10392133_4 (2).jpgJe n’en reviens pas! Noël n’est plus que dans quelques jours, et ce, même si à Montréal, il n’y a aucune neige. C’est fou comme le temps passe vite, quand même! Si vous n’avez pas encore acheté vos cadeaux pour le 25 décembre, c’est maintenant ou jamais. Aujourd’hui, dans la chronique 12 jours de cadeaux de Noël, je m’attarde aux diffuseurs multimédias, des cadeaux abordables qui feront sûrement plaisir aux amateurs de séries et de vidéos en ligne.

 

Un diffuseur multimédia, c’est quoi?

 

Pour faire simple, un diffuseur multimédia est un appareil qui se connecte sur votre télévision et qui permet à cette dernière de devenir « intelligente », si elle ne l’est pas encore. Concrètement, ce genre d’appareil est capable de se connecter sur Internet pour vous donner accès à toutes sortes de services en lien comme Netflix et YouTube. En d’autres mots, il vous est possible de regarder vos vidéos en ligne préférées dans le confort de votre salon et sur grand écran.

 

Un diffuseur multimédia, pour qui?

 

Voilà une bonne question! À mon avis, les diffuseurs multimédias s’adressent avant tout à ceux qui ont une vieille télévision ou un téléviseur qui n’est pas intelligent ou incapable de se connecter sur Internet. Dans la majorité des cas, tout ce qu’il faut, c’est un port HDMI.

 

Ainsi, si quelqu’un aime encore sa télé, il n’aura pas besoin d’investir des centaines de dollars dans l’achat d’un nouvel écran juste pour regarder Narcos ou House of Cards sur Netflix.

 

10392133_3 (1).jpg

 

Mais un diffuseur multimédia est également utile pour quelqu’un qui a déjà une télé intelligente. Certains modèles offrent, en effet, des applications et même des jeux inédits qu’on ne retrouve nulle part ailleurs ou presque.

 

Par contre, il faut bien regarder sur la boite pour être sûr que l’application que l’on désire est disponible dans le diffuseur que l’on souhaite se procurer, car chacun a leurs exclusivités.

 

En septembre dernier, j’avais, dans un article, comparé brièvement les télévisions intelligentes et les diffuseurs multimédias. Je vous invite à le consulter pour mieux connaitre les différences entre ceux-ci.

 

Deux options à considérer : l’Apple TV et le Chromecast

 

Vous avez fait le choix d’offrir à quelqu’un un diffuseur multimédia ou de vous gâter à Noël? Bon choix! Maintenant, voyons quelques-unes des différences entre deux appareils parmi les plus populaires : l’Apple TV et le Chromecast de Google.

 

10392536.jpgL’Apple TV : le parfait compagnon de votre télé du salon

 

Comme le faisait remarquer mon collègue Christian Jarry dans un billet publié récemment, l’Apple TV  (offert en modèle 32 Go et 64 Go) ne propose pas juste de regarder des vidéos sur Netflix, comme la concurrence.

 

Le boitier de la firme à la pomme permet premièrement d’écouter de la musique via iTunes. Disons qu’il est pas mal le seul qui permet de le faire naturellement.

 

Les amateurs de jeux vidéo peuvent également s’amuser sur plusieurs titres. Attention! Vous ne pourrez probablement pas jouer aux dernières productions AAA comme Fallout 4 ou The Witcher 3. En revanche, la boutique en ligne renferme quelques petites perles comme Rayman Adventures et Guitar Hero. Il est même possible de se procurer une vraie manette de jeu séparément.

 

Finalement, si vous avez un ordinateur Apple, comme un MacBook, ou encore un iPad ou un iPhone vous pourrez facilement visionner vos photos contenues dans celui-ci, directement dans votre télévision. C’est le genre de fonction très pratique lorsqu’on reçoit des gens et que l’on désire leur montrer les photos de notre dernier voyage. C’est bien mieux que sur un petit écran de 13 pouces.

