MotoGP 20

Les jeux de courses m’ont toujours fasciné. Que ce soit les jeux arcades le plus frénétiques ou même les simulations de course les plus pointues, j’adore passer des heures à y jouer. Je n’avais pas eu la chance d’essayer un jeu de course de moto depuis trop longtemps. Le nouvel opus MotoGP 20 de Milestone SRL allait me donner la chance d’essayer non pas juste un jeu de course de moto mais le summum de la simulation de moto de course.

 

MotoGP 20MotoGP 20 en détail

Plateforme : Stadia, PlayStation 4 ou Xbox One
Critique effectuée sur : Stadia
Développeur : Milestone SRL
Éditeur : Milestone SRL
Style : Jeux de course
Mode de jeu disponible : Solo, Multijoueur
Classement ESRB : T (Teenager – Adolescent)
Langues disponibles : Français et anglais

 

Apprendre à courser sur la corde raide

Comme je le disais précédemment, MotoGP est une simulation de course alors l’erreur pardonne très peu quand on course. Fort heureusement, on peut opter pour un niveau moins élevé pour arriver à bien comprendre comment fonctionne le jeu.

Au niveau le plus facile, on se retrouve avec plusieurs aides de course comme la ligne de course qui nous montrent comment garder la meilleure trajectoire en course ou même un ralentissement automatique avant les courbes. C’est donc plus facile à concentrer pour maintenir la moto en course.

Il n’est pas question de sortir hors de piste et de revenir sans aucune conséquence. Toute mauvaise accélération en sortant d’une courbe peut se solder par un dérapage qui gâchera votre qualification.

MotoGP 20

 

Des aides précieuses

Peu d’entre nous sont des coureurs monégasques. Les concepteurs ont bien compris que c’est frustrant de faire une course de 7 tours et de terminer dans le décor au 6ème à cause d’une petite erreur. Vous aurez l’option d’utiliser la fonction qui permet de reculer dans le temps. Ma plus grande surprise a été de constater que vous n’avez pas de pénalité pour l’utilisation de celle-ci et que vous pouvez reculer assez loin en arrière.

Pour moi ce fût une des choses qui m’ont le plus permis à m’améliorer dans ce jeu (pas que je sois vraiment très bon). Il m’est souvent arrivé de reculer 3 ou 4 fois dans la même courbe pour arriver à trouver la bonne combinaison de déclaration et de trajectoire optimale.

On s’entend qu’on a beau avoir la trajectoire parfaite sur la chaussée, c’est un autre défi d’être toujours à la bonne place au bon moment. C’est encore pire quand les adversaires se mettent de la partie.

L’autre aide non négligeable est que les adversaires ont tendance à ralentir un peu au niveau plus facile pour vous donner une chance de les rattraper. Je ne vous surprendrai pas en vous disant que c’est seulement le cas dans les niveaux de difficulté plus bas. Ils deviennent rapidement impitoyables mais jamais trop téméraires. Rien de plus frustrant que de se faire sortir de la course par des adversaires un peu trop zélés. C’est une situation qui ne se produira que très rarement dans MotoGP 20.

MotoGP 20

Fidèle sans pour autant jeter par terre

Côté simulation, il n’y a pas grand-chose qu’on peut reprocher à MotoGP 20. Par contre, côté visuel, c’est moins une réussite. Entendons-nous que c’est loin d’être un jeu laid.

Il reproduit fidèlement les courses et les différents environnements. Par contre, il a un design parfois un peu trop sobre et plastique. Disons que ça manque cruellement de vie, de réalité. Les textures auraient mérité un peu plus d’amour dans certains cas.

L’avantage de cette configuration graphique et que MotoGP 20 roule à 60 images par secondes sans aucun ralentissement. Pour ce genre de jeu, c’est impératif d’avoir une expérience de jeu super fluide et il livre la marchandise à 100%.

Pour un beau défi supplémentaire, je vous conseille de mettre la vue de l’intérieur du casque. On se croirait presque sur la piste.

Côté son, c’est minimaliste mais fonctionnel. Le son des motos est bon et aide beaucoup à l’immersion. La musique pour sa part est très générique et peu inspirée.

MotoGP 20

 

Gestion complète mais complexe

Quand ce jeu prétend qu’il est une simulation, il ne fait pas les choses à moitié. On aurait tendance à croire que c’est simplement pour ce qui se passe sur la piste mais le mode carrière est pratiquement aussi réaliste et complexe qu’une vraie saison de course.

Première chose à faire est de choisir une équipe et de créer votre pilote. La personnalisation du pilote est somme toute sommaire mais vous avez quand même beaucoup de façon de décorer votre casque, votre uniforme et votre moto.

Imaginez ensuite que vous vous ramassez dans le bureau d’une équipe de course du jour au lendemain. Sauriez-vous quoi faire? Probablement pas et c’est exactement ce qui se passe dans le jeu. On est carrément lancé dans la fosse aux lions sans explications.

Vous avez plein d’options de recherche pour améliorer votre moto sans trop savoir comment ça marche ni ce que ça fait. La première fois que j’ai joué, j’avais même pas remarqué l’option. J’ai avancé le calendrier jusqu’à la première course en me disant que le jeu allait me dire quoi faire. J’avais tort.

Je suis convaincu que ce mode est probablement très attirant pour plusieurs. Avec la persévérance, il ne fait aucun doute que certains joueurs obtiendront un sentiment de récompense de gérer en fond en comble leur écurie. Pour ma part, je préfère laisser le bureau…au bureau! MotoGP 20

 

VERDICT

MotoGP 20 se situe dans la catégorie des simulations pour le meilleur et pour le pire. Les amateurs seront parfaitement servis mais il sera dur de faire de nouveaux convertis avec la courbe de progression abrupte que vous aurez à monter. Même si personnellement j’ai préféré m’en tenir à des simples courses, je vois tout de même tout le potentiel du mode carrière pour certaines personnes.

Cela dit, le sentiment qu’on ressent quand on réussit à améliorer son temps lors de qualifications, ou de ne pas terminer dernier pour la première fois est fort. Avec son haut niveau de difficulté, MotoGP 20 nous encourage beaucoup à se dépasser et c’est satisfaisant. C’est clairement pas le plus beau jeu sur le marché mais c’est facilement la meilleure simulation de course de moto.

Seule autre petite précision à noter, je n’ai pas pu essayer le mode en ligne puisque toutes les fois que j’ai essayé de trouver des joueurs sur Google Stadia, les salons étaient vides.

+ Simulation de course très réussie.
+ Beaucoup d’aides pour favoriser la progression.
+ Même si mode carrière ne m’a pas personnellement emballé, je ne peux pas nier qu’il est vraiment complet et bien fait.

– Visuellement très moyen et un peu trop artificiel.
– À part l’excellent son des motos, l’environnement sonore est fade.

ÉVALUATION GLOBALE DE MOTOGP 20

Expérience de jeu : 4 /5
Graphisme: 3,5/5
Son : 3.5/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 4 /5

Note globale : 4/5 (80 %)

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca