Je m’approche d’un poste ennemi en prenant soin de me camoufler. Je tends mon arc et la flèche se dirige vers le garde qui tombe sur le sol. Personne ne m’a entendu. Super. Je continue quand soudain descendant du ciel, un aigle s’attaque à moi. J’essaie de m’en débarrasser mais les gardes savent maintenant que je suis près d’eux. Voici un petit exemple de ce que vous offre Far Cry 4.

 

10830735_10152374793551396_3952294248248520330_o.jpg

 

La sortie de Far Cry 4 est un des moments que j’attendais le plus cette année. Pour vous situer, Far Cry 3 a été mon jeu de l’année en 2012. C’est donc sans surprise que je peux confier que mes attentes pour le quatrième étaient assez élevées.

 

Un pays magnifique déchiré par la guerre

 

Les habitués de la série savent que le protagoniste change à chaque opus. Cette fois-ci, nous incarnons Ajay Ghale qui retourne à Kyrat, le pays de sa naissance pour exécuter le dernier souhait de sa mère décédée. Alors qu’il croyait qu’il aurait la simple tâche de répandre les cendres de sa mère, il se retrouve embarqué dans un mouvement révolutionnaire fondé par ses parents pour destituer le tyran de la place Pagan Min.

 

En route vers la capitale, son autobus est abordé par les forces impériales et il est fait prisonnier par le psychopathe Pagan Min. Impossible de ne pas faire de parallèle entre Min et Vaas quoique j’avoue que j’ai préféré Vaas qui était plus épeurant et présent dans le jeu. Le genre de personnage qu’on aime détester. D’ailleurs, l’histoire est correcte mais l’attrait du jeu est ailleurs.

 

Évidemment vous vous échappez et le jeu débute sur un tutoriel bien déguisé qui vous apprend les bases du jeu. L’avantage est que si vous avez joué au précédent, vous vous sentirez bien à l’aise. La seule chose à laquelle j’ai dû m’habituer c’est la manette puisque j’avais joué au précédent sur PC. Et quelle courbe d’apprentissage ça a été pour moi! J’ai réussi à m’habituer mais la transition a été ardue.

 

Ne vous sentez pas mal si vous n’avez jamais entendu parler de Kyrat puisqu’il s’agit d’une création d’Ubisoft fortement inspiré du Népal. La vue en haut des montagnes est à couper le souffle (il me semble que je dis ça de plus en plus souvent) et on voudrait s’y rendre en tant que touriste pour visiter ce magnifique pays (ça aussi c’est une envie fréquente).

 

10835415_10152374793291396_7325144189448426988_o.jpg

 

Les personnages sont également bien animés mais moins impressionnants que ceux de Assassin’s Creed Unity. Les bêtes quant à elles, sont superbes et assez bien animées quoiqu’en général vous n’aurez que peu de temps pour les admirer.

 

Je suis aussi content de dire qu’il n’y a pour ainsi pas de problèmes avec le jeu ce qui soulage beaucoup surtout après la sortie de Assassin’s Creed Unity. Il m’est arrivé de voir des ennemis atterrir dans des positions étranges après des explosions ou une fois un personnage qui est passé au travers d’un citadin mal placé dans une scène mais rien de majeur.

 

La chasse aux bêtes et aux truands

 

Les bêtes ont un rôle important depuis le troisième Far Cry. Vous devrez chasser pour accumuler des peaux qui vous permettront de créer un nouveau portefeuille, sacs de munitions ou sac à dos. On garde même de la viande de ces bêtes qu’on peut lancer près de nos adversaires pour attirer des tigres ou des chiens sauvages pour qu’ils attaquent les gardes des postes.

 

La cerise sur le sundae est vraiment les éléphants. Après avoir obtenu la compétence appropriée (je reviendrai aux compétences sous peu), vous pourrez vous promener à dos d’éléphant et même vous attaquer à des postes ennemis avec eux. Ce n’est pas une méthode très subtile mais c’est ae satisfaisant de faire voler vos adversaires dans le décor.

 

ElephantKill.jpg

 

Quand vous faites des missions primaires ou secondaires, que vous capturer des postes ou que vous chassez, vous gagnez de l’expérience avec laquelle vous pourrez acheter des compétences. L’arbre des compétences est divisé en deux parties: le tigre et l’éléphant. Le premier sont surtout des compétences d’attaque alors que le deuxième sont des compétences défensives. C’est ainsi que vous pourrez apprendre à tuer sans faire un bruit en sautant sur la tête de votre ennemi, fabriquer des potions pour vous guérir ou comme spécifié plus haut, chevaucher des éléphants.

 

Il y a tellement de choses à faire dans Far Cry 4 que ça peut être un peu étourdissant au début. La majorité de votre carte est camouflée par des nuages. Pour pouvoir comprendre où vous devrez aller, vous avez besoin de monter en haut des clochers et pirater la fréquence radio. Chaque fois que vous en libérer un, vous aurez accès à une nouvelle partie de la carte et de nouveaux événements comme un nouveau poste, un nouvel emplacement de masque possédé que vous devez détruire et tellement d’autres choses.

 

10835260_10152374793411396_2388140829498769481_o.jpg

 

Les véhicules sont une autre grosse part de Far Cry 4 puisqu’ils vous aideront à vous rendre de votre point x au point y. L’ajout la plus apprécié est sans contredit le petit hélicoptère. Autant il est commode parce que beaucoup plus rapide que les jeeps ou les camions mais il nous aide aussi à admirer toute la splendeur que le jeu nous offre. De plus, il se contrôle à merveille.

 

Le jeu en multijoueur coopératif est très intéressant mais je n’ai pas eu l’occasion de l’essayer en profondeur. Disons que c’est beaucoup plus simple de capturer des postes avec vos amis mais c’est la seule chose que vous pouvez faire. Vous ne pourrez faire les missions liées à l’histoire avec eux.

 

Autre mention intéressante, si vous achetez la version PS4, vous pourrez jouer avec un ami qui ne possède pas le jeu mais qui est abonné à Playstation Plus pour quelques heures. C’est une excellente pratique que plus de compagnies devraient considérer.

 

Verdict

 

Ce jeu est une réussite mais une réussite facile. C’est exactement le même jeu que le troisième mais qu’on a améliorer sans essayer de trop le changer. Si vous n’avez pas aimé le précédent, il y a peu de chance que vous aimiez celui-ci. Si comme moi, vous avez adoré le troisième, ce jeu est fait pour vous.

 

C’est un jeu qui offre beaucoup de contenu (j’ai passé plus de 200 heures au 3ème) et que même s’il est très semblable au précédent, ne tombe pas trop dans le piège du réchauffé puisque le changement de décor contribue à redonner un nouveau souffle au jeu. Pour le moment, il est dans ma courte liste pour le meilleur jeu de l’année.

 

Appréciation globale

 

Jouabilité :  4.5/5

Graphisme : 4.5/5

Son : 4/5

Rejouabilité : 5/5

Note globale : 4.5/5

 

Rendez-vous sur le site de Best Buy pour vous procurer Far Cry 4

BBY-gift-guide-fr.jpg

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here