 

Pour plus de détails sur les fonctionnalités du nouvel Apple TV, consultez un autre article de mon collègue Christian Jarry.

 

Le Chromecast : pour ceux qui bougent tout le temps!

 

Le Chromecast est un autre produit bien connu. En revanche, son fonctionnement n’est pas tout à fait le même. Il n’est pas totalement indépendant comme l’Apple TV. En effet, il se contente de diffuser du contenu de votre ordinateur, de votre téléphone intelligent ou de votre tablette vers votre télévision. Par exemple, si vous êtes un adepte de Tou.Tv, vous devrez passer d’abord par votre ordinateur pour voir ensuite sur votre télévision l’émission que vous souhaitez regarder. Vous n’avez pas de manette qui contrôle directement le Chromecast.

 

10392133_2.jpgComme le notait Christian Jarry, dans sa critique, la nouvelle version de Chromecast, sortie récemment, propose grosso modo les mêmes fonctions que l’ancienne. En fait, la plus grande amélioration réside dans le design plus convivial de l’appareil. Il est maintenant possible de l’utiliser sans problème avec les téléviseurs collés au mur.

 

Il est bon de noter que l’on peut jouer depuis peu à quelques jeux sur son grand écran avec le Chromecast. La liste de titres est encore modeste, mais, pour vous en faire une meilleure idée, on y retrouve Angry Birds Friends et Just Dance Now, ainsi que quelques jeux Hasbro comme Monopoly et Risk. Comme avec l’Apple TV, spécifions que ces jeux ne pourront pas rivaliser, en termes de qualité des graphismes, avec les plus grands succès de la PlayStation 4 ou de la Xbox One. Mais bon? Qui sait! Peut-être qu’un jour, ces appareils vont devenir les nouvelles consoles grand public…

 

Par ailleurs, vous avez peut-être entendu parler du Chromecast Audio. Il ne fait pas du tout la même chose que son grand frère. Christian Jarry vous en dit un peu plus sur les différences dans son article.

 

 

 

Bon à savoir

 

Finalement, notez qu’autant dans le cas de l’Apple TV que du Chromecast, il faut une connexion Internet pour que ça fonctionne. Si vous pensez acheter ce genre d’appareil à vos grands-parents qui n’ont pas Internet ou ont une connexion très lente, ce n’est peut-être pas une bonne idée. La connexion doit être assez rapide, sinon son utilisateur risque de ressentir des ralentissements ou des temps de chargement immensément longs. Personnellement, même avec une connexion de 50 Mbit/s, j’ai déjà ressenti du « lag ».

 

Voilà! Étant donné que c’était ma dernière chronique avant Noël, j’en profite pour vous souhaiter, chers lecteurs et chères lectrices, un très beau temps des fêtes placé sous le signe de la techno!

 

kitchenaid.jpg

Cliquez ici pour lire plus d’articles de notre série 12 jours de cadeaux de Noël

 

 

 

 

 

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

1 COMMENTAIRE

  1. Lorsqu’on parle d’améliorer « l’intelligence » de notre téléviseur, je l’ai vécu récemment avec ma télé plasma Panasonic qui ne supporte pas le format AVI.

     

    Je devais soit les transformer en un autre format, soit les faire jouer à travers l’ordinateur qui les transformait « ON THE FLY ». Malheureusement, cette transformation n’était pas toujours suffisamment rapide et le son se désynchronisait d’avec l’image.  

     

    La solution, passer par un diffuseur multimedia. Je pense que le Apple TV supporte maintenant le AVI mais dans mon cas, je me suis servi de mon lecteur bluray comme d’un diffuseur puisque ce lecteur peut lire directement les AVI et les envoyer à la télé.

     

    En lisant les spécifications des lecteurs bluray, je réalise que ceux-ci on souvent des options qui ne sont pas toujours disponibles sur les téléviseurs. 

     

     

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here