C’est en 1987 que le film Predator est arrivé dans les cinémas. Mettant en vedette nul autre qu’Arnold Schwarzenegger, le long métrage a tout de suite remporté un vif succès auprès des amateurs de science-fiction et d’action. Plus de trente ans plus tard, Predator est devenue l’une des franchises les plus lucratives au monde. En plus des suites et autres films inspirés de la terrifiante créature, une foule de séries dérivées et de crossovers, notamment avec la franchise Alien, ont vu le jour. Le domaine du jeu vidéo n’y a évidemment pas échappé, et les joueurs ont pu mettre la main sur différents titres au fil des ans, autant sur Commodore 64 que sur PlayStation 4. D’ailleurs, la console de Sony a accueilli récemment un tout nouveau jeu multijoueur : Predator: Hunting Grounds.

Détails de Predator: Hunting Grounds

Plateforme : PlayStation 4
Testé sur : PlayStatio4 4 Pro
Développeur : IllFonic
Éditeur : Sony Interactive Entertainment
Genre : Jeu de tir en ligne asymétrique
Mode de jeu disponible : Multijoueur
Classement ERSB : M-Mature
Langues d’exploitation : Anglais et français (texte et voix)

Commando ou Predator?

Predator: Hunting Grounds est un jeu en ligne multijoueur qui ne propose pas, comme Call of Duty, de campagne solo. Au début de chaque mission, vous aurez une petite mise en contexte, mais il faut avouer que le scénario est assez modeste.

Malgré cela, le titre de IllFonic est doté de plusieurs qualités, entre autres du côté de sa jouabilité asymétrique, qui offre une expérience sensiblement différente en fonction du  camp choisi. En effet, avant de commencer une partie, deux options s’offrent à vous: vous pourrez devenir l’un des quatre membres d’un commando de forces spéciales ou encore incarner le Predator.

Si vous choisissez l’option de matchmaking, attendez-vous toutefois à attendre de longues minutes, parfois plus de cinq minutes, si vous voulez incarner le Predator. Heureusement, on n’attend pas longtemps quand on souhaite jouer un commando, souvent moins de 50 secondes.

Accomplissez vos missions en 15 minutes ou moins

Quand vous faites partie de l’unité de commandos, vous devez accomplir une série d’objectifs en 15 minutes ou moins. Ces missions consistent majoritairement à détruire de la drogue, retrouver des objets précieux ou encore éliminer des VIP.

En plus d’accueillir le Predator et les commandos, chaque carte est en effet peuplée de plusieurs soldats contrôlés par l’intelligence artificielle. Ceux-ci sont principalement stationnés dans des bases et ne vous poseront pas trop de résistance. Disons qu’ils sont plus faciles à éliminer que la majorité des ennemis des jeux de tir à la première personne actuels.

Quand vous avez réussi tous vos objectifs, vous devez rejoindre l’hélicoptère pour l’extraction. C’est ce moment qui offre la plus forte dose d’adrénaline. Avant que l’hélicoptère n’arrive, vous devrez éliminer plusieurs vagues d’ennemis, en plus de devoir faire attention aux griffes du Predator qui, s’il n’a pas encore été éliminé, fera tout en son pouvoir pour vous empêcher de quitter la carte.

Tuez les quatre membres des commandos en 15 minutes ou moins

Quand vous incarnez le Predator, votre mission est assez simple : éliminer les quatre membres des commandos avant leur extraction. On ne sait pas trop pourquoi, mais vous semblez vouer une rage incommensurable contre ces humains.

En jouant avec le Predator, vous remarquerez tout de suite que la jouabilité est différente. Si les membres des commandos se contrôlent à la première personne, le Predator, lui, se joue à la troisième personne.

Vous êtes également beaucoup plus habile. Une simple touche vous permet de grimper aux arbres et une autre vous permet de sauter de branche en branche. Le tout se fait très simplement et après quelques minutes, on maitrise parfaitement notre personnage.

