Ghost of TsushimaAvec ses samouraïs, ses guerres épiques et ses paysages à couper le souffle, le Japon féodal a de quoi faire rêver. Par contre, dans le domaine du jeu vidéo, cette époque est loin d’être la plus populaire. Les développeurs campent souvent leur histoire au Moyen Âge, dans l’Antiquité ou tout simplement dans une époque futuriste. Avec Ghost of Tsushima, Sucker Punch Productions (inFamous, inFamous 2) tente de renverser la vapeur.

Détails de Ghost of Tsushima

Plateforme : PlayStation 4
Testé sur : PlayStation 4 Pro
Développeur : Sucker Punch Productions
Éditeur : Sony Interactive Entertainment
Genre : Jeu d’aventure à la troisième personne
Mode de jeu disponible : Solo
Classement ERSB : M-Mature
Langues d’exploitation : Anglais et français (texte et voix)

Ghost of Tsushima

Contrer l’invasion mongole

S’inspirant de la véritable histoire du pays au soleil levant, Ghost of Tsushima se déroule à la fin du 13e siècle, en pleine invasion mongole. Vous incarnez Jin Sakai, un jeune samouraï de la petite île japonaise de Tsushima. Comble de malheur, c’est justement votre territoire que les mongoles ont décidé d’envahir en premier!

Tout au long de votre aventure, qui dure plus d’une cinquantaine d’heures, vous devrez recruter des alliés et sauver vos amis dans le seul et unique but de renvoyer les envahisseurs chez eux.

À mesure que vous progresserez dans votre aventure, Jin adoptera de plus en plus la voie du fantôme, un crédo incompatible avec celle du samouraï, beaucoup plus noble. Cette dualité sera d’ailleurs au cœur du scénario, qui s’inspire des vieux films de samouraïs (un superbe mode noir et blanc est d’ailleurs disponible).

Ghost of Tsushima

Des mécaniques inspirées d’Assassin’s Creed

Difficile de ne pas faire de liens avec Assassin’s Creed. Sans dire que le titre de Sucker Punch est une pâle copie de la franchise d’Ubisoft, plusieurs de ses mécaniques s’en inspirent. L titre se déroule par exemple dans un monde ouvert que vous pourrez parcourir à pied ou à cheval. Vos quêtes, principales et secondaires, sont affichées sur votre carte. Pour vous y rendre, il suffit de sélectionner votre prochaine destination. Au lieu d’avoir un marqueur sur votre écran, vous serez dirigé par le vent. Au début, j’avoue que j’étais assez sceptique, mais j’ai finalement trouvé que cette mécanique fonctionnait très bien, renforçant encore plus l’immersion.

L’île de Tsushima est très vivante. Vous devrez notamment porter une attention particulière aux terriers de renards et aux oiseaux qui volent dans le ciel. Si vous les suivez, ils vous mèneront à des récompenses, comme des temples permettant d’augmenter le nombre de charmes (des améliorations) de Jin.

Invasion mongole oblige, vous croiserez régulièrement des soldats mongols. Comme dans les derniers Assassin’s Creed, vous aurez aussi la possibilité de libérer des forts et des camps envahis par les soldats ennemis. Vous devrez libérer plusieurs dizaines de ces camps pour libérer chacun des trois territoires de l’île détenus par l’ennemi.

Ghost of Tsushima

Des combats dynamiques

Tout au long de votre partie, vous pourrez affronter vos ennemis de deux façons : par la voie du samouraï (la voie directe) et la voie du fantôme (la voie de la discrétion). Sauf à quelques moments dans le jeu, vous avez pratiquement toujours le choix de la voie à adopter.

Si vous décidez d’attaquer de face vos ennemis, attendez-vous à des combats nerveux, encore plus que dans Assassin’s Creed. Votre personnage dispose principalement de deux boutons d’attaque : triangle et carré. Le premier sert à briser la défense de votre adverse, tandis que le deuxième est pratique pour faire des attaques directes. Il faut souvent donner plusieurs coups pour briser la défense de son adversaire avant de pouvoir faire des attaques directes. À mesure que vous progresserez dans l’aventure, vous pourrez aussi utiliser différents combos.

En plus des combos, Jin peut faire face aux attaques en parant ou en esquivant au bon moment. Il suffit d’appuyer sur L1 pour parer et sur cercle pour esquiver. Si l’esquive est assez facile à maitriser, vous aurez besoin d’un peu plus de temps pour bien connaitre les bases du parage.

Personnellement, j’avoue avoir trouvé les combats assez difficiles en début de partie. En effet, Jin dispose de quatre postures de combat différentes lui permettant d’affronter tous les types d’ennemis (épée, épée et bouclier, lance, costaud) avec une relative aisance. Au début de l’aventure, on ne dispose cependant que d’une seule posture, celle contre les combattants équipés d’épée. Cela rend les combats contre les autres types d’adversaires assez corsés.

