Conseils pour bien déterminer la taille du congélateur à acheter

À l’approche de l’automne et avec le retour aux routines de l’école ou du travail, la préparation des repas redevient une tâche hebdomadaire cruciale pour économiser du temps. Si vous avez emmagasiné de bons légumes frais du jardin ou que vous prévoyez cueillir des pommes et des citrouilles dans les semaines à venir, vous voudrez sans doute pouvoir savourer ces aliments le plus longtemps possible.

Personnellement, j’opte pour la préparation de repas et d’aliments qui se congèlent bien et que je peux stocker facilement. Une panne pour le souper ? J’ai toujours un plat à portée de main au congélateur !

Avant de choisir un nouveau congélateur qui conservera vos victuailles, il est important de bien déterminer et mesurer l’espace où vous l’installerez et de décider quel type de congélateur vous convient le mieux.

 

Choisir le bon type de congélateur

Congélateur coffre

Le congélateur qui vient avec votre réfrigérateur déborde ? Il est temps d’opter pour un congélateur autonome. Selon l’espace dont vous disposez à la maison, deux choix s’offrent à vous : un congélateur coffre ou un congélateur vertical.

Le congélateur coffre s’ouvre par le dessus. Il contient généralement plus de nourriture au pied carré et il s’agit d’une meilleure option pour stocker des victuailles sur le long terme puisque l’air froid ne s’en échappe pas aussi rapidement. Toutefois, ce type de congélateur est plus volumineux au sol.

À l’inverse, le congélateur vertical s’ouvre comme un réfrigérateur et offre un accès facile aux aliments. Ce modèle est généralement recherché par les familles qui ont souvent besoin de fouiller dans le congélateur. C’est aussi l’option qui prend le moins d’espace sur la largeur.

 

Déterminer l’emplacement du congélateur

Si vous avez beaucoup d’espace à la maison, vous avez sans doute l’embarras du choix : le congélateur pourrait être installé au sous-sol, dans la cuisine ou même dans votre garage. Assurez-vous qu’il y ait une prise de courant à proximité de l’endroit où il sera posé.

congélateur

Pensez à vérifier les mesures complètes du congélateur auprès du magasin ou en ligne pour éviter d’avoir des surprises. En effet, en plus de la hauteur, largeur et profondeur, il faut vous assurer que vous pourrez en ouvrir librement la porte pour pouvoir fouiller à l’intérieur. De plus, vous devez inclure environ un pouce d’espace derrière et dessus le congélateur pour une ventilation adéquate.

Et pensez aussi à la grosseur de la boîte qui vous sera livrée ! Les petites cages d’escalier intérieures et les escaliers en colimaçon peuvent drôlement vous compliquer la vie (et celle des livreurs).

Petit espace ? Petit format !

Si vous souhaitez opter pour un congélateur petit format, consultez le guide que j’ai préparé il y a quelques mois. Vous pourriez très bien dissimuler un congélateur dans un placard ou dans un espace exigu inutilisé… À condition d’être en mesure d’ouvrir la porte !

 

Quels sont vos besoins en matière de congélateur ?

Cette autre question importante vous congélateuraidera à déterminer la taille du congélateur à acheter. Est-ce que vous l’utiliserez pour stocker un maximum d’aliments qui seront congelés sur une longue période ou bien pour de la nourriture dont vous aurez besoin régulièrement ?

En fonction de l’utilisation que vous en ferez, vous pourriez avoir besoin d’un congélateur plus gros ou plus petit que ce que vous imaginiez au départ. La capacité des congélateurs-coffres varie de 3,6 pi3 à 25 pi3 tandis que les congélateurs verticaux ont une capacité qui varie entre 4,7 pi3 et 24,7 pi3.

Conservez vos denrées adéquatement dans un congélateur qui conviendra exactement à vos besoins. Sortez votre ruban à mesurer et magasinez en ligne sur le site BestBuy.ca!

 

Émilie Plante
Geek au tempérament artiste, Émilie est une touche-à-tout qui carbure au café et aux activités culturelles. Éternelle étudiante, elle détient un un baccalauréat en histoire de l’art, une maîtrise en muséologie ainsi qu’un doctorat honorifique en flattage de chats. Depuis 2009, elle écrit pour des blogues d’entreprises ou à thématique spécifique (univers geek, monde de la communication, féminisme, musique électronique), elle oeuvre comme "ghostwriter" et est journaliste culturelle depuis plus 8 ans.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here