La série de jeu vidéo Battlefield n’a plus besoin de présentation. Lors de l’annonce de Battlefield 2042, DICE nous en a mis plein la vue et a fait beaucoup de promesses. Les graphismes étaient impressionnants et le jeu promettait des changements climatiques qui allaient altérer les batailles et créer des clans selon les allégeances politiques. Comme c’est un peu souvent le clan avec les jeux de DICE, les joueurs craignaient les bogues et les promesses non tenues et force et d’admettre qu’ils avaient un peu raison.

Plateforme : Xbox Series X|S, Xbox One, PlayStation 4, PlayStation 5 et PC
Test effectué sur Xbox Series X
Développeur : DICE
Éditeur : Electronic Arts
Style : Jeu de tir à la première personne
Mode de jeu disponible : Multijoueur
Classement ESRB : M (Mature – 17 ans et plus)
Langues disponibles : Anglais et français

 

Le futur n’est pas rose

Comme son nom l’indique, Battlefield 2042 se déroule en 2042 (quelle surprise!). Les changements climatiques ont frappé la planète de plein fouet ce qui a causé des désastres écologiques, la chute de l’Union européenne et 70% des satellites en orbite de la terre sont tombés sur la terre parce qu’il y avait trop de débris autour de la terre. Avec la panne de communications qui s’en suit, le ton monte entre les États-Unis et la Russie et c’est le début des combats. Comme vous pouvez le voir c’est bien de bien réjouissant.

Avec une histoire somme toute assez intéressante, on pourrait s’imaginer qu’on a droit à une campagne assez riche. Eh non, en fait le jeu est seulement multijoueur. Comment est-ce que l’histoire entre en jeu?

Ce sont vos opérateurs qui vous racontent l’histoire à différents moments du jeu ou même si le site web de DICE. Ai-je besoin de vous dire que c’est donc assez sans conséquence? On l’ignore allégrement et on plonge directement dans le jeu.

 

Rien pour révolutionner le genre

Pour le meilleur ou pour le pire, Battlefield 2042 est un jeu somme tout conventionnel qui ne change pas beaucoup la formule. C’est un jeu de tir à la première personne où chaque joueur choisit son rôle soit assaut, ingénieur, médecin et reconnaissance. Comme c’est toujours le cas, chaque classe comporte des habiletés spéciales et des gadgets qui permettent aux différentes classes de se démarquer. Comme je disais, ce n’est pas très original mais ça fait le travail.

Dans les nouveautés, j’ai particulièrement aimé la possibilité de changer rapidement les différents modificateurs sur votre arme simplement en appuyant sur la gâchette gauche. En quelques secondes, vous pouvez facilement changer d’un attachement à un autre.

Les mécaniques de tir sont tout de même toujours aussi solides que d’habitude pour DICE et c’est tellement plaisant de pouvoir conduire les nombreux véhicules qui sont inclus dans le jeu.

 

Quelques bons modes, peu de cartes

Le jeu comporte trois modes de jeu principaux soit All-Out Warfare, Hazard Zone et Battlefield Portal. C’est dans All-Out Warfare qu’on retrouve les modes préférés des joueurs de Battlefield soit Conquête (Conquest) où on doit faire le plus de points en capturant tous les points de contrôles ou Ruée (Breakthrough) où vous devrez reprendre les points de contrôle de l’autre équipe. Dans ces modes, vous vous mesurez contre des équipes de 64 joueurs sur PlayStation 5 et Xbox Series X|S pour 128 joueurs en tout. Les consoles de précédente génération sont limitées à 64 joueurs en tout.

Hazard mode est plus axé sur le jeu en équipe. Chaque squad est envoyée dans une zone pour prélever des informations sur des satellites tombés sur terre. La chose différente de ce mode est que les satellites sont protégés par des personnages contrôlés par l’ordinateur et non d’autres joueurs. Vous aurez donc l’intelligence artificielle et des joueurs contre vous. Chaque extraction vous donnera des crédits de marché noir avec lesquels vous pourrez acheter des nouvelles armes ou des attachements. La progression est limitée à ce mode et n’affecte pas les autres modes du jeu. C’est un bon ajout mais c’est très dépendant à trouver des bons joueurs.

Finalement, Battlefield Portal permet à n’importe joueur de créer son mode multijoueur avec ses propres règles ou les cartes qu’ils préfèrent. J’avoue ne pas avoir beaucoup exploré ce mode mais il y a quand même beaucoup de contenu.

