PlayerUnknown’s Battlegrounds est un immense succès sur PC depuis qu’il a été offert aux fans en accès anticipé en mars dernier. Mieux connu sous l’acronyme PUBG, c’est l’un des jeux d’action les plus populaires du moment. Alors que plus de 24 millions de joueurs ont téléchargé le jeu sur PC, j’ai eu la chance de m’y mettre sur Xbox One X. Le titre y est disponible depuis peu mais attire déjà plus de trois millions d’adeptes.

PlayerUnknown's Battlegrounds pochettePlayerUnknown’s Battlegrounds est développé par PUBG Corp. et publié par Microsoft

Date de parution : 12 décembre 2017 – en accès anticipé
Style : Action
Plateformes : version Xbox One (aussi offert sur PC)
Mode de jeu disponible : multijoueur en ligne (2 à 100 joueurs)
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Du plaisir en bataille royale

PlayerUnknown, c’est Brendan Greene, directeur créatif chez Bluehole. Ayant développé le genre Battle Royale mis en avant-plan notamment pour les jeux ARMA et H1Z1, il nous offre une manière rafraîchissante d’approcher le jeu d’action dans PlayerUnknown’s Battlegrounds. Le concept de la bataille royale est d’installer cent joueurs sur une carte dans un match à mort où il n’y aura qu’un survivant. Une partie dure tant qu’il reste des gens sur le terrain.

Choisir où atterrir sur cette île de huit kilomètres carré

Chaque début de partie commence en avion alors qu’on évalue le meilleur endroit où se parachuter. En regardant autour de nous, on peut apercevoir la trajectoire des joueurs à proximité. Naturellement, je tente de m’en éloigner afin d’atterrir dans un lieu isolé.

Une fois à terre, on fouille les bâtiments pour s’équiper. Ça nous prend des armes, des munitions, des bandages et des trousses de soin. Un sac à dos permet de transporter davantage d’objets et j’assume que le casque de moto et le gilet pare-balles trouvés par terre vont (peut-être) me protéger des balles ennemies.

Survivre, et souhaiter terminer le dernier joueur debout

Voyant parfois des gens courir dans mon champ de vision, je me colle aux murs ou par terre en attendant qu’ils passent. Des fois, juste arrêter de bouger permet de faire en sorte qu’ils ne me voient pas du coin de l’œil. Quand j’entends des tirs ou des explosions, je me tourne naturellement vers la direction opposée. Se tenir loin de l’action équivaut à être loin des ennemis potentiels, non ? L’objectif de PlayerUnknown’s Battlegrounds est de terminer la partie comme seul survivant. Il y a aussi un classement qui souligne l’exploit de ceux qui se retrouvent dans le top 10. Recevant des points à la fin de chaque partie selon notre classement, ceux du Top 10 ont un boni bien mérité.

PUBG image 2L’autre obstacle est la carte elle-même qui rétrécit au fil du temps. Il faut se rapprocher de son centre à mesure que le temps passe. De cette manière, on nous force à demeurer en mouvement, ce qui est une bonne tactique pour donner la chance à tout le monde de rester sur un pied d’égalité. Impossible pour un tireur d’élite de se cacher et rester sur place longtemps. Éventuellement, il devra courir vers le centre de l’île s’il souhaite conserver sa place dans la partie.

Du plaisir entre amis

En duo ou en squad, on travaille en équipe. Ceci change la dynamique qui devient conviviale. J’ai joué avec un copain et le rythme du jeu fait qu’on pouvait autant élaborer notre stratégie pour un plan de match que jaser tranquillement en explorant.

Sinon, le jeu est assez calme tant qu’on ne croise personne. Un peu trop à mon goût. L’île est constituée de maisons, de fermes et d’usines abandonnées réparties dans une campagne où pousse des arbres et coule une rivière. Par contre, il n’y a aucune âme qui vive. Pas d’animaux, pas d’oiseaux ni d’insectes, rien pour nous distraire que le son du mouvement des autres joueurs, le moteur des avions qui larguent du ravitaillement et les bombardements ciblés de la zone rouge. Pour le reste, c’est vide et silencieux.

Une expérience de jeu évolutive

Au niveau graphique, PUBG diffuse une image HDR et 4K Ultra HD pour ceux qui y jouent sur Xbox One S et Xbox One X. J’en ai profité pour observer de magnifiques levers de soleil et de m’arrêter devant le dessin d’un graffiti sur les murs des édifices. De loin, le jeu est beau mais les détails restent à travailler. Les objets manquent de consistance et le sol de la salle d’attente est vraiment ordinaire.

Heureusement, les gens sont au rendez-vous. Je n’ai jamais attendu pour entrer dans une partie qui rassemble quand même cent personnes en même temps. J’aime bien comment PUBG est conçu. Ceux qui se familiarisent avec sa mécanique et apprennent comment y jouer ont le temps de le faire en restant plus à l’écart. Contrairement aux jeux de tir traditionnels, on ne se fait pas descendre deux secondes après notre arrivée sur la carte.

On est libre d’explorer, et parce qu’on se débrouille avec les armes trouvées sur le terrain, c’est un peu de hasard qui nous donne l’avantage ou le désavantage selon ce qu’on récupère. Quand on meurt, on retourne dans le lobby pour joindre une autre partie en quelques secondes.

Des mises à jour régulières

Il faut retenir que PlayerUnknown’s Battlegrounds est toujours en phase de développement et que des mises à jour régulières vont corriger ses accrocs. J’ai constaté des périodes de latence durant quelques parties qui entachent l’expérience de jeu. Voir mon personnage frétiller quand j’essaie d’avancer est un irritant. En duo, mon ami a vu sa connexion rompre alors qu’on débutait. Ça lui a pris un moment avant de reprendre le contrôle de son personnage. Atterrir sur le toit d’une caravane sans possibilité de bouger l’a mis dans une situation assez vulnérable…

PUBG image 3En étant en accès anticipé sur Xbox One et tout juste publié dans sa version finale sur PC, les développeurs de PUBG sont alimentés par les commentaires des fans. Au nombre de gens qui y jouent régulièrement, je souhaite que le jeu devienne encore meilleur car PlayerUnknown’s Battlegrounds est accrocheur. J’adore la rapidité des matchs qu’on rejoint sans attendre. Même les débutants gagnent des points selon le rang qu’ils atteignent, ce qui est encourageant et donne le goût d’y revenir souvent.

Procurez-vous PlayerUnknown’s Battlegrounds sur le site de Best Buy

Merci à l’éditeur pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur Xbox One X.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here