En plus d’être très agile, le Predator dispose de plusieurs technologies de pointe. Vous pourrez notamment activer la vision thermique, devenir invisible, lancer des lasers et utiliser vos griffes puissantes. Vous ne trouvez pas vos ennemis? Un simple bouton vous permet de facilement les retrouver.

Même si vous disposez de plusieurs technologies, vous ne pouvez pas vous en servir de façon illimitée. Chaque gadget que vous utilisez consomme de l’énergie. Lorsque votre barre d’énergie est vide, vous devrez attendre quelques secondes avant qu’elle se régénère. Mieux vaut être, dans ce cas, assez loin de vos ennemis, car vous serez plus vulnérable aux attaques.

Personnellement, j’ai eu beaucoup de plaisir à jouer avec le Predator. Le personnage nous oblige à nous comporter comme un véritable prédateur. On doit attendre le bon moment pour frapper nos proies, notamment lorsqu’une d’elles est isolée du troupeau. En effet, après avoir essayé, sans succès, les attaques frontales, j’ai réalisé que le Predator était surtout efficace dans les attaques discrètes, un peu comme un vrai chasseur.

La jungle vous appelle

Pour l’heure, Predator: Hunting Grounds propose trois cartes qui se déroulent toutes dans la jungle. Personnellement, j’aurais aimé voir un peu plus de cartes et un peu plus de variété entre les différentes cartes. Une carte dans un milieu un peu plus urbain aurait par exemple été intéressante.

Précisons cependant que les trois cartes sont assez bien conçues et ont, pour la plupart, une bonne taille. Elles ne sont ni trop grandes ni trop petites.

Montez de niveau et débloquez de nouvelles armes

Comme dans la plupart des jeux multijoueurs, vous gagnerez de l’expérience après chaque partie. Cette expérience vous permettra de débloquer de nouvelles armes, de nouvelles tenues pour vos personnages et de nouvelles améliorations. Vous pourrez aussi débloquer de nouvelles classes.

Si les options de personnalisation sont assez minimes lors des premières parties, force est d’admettre que le choix abonde à mesure que vous progresserez dans les niveaux. Vous pourrez notamment débloquer un arc pour le Predator et une fusil de précision pour votre commando.

Aimez-vous la jungle?

Les graphismes de Predator: Hunting Grounds demeure dans les standards des productions vidéoludiques des dernières années. Les jeux d’ombres et de lumières sont assez convaincants et le titre demeure fluide la plupart du temps.

Le Predator est particulièrement bien modélisé. Par contre, les soldats humains m’ont semblé parfois un peu trop génériques. J’aurais aimé que les développeurs prennent un peu plus de risques!

La bande sonore, elle, est bien conçue. Semblant tout droit sortir d’un film d’action, elle nous accompagne bien dans nos parties. Le jeu a même été doublé entièrement en français, une bonne nouvelle pour les joueurs qui ne maitrisent pas parfaitement la langue de Shakespeare.

Verdict

Predator: Hunting Grounds est un titre qui plaira certainement aux amateurs de la célèbre franchise de science-fiction. En effet, jouer le Predator est un vrai régal, même si nous devons souvent attendre plusieurs minutes avant de pouvoir rejoindre une partie. Bref, un jeu à essayer pour les personnes qui souhaitent avoir une expérience multijoueur rafraichissante.

+ Une jouabilité vraiment différente (commando ou prédateur)
+ Beaucoup d’options de personnalisation
+ Le Predator

– Peu de cartes différentes et  variées
– On doit attendre longtemps (souvent plus de 5 min) avant de pouvoir jouer le Predator

Évaluation globale

Jouabilité : 3,5/5
Graphismes : 3,5/5
Son : 3,5/5
Rejouabilité : 3,5/5

Note globale : 3,5/5 (70 %)

Achetez Predator: Hunting Grounds sur PlayStation 4

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

N’oubliez pas de visiter le blogue de Best Buy ainsi que notre plateforme Jouez à Best Buy tout au long de l’été. Vous y trouverez des offres spéciales, notamment des liens de précommande de nouveaux jeux, des concours et les dernières nouvelles.