En gros, le jeu Battlefield 2042 est toujours aussi plaisant mais comme on a peu de cartes, c’est assez répétitif comme expérience. DICE pensait amener un peu de diversité avec l’ajout des changements climatiques comme des tempêtes ou des tornades mais c’est mitigé. L’effet visuel peut être impressionnant mais ces désastres sont assez faciles à éviter que ça ne cause pratiquement pas de problèmes.

Les cartes sont tout de même assez grandes sauf que vous devrez souvent vous battre contre des pixels à très grande distance. La majorité des combats sont effectués de très loin. Sans dire qu’un sniper est essentiel ou parfait, il y a un bon avantage à en jouer un.

Avec le parachute et le « wingsuit », on a des opportunités de se lancer de plusieurs des très hauts gratte-ciels sur jeu pour surprendre nos ennemis. C’est satisfaisant quand on parvient à le faire.

Je me dois quand même de souligner qu’il est finalement possible de jouer entre les différentes sortes de console. Si votre ami possède le jeu sur Xbox mais que vous avez une PlayStation, vous pourrez jouer ensemble.

 

Un monde froid et un peu vide

Dans les bonnes nouvelles, Battlefield 2042 roule à 60 images par secondes en 4K sur Xbox Series X et PlayStation 5. Le niveau de détail est bon en général et les modèles comme les véhicules et les personnages sont très réussis.

Cependant, je dois dire que j’ai trouvé que beaucoup d’endroits étaient très fades et très artificiels. C’est particulièrement évident dans les lobbys des gratte-ciels où les textures manquent de réalisme et de luminosité. On dirait presque le premier Halo mais en plus haute résolution. C’est très étrange comme sensation de ne voir aucune craque, aucun accroc alors qu’on est dans un monde post-apocalyptique.

Les effets climatiques pour leur part sont vraiment excellents visuellement même si comme je le disais plus tôt, leur impact en jeu est limité. Le gros problème est qu’avec la grosseur des cartes, on se retrouve avec de longues étendues sans arbres quasi désertiques. Oui ça marche avec le scénario et l’histoire du jeu mais c’est vide. On dirait surtout que c’est Battlefield 4 en plus haute résolution. Ça l’air négatif mais ce ne l’est pas tant que ça. C’est plutôt que d’autres jeux arrivent à impressionner beaucoup plus que celui-ci.

Côté sonore, les armes sont tous biens rendus, les véhicules impressionnants mais la bande sonore est anonyme. Les voix sont bonnes mais dans le feu de l’action, elles passent vraiment inaperçues.

Finalement, il a beaucoup de bogues visuels dans le jeu. Il n’est pas rare de voir les personnages disparaître pour réapparaitre en descendant de l’hélicoptère ou se prendre dans des murs en mourant. Au moins, le jeu ne comporte pas de bogues majeurs qui le font crasher.

 

Battlefield 2042 est plus ambitieux que réussi

Encore une fois, les vétérans des jeux produits par DICE savent que la compagnie n’arrive pas toujours à livrer la marchandise dans leurs jeux et Battlefield 2042 n’est malheureusement pas l’exception à la règle. C’est un jeu de tir à la première personne compétent mais sans éclat.

Visuellement un peu sobre, n’offrant pas encore beaucoup de contenu mais avec des mécaniques de jeu tout de même solides, il va plaire à une catégorie d’amateurs purs et durs mais il ne parviendra pas à faire de nouveaux convertis. DICE promet d’ajouter du contenu dans les prochains mois et peut-être que le jeu deviendra meilleur à ce point.

Pour le moment, ce n’est pas un mauvais jeu vidéo mais DICE aurait pu en donner plus.

+ Mécaniques de jeu aussi solides et la possibilité de modifier ses attachements en temps réel.
+ Le jeu roule à 60 images par seconde en 4K sur Xbox Series X sans accroc (quelques accrocs occasionnels sur PlayStation 5).
+ De bons modes de jeu particulièrement dans All-Out Warfare.
+ Les effets climatiques sont impressionnants visuellement…

– …mais on peut d’impact sur la jouabilité.
– Seulement 7 cartes pour le moment. Ça devient redondant rapidement.
– Combats à longue distance la majorité du temps.
– Quelques bogues visuels un peu gênants.
– Pas de mode histoire pour un monde quand même assez intéressant.


ÉVALUATION GLOBALE DE BATTLEFIELD 2042

Expérience de jeu : 3,5/5
Graphisme: 4/5
Son : 3,5/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 3,5/5

Note globale : 3.6/5 (73%)

Procurez-vous Battlefield 2042 pour Xbox One et Xbox Series X|S
Procurez-vous Battlefield 2042 pour PlayStation 4 et PlayStation 5

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca