Plus tôt cette année, je suis déménagé dans une maison unifamiliale. Depuis, j’accorde une grande importance à la sécurité de mon domicile. Ce n’est pas que la sécurité n’était pas importante auparavant, mais dans un complexe de 32 unités, le risque d’intrusion y était moindre. Quand on m’a demandé d’essayer la caméra de sécurité intérieure et extérieure Essential Spotlight d’Arlo, j’ai tout de suite accepté.

Une caméra rechargeable

Contrairement à d’autres caméras pouvant être installées dehors, l’Essential Spotlight d’Arlo est dotée d’une pile rechargeable. On ne doit pas la connecter à une prise électrique, ce qui facilite grandement son installation sur un balcon, une clôture ou un patio.

Quand j’ai sorti l’Essential Spotlight d’Arlo, j’ai donc dû d’abord la recharger avant de la configurer. Dans l’emballage, on retrouve un câble micro-USB assez court qui sert au rechargement. J’ai été cependant déçu de ne pas trouver de bloc d’alimentation se branchant directement dans une prise de courant.

Malgré cela, le rechargement n’a pas été trop long. J’ai dû attendre environ deux heures avant que la pile soit pleinement rechargée. Cela dit, la pile de l’Essential Spotlight d’Arlo n’était pas complètement déchargée quand je l’ai sortie de boite (elle était presque pleine). Si la pile avait été complètement vide, le temps de chargement aurait été plus long, à mon avis.

Un réseau 2,4 GHz requis

Pour configurer l’Essential Spotlight d’Arlo, j’ai dû télécharger l’application Arlo. Pour trouver ma caméra, l’application a eu recours à un moyen ingénieux : elle a affiché un code QR sur l’écran de mon téléphone que j’ai dû montrer à la caméra, comme si je scannais un code-barre à l’épicerie.

J’ai toutefois eu un problème lors de la configuration de la caméra. Pour fonctionner, l’Essential Spotlight d’Arlo doit se connecter à un réseau de 2,4 GHz. À la maison, j’ai un routeur fourni par mon fournisseur d’accès à internet qui bascule automatiquement entre les bandes 2,4 GHz et 5 GHz. Il n’est pas possible de sélectionner manuellement un réseau de 2,4 GHz. À causer de cela, j’étais incapable d’établir la connexion entre la caméra et mon réseau. Ça ne fonctionnait tout simplement pas dans l’application.

Pour remédier à la situation, je n’ai eu d’autre choix que de sortir mon ancien réseau maillé. Étant donné que la caméra supporte les réseaux maillées, elle a pu se connecter automatiquement à sa bande de 2,4 GHz, même si je ne pouvais pas la sélectionner manuellement.

Bref, si je ne tiens pas compte du problème de connexion, la configuration de l’Essential Spotlight d’Arlo prend moins de 10 minutes, ce qui est assez rapide.

L’installation physique

Pour installer l’Essential Spotlight d’Arlo, on dispose de deux options. On peut déposer la caméra sur une surface plate. Ce type de configuration s’applique surtout lors d’une installation intérieure.

La deuxième option consiste à visser un petit trépied inclus dans l’emballage sur la caméra. La caméra étant trop lourde, elle ne tient pas naturellement sur le trépied. Il faut plutôt visser ce dernier sur une surface, comme le bois. Vous retrouvez à la base du trépied trois trous et des vis dans l’emballage.

Si vous installez la caméra à l’extérieur, sachez qu’elle supporte bien les intempéries et le froid. Elle peut même supporter des températures de -20 à 45 °C.

Une bonne autonomie

Je n’ai pas eu la chance d’essayer pendant des mois l’Essential Spotlight d’Arlo. Par contre, selon mon utilisation, j’ai constaté que la pile se déchargeait assez lentement.

Selon les chiffres d’Arlo, la pile fournirait une autonomie de 6 mois si vous utilisez l’appareil 4 000 secondes par mois en raison de 30 secondes par flux et un taux d’événement de jour et nuit de 2:1.

