BFHardline pochette.JPGPour ma première réelle incursion dans l’univers de Battlefield, quelle ne fut pas ma surprise de trouver avec Hardline un scénario digne des séries policières américaines. C’est pouquoi, contrairement à la masse qui va vous parler des modes de jeu en multijoueur, j’ai décidé de vous donner mes impressions sur le mode solo de Battlefield Hardline.

En résumé

L’inspecteur Nicholas Mendosa part enquêter sur un trafic de cocaïne liquide, le Hot Shot. Accompagnée par l’agent Khai, Mendosa parcourt les environs de Miami pour se rendre à la source de l’organisation criminelle en charge de cette drogue. Le tout ne se déroulera pas comme prévu et son enquête le mènera aussi loin que Los Angeles où il y découvrira de nouveaux indices sur cette affaire. Saura-t-il démanteler le réseau criminel responsable du Hot Shot?

Date de parution: 17 mars 2015

Style: Jeu de tir

Classement: M (Mature)

Plateformes: PlayStation 3 / PlayStation 4 / Xbox 360 / Xbox One / PC anglais / PC français

Développeurs: Visceral Games / DICE

Éditeur: Electronic Arts

Langue d’exploitation: jeu disponible en français

La campagne solo est développée comme si l’on suivait dix épisodes d’une série télé policière. Après chaque chapitre, on voit défiler nos accomplissements pendant trente secondes, le temps de charger le prochain épisode. Cela peut enlever à l’immersion mais j’aimais bien avoir le résumé de ce que j’avais fait et regarder ce qui m’avait échappé. Le concept épisodique s’étire jusqu’à visionner un récapitulatif de l’histoire lorsqu’on lance notre session et en quittant, on nous offre bref un aperçu de ce qui s’en vient pour la suite. J’adore ça! Comme telle, l’histoire ne réinvente rien mais elle demeure captivante.

Je suis particulièrment impressionnée par les décors extérieurs et le naturel des personnages principaux dans leurs mouvements. Les scènes cinématiques sont bien intégrées aux portions jouables. La plupart du temps, on doit infiltrer un bâtiment ou un camp pour trouver des preuves sur notre affaire, reprendre des armes qui nous ont été volées par les assaillants ou mettre les menottes à des fugitifs. Infiltrer = tuer tout le monde, faire le ménage dans la place, quoi!

BFH_PoliceLounge.jpg

Fait cocasse, les gens menottés tombent automatiquement endormis. Cette manière de procéder permet de se faufiler sur les lieux et d’avoir moins de gardes sur nous si l’alerte est donnée. J’essayais toujours d’en capturer le plus possible et de désactiver l’alarme car on remporte un meilleur pointage qu’en tuant les gens avec une arme. De cette manière, j’ai réussi à atteindre le grade maximum après le huitième épisode, soit le Niveau 15.

Un beau jeu malgré quelques imperfections

Si j’applaudis la beauté des décors et les personnages principaux, les nombreux ennemis rencontrés sont génériques et de près, certains éléments manquent de peaufinement. J’ai souvent vu des gardes passer à travers un mur ou une porte que j’avais refermée devant eux et j’ai été déçue de voir un corbeau perché sur une terrasse tel un animal empaillé. Son fini était carré et il n’a jamais réagi à mon approche, possiblement car dans le scénario, je ne devais pas m’y trouver.

BFH_Scanner_001.jpg

On peut voir le champ de vision des gardes sur la mini-carte située au bas de l’écran et un scanneur permet de les repérer facilement. Il est donc plus facile de les surprendre pour les éliminer le plus silencieusement possible. Faites quand même attention car certains semblaient me voir sans trop comprendre pourquoi alors que d’autres ignoraient ma présence malgré mon arrivée tout près d’eux.

Être prise à un point qui m’empêche d’avancer… que j’ai réussi à surmonter!

Avant qu’une mise à jour ne soit déployée, un bogue majeur est présent vers la fin du huitième épisode de la campagne solo. Rendu à l’aéroport, on doit défendre la piste d’atterrisage en attendant que notre coéquipier répare un avion pour qu’on puisse s’échapper. Le problème est que quand je mourais sous les coups ennemis, le jeu gelait et je ne pouvais plus recommencer à l’endroit où j’étais tombée. La sauvegarde automatique ne se chargeait plus. En lisant un fil de discussion sur le site officiel de Battlefield Hardline, j’ai remarqué que ce problème est connu et présent autant pour les éditions Xbox One que PlayStation 4 du jeu.

J’ai enfin réussi à dépasser ce point après trois essais. En survivant à l’approche ennemie, tout s’enclenche donc le jeu suit son cours normalement. J’ai toutefois dû recommencer tout l’épisode qui m’avait pris presqu’une heure au premier passage. Après trois essais, je le complétais en moins de trente minutes. Je connaissais la carte par coeur et de plus, les indices que j’avais trouvés demeuraient dans mon dossier d’enquêteur. En y regardant positivement, j’ai profité de cet accroc pour aller chercher les indices qui me manquaient et compléter cet épisode de manière définitive. Il faut voir le bon côté des choses, n’est-ce pas?

BFH_Khai_01_WM.jpg

BFH_CaseFile_001.jpgDes enquêtes à résoudre

En plus du scénario, sept enquêtes permettront d’en connaître plus sur tout ce qui se trame derrière cette affaire de Hot Shot. Les indices se retrouvent partout dans les dix épisodes. Étant donné qu’elles sont indiquées dans le menu d’enquête, on pourra décider de refaire un chapitre pour aller chercher un élément qui nous aurait échappé. Les ficelles sont bien serrées entre les trafiquants et certains ripoux. Découvrir la vérité est l’une des motivations de Mendosa justifiant sans conteste la présence de cette campagne solo d’une dizaine d’heures au total. Vraiment bien fait!

Battlefield Hardline est le premier jeu de la franchise dont je recommande l’achat aux joueurs qui aiment les histoires policières à jouer en solo. J’ai bien apprécié mon expérience dans ce scénario aux quelques rebondissements digne d’un blockbuster. Cette campagne enrichit de belle façon ce titre qui pourra enfin attirer une nouvelle cohorte de joueurs telle que moi. Et en passant, l’utilisation de la chanson ‘Sound of da Police‘ du rappeur KRS-One en introduction est juste géniale.

Bon, est-ce que je me lance sur les cartes multijoueur en ligne maintenant? J’imagine que beaucoup y ont déjà joué, alors quels sont vos modes préférés?

Appréciation globale

  • Jouabilité: 3,5/5
  • Visuel: 3,5/5
  • Audio: 4/5
  • Durée de vie potentielle: 4/5

Note générale: 3,5/5

BFH_Nick_01.jpg

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here