponibles bientôt chez Best Buy. Et pour nous le démontrer, les représentants de TCL nous ont offert un petit « derrière les coulisses ». La deuxième télévision nous permettait en effet de voir la technologie Contrast Control Zones à l’oeuvre.

« Magique » : c’est le premier mot qui m’est venu en tête lorsque j’ai vu cette télé peu orthodoxe (voir image ci-bas).

Mais qu’est-ce que la technologie Contrast Control Zones? Grâce à cette dernière, le téléviseur peut afficher l’un des meilleurs rapports de contraste de l’industrie. Sur le modèle de 55 pouces, ce sont 96 zones de contraste (les petits cercles de couleur sur les images du haut et du bas) qui sont disséminées un peu partout derrière l’écran, alors que le modèle de 65 pouces en propose 120.

La série 6 propose également d’autres technologies venant améliorer la qualité de l’image. Par exemple, grâce à la technologie Wide Color with NBP Photon, la série 6 affiche des couleurs encore plus réalistes. Concrètement, chaque télé de la série 6 peut afficher une palette de couleurs rencontrant presque l’espace de couleur DCI-P3 utilisée dans les équipements de haute performance à Hollywood. Autrement dit, elle reproduit les limites de l’œil humain.

TCL, une marque à surveiller

Évidemment, il faudrait que je puisse faire l’essai plus longuement des téléviseurs TCL pour me prononcer définitivement. Par contre, ma première impression a été bonne. Le système d’exploitation Roku, le contraste élevé et la bonne qualité d’image permettront sûrement à cette nouvelle marque de faire sa place au pays.

Les télévisions TCL vous intéressent? La plupart des modèles seront disponibles dès le 1er mars prochain chez Best Buy. Vous pouvez même déjà précommander votre exemplaire.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here