Il existe sur le marché une panoplie de mélangeurs. Par contre, beaucoup de modèles n’offrent qu’un seul récipient, ce qui n’est pas toujours pratique quand on a seulement une petite quantité d’ingrédients à broyer, comme des épices. Le mélangeur broyeur centrifugeuse professionnel 3-en-1 de 1400 W 1,5 L de Hamilton Beach, lui, n’offre pas un, mais bien trois récipients. L’appareil vous permet ainsi de préparer facilement une foule de plats. J’ai eu la chance de l’essayer dans les derniers jours. Voici ce que j’en ai pensé.

Trois récipients polyvalents

L’appareil 3-en-1 d’Hamilton Beach est offert avec trois récipients. Vous avez d’abord le petit récipient de 500 ml, parfaitement adaptés aux ingrédients secs comme les épices.

On retrouve ensuite le récipient de 1 litre, parfait pour les potages ou les petites quantités de jus ou smoothie. Enfin, il y a le grand récipient de 1,5 litre, très pratique pour préparer de plus grande quantité d’aliments broyés. À la maison, c’est ce récipient que j’ai utilisé pour concocter des smoothies pour toute ma famille.

Chacun des trois récipients est fabriqué en acier inoxydable, et non pas en verre comme bien des récipients de mélangeurs. Cela n’est peut-être qu’un petit détail, mais ce matériau permet une plus grande durabilité et une meilleure résistance aux aliments chauds. Dans le passé, je me rappelle avoir fait craquer un récipient en verre parce que la soupe que j’essayais de broyer était trop chaude.

Même s’il faut prendre toutes nos précautions quand on manipule des aliments chauds, ce genre de situation risque de moins survenir avec le mélangeur broyeur centrifugeuse de Hamilton Beach.

Le pilon (à gauche) et le racloir (à droite)

Des récipients indépendants

Chacun des trois récipients dispose de sa propre lame. De cette façon, vous ne risquez pas de vous couper en manipulant des lames.

Pendant mon essai, j’ai aussi remarqué que les deux plus gros récipients adoptaient une forme carrée. Pourquoi? Tout simplement pour faciliter le mélange des aliments. Pour être honnête, ça fonctionne très bien!

Chacun des trois récipients dispose aussi de son propre couvercle. J’ai trouvé que les couvercles s’inséraient et se retiraient facilement, tout en étant hermétiques. J’ai seulement eu à mettre le couvercle dans le bon angle et mettre en place les deux attaches de chaque côté du récipient.

Dans les trois cas, les couvercles tiennent solidement en place. Jamais je n’ai vu un couvercle se retirer du mélangeur pendant mon essai ou des aliment sortir.

Le couvercle des deux plus gros récipients comprend un second petit couvercle au centre. Avec le récipient de 1 litre, vous pourrez le retirer pour y insérer le pilon en plastique noir inclus.

L’usage du pilon n’est pas toujours obligatoire, mais j’ai aimé en retrouver un. Pendant mon essai, je l’ai surtout utilisé dans des recettes où je devais mélanger de gros morceaux, comme des fruits surgelés.

Installer facilement les récipients

J’ai trouvé que les récipients s’inséraient très bien sur la base de l’appareil. Il suffit d’aligner les flèches du récipient et de la base ensemble, et de tourner dans le sens des aiguilles d’une montre. Pour retirer un récipient, il suffit de faire l’opération inverse.

Dans les deux cas, j’ai trouvé le système bien conçu. Je n’ai pas eu à trop forcer, et je savais quand le récipient était solidement en place.

Des commandes simples

Ne cherchez pas le bouton d’alimentation sur le devant de l’appareil. Celui-ci se trouve sur le côté. C’est assez inhabituel, mais je trouvais que ça évitait de l’accrocher par accident pendant le fonctionnement du mélangeur.

Le reste des contrôles se situe sur le devant de l’appareil. Sur la gauche du produit, on retrouve deux boutons qui permettent d’activer le mode manuel et le mode de préréglage.

Le mode manuel

Une fois le mode manuel sélectionné, vous devez sélectionner votre vitesse à l’aide du cadran situé au milieu de la base. J’ai aimé le fait qu’il y ait dix vitesses, ce qui permet d’adapter plus facilement la vitesse de rotation au type d’aliment qu’on souhaite préparer.

Une fois la vitesse sélectionnée, il suffit d’appuyer sur le bouton de pulsation, à gauche. Le moteur tournera tant et aussi longtemps que notre doigt est sur ce bouton.

Pendant le fonctionnement de l’appareil, l’écran de contrôle affiche une minuterie. Il s’agit en fait du temps de fonctionnement de l’appareil. Cette fonctionnalité est vraiment utile si on décide de suivre une recette qui demande, par exemple, d’activer le mélangeur pendant 30 secondes. On a l’information devant nous, ce qui nous évite de devoir utiliser un autre appareil, comme la minuterie de notre téléphone intelligent.

Le mode automatique

Le mode automatique est le mode que j’ai le plus utilisé pendant mon essai. Il permet de broyer ses aliments sans trop se casser la tête.

Cinq modes sont disponibles. Pour chacun de ces modes, vous avez souvent le choix entre deux à trois options de broyage qui permettent de choisir la texture.

Le mode « sec » permet premièrement de broyer des céréales ou des épices, comme le cumin. Un mode à utiliser avec le récipient de 500 ml.

Le mode « humide dur » est parfait pour préparer des aliments pas tout à fait lisses comme de la pâte à idlis. Pour concevoir du beurre de noix, le mode « humide mou » est le mode parfait. Le mode soupe, lui, est pratique pour concevoir des potages de toutes sortes. Contrairement aux autres modes (sauf le mode sec), on ne peut cependant utiliser que le récipient de 1L. Enfin, pour la conception de purées ou de jus, le mode « mélanger » est le mode à choisir.

Un appareil puissant

Dès ma première utilisation, j’ai été impressionné par la puissance de crête de 2,2 hp (1400 W) de l’appareil d’Hamilton Beach. Il a broyé et mélangé sans problème une foule d’aliments, autant des aliments secs, comme des grains de poivre, que des aliments surgelés, comme des framboises surgelées.

Le panneau de contrôle affiche le statut de la température du moteur par l’entremise d’un système de trois voyants (vert, jaune, rouge). Lorsque le voyant passe au rouge, le moteur s’arrête. Cependant, lors de mon essai, le moteur n’a jamais été obligé de s’éteindre. J’ai pu par exemple préparer un smoothie pour toute la famille sans devoir attendre le refroidissement du moteur.

Verdict

Le mélangeur broyeur centrifugeuse professionnelle 3-en-1 de 1400 W 1,5 L de Hamilton Beach est l’un des mélangeurs les plus polyvalents que j’ai testés. Grâce à ces nombreux modes et à ces trois récipients, il permet de préparer une foule d’aliments. Vous pourrez facilement moudre des épices sèches, préparer de la soupe, des smoothies et même du beurre de noix.

+ Un mélangeur puissant
+ Trois récipients
+ Des commandes faciles à utiliser

– Assez bruyant

Magasinez les mélangeurs de comptoir chez Best Buy

103 COMMENTS

Comments are closed.