Gears 4.jpg

Sur les consoles Xbox de Microsoft, qu’importe la génération, pour moi il y a toujours eu d’abord Halo et en second lieu, bien sûr, Gears of War. L’été dernier, les amateurs de la franchise ont d’ailleurs été bien choyés lorsque la compagnie américaine a annoncé qu’une édition ultime du premier jeu allait paraître. Les joueurs ont donc été bien gâtés avec Gears of War Édition Ultime qui incluait en plus les trois autres titres de la série. Enfin, la dernière bonne nouvelle était que celui-ci allait aussi permettre à ses possesseurs d’avoir un accès au bêta multijoueur de Gear of War 4. Voici ce qu’on en pense.

Gears of War 4.jpg

Le grand retour

Évidemment, c’est un bêta comme les autres. C’est-à-dire qu’il y a plusieurs éléments qui restent encore à peaufiner. Par exemple, la fréquence d’image n’est pas tout à fait stable et l’engin graphique n’est pas particulièrement à point. Le but de cet accès anticipé et donc de s’assurer d’apporter les ajustements nécessaires en vue du lancement le 11 octobre prochain.

Personnellement, je n’ai jamais été un très grand amateur du mode multijoueur de Gears of War, mais j’ai toujours été en mesure d’en reconnaître les qualités. D’ailleurs, une grande partie est justement due à la jouabilité qu’on retrouve bien sûr dans ce bêta. Il faut préciser que le studio derrière son développement, The Coalition, a bien pris le temps d’écouter la rétroaction plutôt négative des amateurs qui ont joué à l’opus précédent : Gears of War Judgement. Le titre reprend enfin la recette qui lui a été tellement payante dans le passé. Des combats intenses où l’on saute d’un obstacle à l’autre en passant par des bagarres de grenades et même des duels de tronçonneuses, vous y trouverez le même plaisir des premiers opus.

Une grande quantité de nouveautés

Commençons avec ce qui a retenu le plus mon attention et je parle assurément du nouveau Vault Kick. Celui-ci est semblable au Mantle Kick de Gears of War 3, sauf qu’il ne requiert pas de ralentir votre rythme. C’est-à-dire que simplement courant vers un ennemi qui est planqué derrière un obstacle, vous pouvez performer ce nouveau mouvement pour rapidement sauter par-dessus l’obstacle et planter un bon coup de pied directement dans la face de l’adversaire. Parallèlement, l’autre nouveau mouvement est tout aussi intéressant. Celui-ci s’appelle le Yank and Shank et porte particulièrement bien son nom puisqu’il nous permet de tirer un ennemi de notre côté d’un obstacle pour l’infliger d’une panoplie de nouveaux coups de couteau. Bref, cela ajoute beaucoup d’éléments de stratégie et l’arsenal des soldats devient de plus en plus diversifié et amusant.

Outre les nouvelles habiletés, les joueurs seront heureux de découvrir aussi trois nouvelles cartes nommées Dam, Harbor et Foundation. Chacune est tracée de manière symétrique afin de donner les mêmes chances à chaque équipe de remporter le combat. D’abord, vous apprécierez Dam pour ses couleurs riches dues à sa jolie végétation. Pour les amateurs de décors urbains, Foundation sera votre premier choix. C’est le genre d’environnement qui vous forcera souvent à vous battre au corps à corps. Le contrôle des armes vous donnera un net avantage. En dernier lieu, Harbor vous plonge sur un chantier naval assez sombre et toujours en construction. Il y a plusieurs corridors de combats et on se retrouve toujours surpris par les ennemis qui y jaillissent.

Gears of War 4 new move.jpg

Pour les armes, la majorité d’entre elles font leur retour pour cette itération de Gears. Cependant, c’est la nouvelle addition qui m’a le plus impressionné. En effet, celle qu’on nomme dropshot permet aux joueurs d’écraser la tête d’un ennemi grâce à une puissante perceuse si on place bien notre coup. Vous allez voir le corps de vos adversaires ou le vôtre s’envoler en morceaux de manière assez graphique. Bref, Gears of War 4 s’annonce plus violent que jamais.

Les deux modes présents

Du côté des modes de jeu, on y retrouve le toujours populaire Deadmatch. Chaque équipe de cinq joueurs a droit à un total de 15 vies. Il faudra donc user de stratégie pour en sortir gagnant. Ceux qui veulent se pratiquer auront aussi la chance d’affronter l’intelligence artificielle afin de se lancer contre d’autres joueurs.

Personnellement, ce que j’ai le plus apprécié, c’est le mode Dodgeball. Deux équipes commencent à 5 contre 5 et chaque joueur possède une seule vie. Par contre, en éliminant un adversaire, vous êtes en mesure de ramener un coéquipier à la vie. Bref, je suis convaincu que plusieurs auront la chance de vanter leur mérite d’être revenu d’un déficit de 5 contre 1. J’ai bien hâte de voir toutes les idées mises de l’avant au lancement de la version finale et aucun ne doute que celle-ci soit excellente.

Drill Gears of War 4.jpg

Précommandez dès maintenant

Si vous avez raté le bêta fermer, ne soyez pas inquiet, vous aurez accès au bêta ouvert du 25 avril au 1er mai pour tous les membres Xbox Live Gold. En y participant et en atteignant le niveau 20 durant cette phase test, vous aurez la chance d’obtenir du contenu exclusif. D’ici là, j’espère que vous aurez la chance de tester ce multijoueur qui semble redonner des lettres de noblesse à la franchise. On verra dans les prochains mois si la campagne saura emboîter le pas.

Pour précommander Gears of War 4 dès maintenant

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here