Je vous ai récemment annoncé que Roku renouvelait sa gamme de lecteurs multimédias en diffusion continue avec les Roku Express, Roku Premiere et le Roku Streaming Stick+. Ces appareils permettent de diffuser des chaînes comme CBS All Access, Netflix, YouTube, TED Talks, TuneIn Radio et des milliers d’autres, dont le Roku Channel et, depuis le 12 novembre dernier, le tout nouveau service Disney+ ! Les lecteurs Roku vous permettent aussi de diffuser de la musique ou des fichiers vidéo se trouvant sur votre réseau en configurant un serveur multimédia – je vous expliquerai comment un peu plus loin.

J’ai donc eu la chance de recevoir les modèles Roku Express et Roku Premiere afin de les essayer durant quelques semaines, et je peux maintenant vous partager mon appréciation de ces appareils.

À noter que tous les modèles de lecteurs Roku peuvent afficher et diffuser de la vidéo HD 1080p. Le Roku Premiere, quant à lui, peut diffuser de la vidéo 4K (ou UHD).

Et comme je possède différents modèles de lecteurs Roku (Roku Express 2018, Roku 3, Roku Stick…), je connais déjà bien la plateforme et les divers appareils. Je pourrai donc vous faire part des nouveautés et changements apportés aux appareils en toute connaissance de cause.

Prérequis avant l’installation d’un lecteur multimédia Roku (tous modèles)

Avant d’acheter un lecteur multimédia Roku, vous avez simplement besoin d’une connexion Internet active, ainsi qu’un routeur sans fil. Tout le reste est compris dans la boîte!

En effet, le fabricant inclut toujours des piles (de marque Duracell, en prime!), ainsi qu’un câble HDMI, avec le lecteur multimédia, peu importe le modèle! Difficile d’en obtenir plus pour son argent.

Dans le cas d’un lecteur Roku Premiere, qui peut lire de la vidéo 4K, il est toutefois recommandé de brancher l’adaptateur mural USB (évidemment inclus dans la boîte) dans une prise d’alimentation électrique pour obtenir la meilleure performance possible.

Mon test des modèles Roku Express et Roku Premiere

Ce que j’aime des lecteurs multimédias Roku, outre le fait que tout soit inclus dans la boîte, c’est la simplicité à les installer : on peut les fixer directement à un téléviseur, grâce à un autocollant (évidemment aussi inclus dans la boîte). Sinon, il est aussi possible de le laisser posé à plat sur votre meuble télé, du moment que le capteur infrarouge soit visible pour la télécommande.

La configuration se fait aussi très simplement : une fois l’appareil allumé, vous devrez le jumeler à votre réseau Wi-Fi, afin de lui donner une connexion Internet. Le lecteur Roku vérifiera ensuite si une mise à jour de son logiciel est disponible et la téléchargera.

Comme je possédais d’autres modèles de lecteurs Roku, les nouveaux lecteurs ont automatiquement téléchargé les chaînes qui se trouvaient dans mon compte (Plex, TED, Twit TV et autres).

Il ne me restait plus qu’à les remettre dans l’ordre que je voulais—il serait intéressant que Roku ajoute cette fonctionnalité de « position » des chaînes dans un compte, afin de tout configurer automatiquement, dans le futur.

Petit bémol avec les nouveaux modèles, j’ai remarqué que certaines caractéristiques physiques étaient disparues sur les télécommandes : les boutons de réglage du volume et de mise en sourdine, par exemple. Rassurez-vous, vous pouvez évidemment contrôler le volume grâce à l’application mobile Roku, ainsi que par la télécommande de votre téléviseur. Pourquoi Roku a-t-elle pris cette décision? C’est tout simplement afin de réduire ses coûts de production et de garder le coût des appareils à son plus bas (la preuve, les nouveaux modèles coûtent moins cher que ceux de l’année dernière!).

Une autre caractéristique ayant disparu, c’est la prise pour casque d’écoute. La prise n’était pas présente sur tous les modèles, et ce n’est probablement pas tout le monde qui s’en servait, mais c’était une caractéristique tout de même utile à mon avis. Toutefois, il est facile de contourner ce léger inconvénient en branchant son casque d’écoute dans un téléphone et en activant le mode « Écoute privée » dans l’application mobile Roku (option encerclée en vert ci-dessous), ce qui permet d’écouter musique, émissions ou films à travers l’application sans déranger ni réveiller le reste de la maisonnée.

Mais Roku n’a pas que retiré des fonctionnalités. D’autres ont été ajoutées ou améliorées. Le « Roku Channel », notamment, permet de vous présenter le meilleur de Roku : films, séries et autres émissions y sont répertoriées et vous pouvez donc retrouver facilement du contenu, gratuit comme payant.

Les nouveaux modèles lancés cette année présentent un boîtier récepteur au moins 10% plus petit que le modèle précédent.

La télécommande comporte quatre (4) boutons préprogrammés, vous permettant de lancer une chaîne comme Netflix ou CBS All Access. J’ai posé la question au représentant Roku et, malheureusement, on ne peut reprogrammer ces boutons. Toutefois, si ce sont des chaines dont vous vous servez souvent, ces boutons vous seront très utiles.

Disney+ est arrivé chez Roku aussi!

Vous avez certainement entendu parler de Disney+, le nouveau service de diffusion en continu de Disney. Eh! Bien la chaîne est déjà offerte du côté de Roku! Comment y accéder? Simplement en effectuant une recherche parmi les « Chaînes de flux vidéo » et vous pourrez l’ajouter. Vous aurez évidemment besoin d’un abonnement et, donc, de vous créer un compte (tout comme on doit s’abonner à Netflix, par exemple).

Ce que j’ai aimé des lecteurs Roku Express et Roku Premiere

  • Tout est compris dans la boîte (câbles, piles et accessoires)
  • Branchement facile et rapide
  • Accès à un nombre incalculable de contenu (et chaînes)
  • Un prix vraiment abordable!

Ce que j’ai moins aimé

  • L’absence de prise casque (mais un casque peut être utilisé sur un téléphone ou une tablette, à travers l’application Mobile Roku)
  • La télécommande infrarouge, qui nécessite qu’on pointe directement vers le récepteur, versus le signal sans fil présent sur d’autres (anciens) modèles comme le Roku 3

Verdict

Les lecteurs multimédias Roku Express et Roku Premiere sont des appareils vraiment pratiques, offerts à un prix ridiculement bas. Il serait bête de ne pas transformer votre téléviseur en télé intelligente, avec tous les accessoires nécessaires compris dans la boîte.

Si toutefois vous préférez un système intégré (avec une seule télécommande), sachez qu’il existe aussi des téléviseurs offrant le système d’exploitation Roku TV chez Best Buy.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here