Ace AttorneyThe Great Ace Attorney Chronicles est une compilation de deux jeux sortis seulement au Japon. Ils font maintenant leur arrivée ici en version doublée. The Great Ace Attorney: Adventures et The Great Ace Attorney 2: Resolve mettent en scène l’ancêtre de Phoenix Wright, Ryunosuke Naruhodo. Je suis une fan des jeux Ace Attorney, alors j’étais plus qu’heureuse de plonger dans ces aventures rocambolesques servant de préquelles à celles de notre grand avocat de la défense.

The Great Ace Attorney Chronicles en détails

Plateformes : Nintendo Switch / PlayStation 4 / Steam
Évalué sur : PlayStation 5 (version PS4 du jeu)
Développeur : Capcom
Éditeur : Capcom
Style : Aventure / roman interactif
Mode de jeu disponible : solo
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en anglais ou japonais

Le métier d’avocat n’est certainement pas de tout repos

L’histoire se déroule au 19e siècle, durant l’ère Victorienne et la période Meiji japonaise. Ryunosuke Naruhodo apprend son métier d’avocat de la défense. En compagnie de son meilleur ami Kazuma Asogi et son assistante juridique Susato Mikotoba, Naruhodo s’embarque vers Londres afin d’étudier là où les rouages des cours de justice sont les plus avancées.

Parmi les personnages rencontrés, le grand détective londonien Herlock Sholmes ne passe pas inaperçu. Il va accompagner notre avocat lors des enquêtes préliminaires en visitant les lieux du crime et en discutant avec les témoins. Leur association sera d’ailleurs capitale pour lever le voile sur bien des énigmes semblant, au premier coup d’œil, tirées par les cheveux.

En procès, le procureur se tenant devant nous est aussi redoutable que Miles Edgeworth avec Phoenix Wright. Ici, Barok Van Zieks est surnommé « Grim Reaper of the Old Bailey ». La raison est simple, il réduit en miettes tous ceux qui comparaissent devant lui. Ceci, c’était avant l’arrivée de Naruhodo. Notre travail est de s’assurer que tous ceux que l’on défend soient déclarés non coupables. On en fera la preuve avec tous les moyens mis à notre disposition.

Ace Attorney

Plusieurs étapes à chaque enquête

Chaque chapitre nous amène une nouvelle enquête. Bien qu’elles soient autonomes, un fil conducteur relie le tout dans une aventure palpitante, traversant même les deux jeux de la collection. Nos héros ont des enjeux personnels en plus de leur travail, ce qui rend l’expérience captivante pour les fans.

D’abord, un crime est commis. Tous les indices pointent vers un individu mais souvent, celui-ci s’est malencontreusement mis dans le pétrin. Après l’enquête, un procès est tenu dans lequel nous sommes assignés en tant qu’avocat de la défense.

Dans The Great Ace Attorney Chronicles, deux nouveaux outils sont utilisés.

Dance of Deduction

Herlock Sholmes est un personnage des plus flamboyants. En un coup d’œil, il analyse une scène et arrive à découvrir ce qui s’y passe. Or, son esprit de déduction semble avoir quelques lacunes. C’est là que Nahurodo refait le processus en corrigeant les erreurs du détective.

Même nous comme joueur, on va rapidement constater que les théories de Sholmes ne tiennent pas la route. Il sera facile de les cerner.

Ace Attorney

Summation Examination

Le tribunal fait maintenant appel à un jury pour déterminer du sort des accusés. C’est quand même spectaculaire, car une énorme balance est installée derrière le juge. Au verdict, les jurés y lancent une boule de feu du côté de leur vote, soit coupable ou innocent.

Avant la fin du procès et au grand déplaisir du procureur Van Zieks, il est possible d’interroger les membres du jury afin de connaître la raison profonde de leur verdict. Toute contradiction décelée fera tourner la Balance de la Justice, idéalement en notre faveur.

Ces nouvelles additions ajoutent des moments pivot au scénario. J’ai trouvé la résolution des enquêtes somme toute assez simple et logique. Bien sûr il y aura des revirements de situation spectaculaires, mais que serait un Ace Attorney sans ces révélations choc semblant sortir tout droit d’un chapeau !

Ace Attorney

De l’aide pour ceux qui en auraient besoin

Comme dans les autres titres de la série, il m’est arrivé de me sentir coincée. Malgré mes interrogatoires répétés et les éléments de preuve qui ne semblent pas aboutir, le déroulement ne veut pas progresser. Je sais qu’il ne manque qu’un détail pour que l’histoire débloque. Souvent je m’acharne et je recommence mon processus jusqu’à ce que cet élément clé soit mis de avant.