Heureusement, il ne faut pas attendre un moment en particulier dans l’aventure pour débloquer les autres techniques de combat. Il suffit d’éliminer plusieurs chefs mongols, notamment en libérant des villages, pour les débloquer. Je vous conseille d’ailleurs de commencer par cela, avant de progresser dans l’aventure principale. Croyez-moi, ça vous sera utile!

Ghost of Tsushima

Un guerrier bien équipé

Lorsque vous adoptez la voie du fantôme, vous pourrez vous faufiler discrètement derrière vos ennemis pour les assassiner. Votre personne a d’ailleurs l’agilité de la plupart des assassins. Il peut se camoufler dans l’herbe, grimper les falaises, se pendre avec son grappin et sauter de toit en toit.

Il dispose également de plusieurs armes, dont un arc, des kunais (des petits couteaux à lancer), une sarbacane (capable de lancer des flèches empoisonnées) et des bombes fumigènes. Cela dit, les accessoires de Jin peuvent aussi s’utiliser pendant les combats. Vous aurez par exemple accès à des bombes et des bombes collantes, faisant des ravages dans les rangs ennemis.

Pour restaurer votre santé, vous ne pouvez toutefois pas compter sur des potions. Ghost of Tsushima utilise la détermination représentée par des cercles dorée en bas de l’écran. Ceux-ci se remplissent entre autres quand vous éliminez un ennemi. Lorsqu’une de ces sphères est pleine, vous pouvez la vider en appuyant sur la flèche du bas de la manette pour récupérer votre santé. Vous pouvez aussi attendre d’avoir quelques sphères remplies pour faire une attaque très puissante.

Pour ma part, je n’ai pas vraiment de préférence sur les deux approches de Jin. Les deux sont complémentaires et amusantes à utiliser.

Ghost of Tsushima

Un monde merveilleux

Graphiquement, Ghost of Tsushima ne se démarque pas par ses villes (elles manquent souvent de vie), mais plutôt par ses prairies verdoyantes, ses montagnes abruptes et ses forêts sublimes. Honnêtement, plusieurs paysages de cette exclusivité pour la PlayStation 4 sont dignes des plus belles cartes postales. D’ailleurs, le titre permet facilement de prendre des captures d’écran en appuyant simplement sur la flèche droite de la manette. Vous pourrez y choisir l’angle, mais aussi l’étalonnage des couleurs, la mise au point, les particules, etc.

Musicalement, le titre de Sucker Punch est également une perle. La bande sonore, inspirée de la musique traditionnelle japonaise, est bien écrite et soutient merveilleusement bien l’action. Contrairement à bien des jeux vidéo, elle ne s’efface pas. Tantôt dramatique, tantôt épique, elle accompagne le joueur tout au long de sa quête.

Si les purs et durs joueront au jeu avec les voix en japonais, pour ma part, j’ai parcouru les terres de Tsushima en français. Le titre est en effet doublé intégralement dans la langue de Molière avec comme doubleurs des acteurs compétents et crédibles.

Ghost of Tsushima

Verdict

Même s’il emprunte plusieurs mécaniques de jeu à la franchise Assassin’s Creed, Ghost of Tsushima a tout pour séduire les joueurs en quête d’aventure et de liberté. Le titre est bien écrit et magnifique visuellement, et offre un système de combat nerveux et gratifiant qui plaira aux joueurs les plus difficiles.

+ Une carte variée qu’on prend plaisir à découvrir
+ Des graphismes superbes
+ Une bonne durée de vie
+ Un personnage principal attachant
+ Des combats intenses, mais toujours gratifiants
+ Plusieurs équipements amusants à utiliser
+ Une bande sonore magnifique
+ Un temps de chargement court sur PlayStation 4 Pro

– L’histoire manque parfois de subtilité
– Des villes un peu vides
– Des quêtes annexes un peu redondantes

Évaluation globale

Jouabilité : 4/5
Graphismes : 5/5
Son : 5/5
Rejouabilité : 4/5

Note globale : 4,5/5 (90 %)

Précommander Ghost of Tsushima Launch Edition sur PlayStation 4
Précommander Ghost of Tsushima Special Edition sur PlayStation 4
Précommander Ghost of Tsushima Collector’s Edition sur PlayStation 4

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

N’oubliez pas de visiter le blogue de Best Buy ainsi que notre plateforme Jouez à Best Buy tout au long de l’été. Vous y trouverez des offres spéciales, notamment des liens de précommande de nouveaux jeux, des concours et les dernières nouvelles.

Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here