10417059.jpgDisponibles depuis quelques années, les ventilateurs Dyson comptent parmi les produits au design les plus novateurs de l’industrie. Il n’y a aucun ventilateur, à mon sens, qui a un design aussi cool!

Depuis peu, la marque britannique propose un autre produit qui, à première vue, ressemble à s’y méprendre à un ventilateur : le Pure Cool Link.

Bien que pouvant projeter de l’air comme un ventilateur ordinaire, cet appareil comprend une autre fonction des plus intéressantes : la purification d’air.

En effet, ce produit peut vous tenir au frais l’été, tout en purifiant l’air de votre maison.

Dans les derniers jours, j’ai eu la chance d’en essayer un (le modèle de bureau). Voici ce que j’en ai pensé.

Dysonpure3.jpg

Le design

Le design de ce purificateur d’air repose, comme je l’ai dit en introduction, sur celui des ventilateurs de Dyson. Le rayon bleu fonctionne de la même façon (c’est de là que l’air est projeté).

Toutefois, étant également un purificateur d’air, la base est plus volumineuse et plus haute que celle d’un ventilateur Dyson, et ce, pour accueillir le filtre HEPA.

Contrairement aux aspirateurs de Dyson, ce filtre n’est pas lavable. Vous en retrouvez un dans la boite, mais si vous vous servez de l’appareil 12 heures par jour, il faudra le changer chaque année.

Par contre, le filtre est vraiment performant, car il est capable d’éliminer presque 100 % des allergènes et des mauvaises odeurs. En fait, il fait disparaitre pas moins de 99,97 % des polluants, comme les bactéries, le pollen et les squames d’animaux.

Le filtre à l’œuvre

J’ai installé le purificateur d’air dans mon bureau. C’est dans cette pièce qu’est installée la litière de mes deux chats. Bien sûr, je voulais savoir comment il allait se débrouiller avec l’odeur caractéristique de l’urine et des excréments de ces petits félins. Entre vous et moi, c’est bien la première fois que j’avais hâte qu’ils aient faire leurs besoins!

Sans dire que le Pure Cool Link éliminait instantanément l’odeur des selles quand un chat allait faire un numéro 2, j’ai remarqué une bonne amélioration de l’atmosphère. Ça sentait bien moins la litière qu’auparavant. Je voyais vraiment la différence.

Les contrôles

Grosso modo, le Pure Cool Link se contrôle de deux façons : soit vous passer par la télécommande incluse, soit vous passer par une application.

Si vous ne voulez pas vous compliquer la vie, vous pouvez utiliser sans problème la télécommande qui est dotée de toutes les fonctions de base pour faire fonctionner l’appareil. Si vous êtes du genre à perdre vos manettes, la télécommande est aimantée et peut se ranger sur le dessus. Génial!

Dysonpure1.jpg

Malheureusement, l’appareil ne dispose pas de boutons de contrôle, comme c’était le cas avec les premiers ventilateurs de Dyson. Le seul bouton que vous retrouvez sur la façade est celui de Marche/Arrêt. Il y a également un petit écran ACL qui indique la puissance du ventilateur (de 1 à 10) et si le Wi-Fi est connecté.

Parce que, pour utiliser l’application, vous aurez besoin d’être connecté à un réseau Wi-Fi. La configuration de l’application ne prend que quelques minutes. Le processus est très simple et la marche à suivre rappelle ce que l’on doit faire, par exemple, avec les haut-parleurs Sonos.

L’application

De son côté, l’application est très facile à utiliser. Outre les fonctions associées à la télécommande, vous pouvez voir la qualité de l’air, le degré d’humidité et la température de la pièce dans laquelle est situé l’appareil, accéder aux statistiques des derniers jours (pratique pour suivre entre autres l’évolution de la qualité de l’air), ainsi que le mode programme. Personnellement, j’ai adoré ce mode.

Ce dernier permet, en effet, de programmer son purificateur d’air pour qu’il fonctionne selon différentes plages horaires. Si vous trouvez ce mode trop compliqué, vous pouvez aussi demander au purificateur d’air de s’éteindre après, par exemple, 15 ou 30 minutes. Pratique quand on dort avec un appareil dans la chambre.

Durant mon utilisation, j’ai cependant noté quelques problèmes de liaison entre l’application et le produit. En fait, parfois, je voulais éteindre l’appareil et rien ne se passait. D’autres fois, je voulais augmenter ou descendre la vitesse du ventilateur et je devais recommencer pour que ça fonctionne. Heureusement, ce genre de problème ne s’est jamais produit avec la manette.

Le bruit

Le ventilateur Dyson que j’ai à la maison est assez bruyant. Je sais que depuis, Dyson a fait beaucoup de progrès dans le domaine pour réduit les niveaux sonores de ses nouveaux ventilateurs.

Dysonpure2.jpg

Au niveau maximum, ce purificateur d’air fait du bruit, comme d’ailleurs tous les ventilateurs (Dyson ou d’une autre marque). Pour ma part, je ne dormirais pas avec le niveau 10 activé. En revanche, jusqu’au niveau 6 ou 7, le bruit est acceptable, si bien que je pourrais probablement m’endormir sans trop de problèmes en ayant l’appareil sur un bureau près de mon lit.

En même temps, le niveau 10 n’est pas insoutenable. Je vous en fais une petite démonstration dans la vidéo qui accompagne cet article. Vous pouvez facilement régler l’appareil au niveau maximum dans la journée pendant que vous faites, par exemple, votre ménage.

26972i3CE22000273DF035La puissance

Avec mon « vieux » ventilateur Dyson, je dois le mettre presque au fond, pour recevoir un débit d’air convenable. J’ai été content de constater que ce n’était plus le cas avec le Pure Cool Link. Les trois premiers niveaux (1 à 3) ne sont pas très utiles si on veut recevoir du vent.

Je dirais que c’est vers le niveau 5 que ça commence à être acceptable. Et comme je viens de le mentionner, le niveau sonore de l’appareil demeure tolérable. En d’autres mots, on n’a plus l’impression d’avoir un moteur d’avion à côté de nous lorsqu’on veut se rafraichir.

Aussi, il est bon de préciser que comme les autres ventilateurs, celui-ci peut tourner sur lui-même. Il ne fait aucun bruit pendant que ce mode est activé. On peut donc dormir sur ses deux oreilles pendant qu’on se fait refroidir le corps de la tête au pied.

Verdict

Si vous vous souciez de la qualité de l’air de votre maison ou que vous n’avez pas d’échangeur d’air ou de hotte de poêle, un appareil comme le Pure Cool Link de Dyson vous serait sûrement utile. Il est simple à utiliser, efficace et pas trop bruyant. En plus, son design futuriste se marie bien à toutes les pièces!

Ce que j’ai aimé :

  • Moins bruyant que les premiers ventilateurs de Dyson
  • Une application simple, mais efficace
  • Un design futuriste indémodable
  • Facile à nettoyer
  • Sécuritaire pour les enfants

Ce que j’ai moins aimé

  • Quelques problèmes de liaison avec l’application
  • Un filtre qui n’est pas lavable
  • L’absence de boutons de contrôle installés directement sur l’appareil

Vous pouvez vous procurer chez Best Buy le modèle de bureau en bleu ou en blanc ou encore le modèle vertical en bleu et en blanc.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here