Pour ceux qui s’impatientent, ou souhaiteraient seulement profiter de l’histoire, un mode Histoire peut être activé. Ce dernier fait défiler les discussions sans effort de notre part, en plus de résoudre automatiquement les énigmes. Je l’ai activé une fois après une heure où je tournais en rond (et pour les fins du test). Aussitôt débloquée, je me suis empressée de revenir au mode normal car honnêtement, il n’y a rien de valorisant à ne rien faire à mon avis. En fait rendu là, ce n’est plus vraiment un jeu, mais un animé.

Contrairement aux éditions sur DS que j’ai connues, la sauvegarde automatique du titre actuel permet de revenir à la scène qu’on aurait ratée sans conséquence. Durant les moments importants, le juge nous accorde cinq chances de se tromper. Une fois épuisées, le procès se clos et notre client est trouvé coupable. Or après un « game over », on a maintenant la chance de reprendre la scène en cours avec une remise à zéro de toutes nos tentatives.

Pour ces raisons, The Great Ace Attorney Chronicles est plus facile à traverser dans son ensemble.

Ace Attorney

Plusieurs extras à se mettre sous la dent

Dans la section du contenu additionnel, allez fouiller les différentes catégories. On peut écouter un extrait de chaque personnage principal dans ses phrases iconiques ou modifier l’habit de nos héros dans le deuxième jeu. Ce qui a attiré mon attention est la section musicale. Chaque scène est accentuée par une musique ou un son spécifique. Ceci dynamise la jouabilité et unifie le scénario. Des morceaux alternatifs ou rejetés ont été intégrées aux extras. Un paragraphe explique l’intention de chaque musique, et pourquoi celles qui ne font pas partie du jeu ont été mises de côté. Intéressant !

La Galerie propose des vidéos exclusives que les fans d’Ace Attorney devraient apprécier. Cette collection étant sortie au Japon au moment du 15e anniversaire de la série, Capcom en a profité pour réaliser du contenu spécial.

Enfin, la section Escapades ajoute une portion d’histoire aux enquêtes que l’on a résolues. Divisé en huit épisodes, ces moments additionnels sont jumelés au premier jeu. En fait ce sont des interludes, liées au scénario car on y fait référence. C’est toutefois léger et non essentiel à la compréhension de l’intrigue principale.

Ace Attorney

The Great Ace Attorney Chronicles saura satisfaire vos envies d’enquêtes abracadabrantes

J’ai plongé dans The Great Ace Attorney Chronicles tête baissée. L’ensemble comprend dix enquêtes qui s’avéreront tout aussi divertissantes que celles de leurs semblables contemporaines. La direction artistique suit parfaitement la série des Ace Attorney, avec une allure plus vieillotte adaptée à l’époque dans laquelle se situe l’histoire. L’interface épurée s’adapte au jeu. Lors de la phase d’enquête, les indications à l’écran s’estompent lorsque le curseur s’approche afin de ne pas obstruer l’environnement examiné.

J’ai beaucoup aimé connaître ces nouveaux personnages. Leur histoire personnelle est aussi intéressante que les enquêtes qu’ils réalisent. Étant fan de la série, c’est en plein ce à quoi je m’attendais. Enfin, il ne devrait pas intimider les nouveaux arrivants. C’est parfait pour les non-initiés, et ceux qui apprécient de bonnes histoires de détectives pas trop sérieuses mais captivantes.

+ Deux jeux complets dans un ensemble à prix raisonnable
+ Scénario toujours aussi loufoque avec des personnages colorés
+ Mode histoire pour un déroulement automatique – à faire seulement si on est pris, sinon aucun plaisir à deviner par nous-mêmes

– Énormément de répétition pour les non-initiés
– Aucune rejouabilité
– Pas disponible en français

ÉVALUATION GLOBALE DE THE GREAT ACE ATTORNEY CHRONICLES

Expérience de jeu : 4/5
Graphisme: 4,25/5
Son : 4,5/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 3/5

Note globale : 4,25/5 (85 %)

Procurez-vous The Great Ace Attorney Chronicles pour la Nintendo Switch en édition physique ou numérique

Ace Attorney

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

Merci à Capcom pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur PlayStation 5.

Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv où je diffuse régulièrement mes parties lorsque j'ai une petite heure de libre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here