Autrement dit, si vous regardez beaucoup de vidéo en direct et que vous utilisez le projecteur, l’autonomie baissera. Mais même là, vous aurez encore une bonne durée de vie.

L’application Arlo 

L’application d’Arlo est très intuitive. L’écran d’accueil montre la dernière image captée par notre caméra. Il suffit d’appuyer sur le bouton de lecture pour voir en direct les images captées par l’Essential Spotlight.

Même si les images affichées ne sont qu’en 1080p (et non pas en 4K), elles sont extrêmement claires. Quand je regardais des images captées pendant le soir (vers 18h-19h), j’avais même l’impression qu’elles avaient été enregistrées dans la journée.

L’Essential Spotlight offre également un angle de vision assez large de 130 degrés. À la maison, lorsque je l’ai positionné sur ma galerie, la caméra pouvait capter toutes les zones essentielles, incluant les escaliers, une partie de mon terrain et de la rue. L’ajout d’une deuxième caméra aurait été ici superflu.

Une détection de mouvement intelligente

Comme toute caméra de surveillance, le modèle d’Arlo est doté de la détection de mouvement. Grâce à cette technologie, qui permet d’économiser l’autonomie de la pile, la caméra s’active seulement lorsqu’elle détecte un mouvement.

De facto, la caméra est livrée avec une sensibilité de 80/100. Bien que cette sensibilité puisse paraitre élevée, je n’ai pas eu à la diminuer.

Grâce à sa technologie IA, qui l’aide à identifier les objets importants comme les colis, les véhicules et les animaux, la caméra est assez intelligente pour détecter seulement les potentielles intrusions. Elle ne m’a par exemple jamais dérangé parce qu’une voiture passait dans la rue. En fait, à un certain moment, je me demandais même si elle fonctionnait, car je ne recevais jamais de notification! Mais je vous assure, elle fonctionnait très bien. Elle était juste très efficace.

L’application permet aussi de changer de mode de détection. Vous pouvez activer la détection de mouvement en permanence, la désactiver totalement, la gérer selon un horaire ou encore utiliser la géolocalisation. Dans ce cas, la détection de mouvement s’active lorsque vous quittez votre domicile. Très pratique!

Pour éviter de recevoir des notifications inutiles, on peut aussi créer des zones pour lesquelles on recevra des alertes de mouvements. Cette fonction est bien gérée dans l’application. En effet, on peut créer plusieurs rectangles de différentes tailles et les déplacer facilement sur l’écran. Cette fonction est pratique lorsqu’on installe sa caméra dans un endroit où il y a beaucoup de mouvements, comme près d’un trottoir.

Un projecteur et une sirène

Pour dissuader les voleurs, l’Essential Spotlight est dotée de plusieurs fonctions intéressantes. En plus de la communication bidirectionnelle, une fonction assez répandue dans le domaine, elle dispose d’une sirène et d’un projecteur. Toutes ces fonctions s’activent facilement dans l’application.

J’ai trouvé le son de la sirène très fort et la lumière du projecteur assez puissante. Ce dernier n’est pas aussi lumineux que les « vrais » éclairages de sécurité, mais il permet d’illuminer une bonne partie de votre terrain. En tout cas, si j’étais une personne mal intentionnée (ce que je ne suis absolument pas, je vous l’assure!), la lumière suffirait à me faire fuir.

Verdict

Facile à installer, l’Essential Spotlight d’Arlo permettra de protéger l’extérieur et l’intérieur de votre domicile. Sa sirène et son projecteur sont des fonctions qui dissuaderont les cambrioleurs, alors que la détection de mouvement intelligente vous permettra de recevoir seulement des alertes pertinentes.

+ Facile à installer
+ Une pile rechargeable à longue autonomie
+ Une image très lumineuse

– Compatible seulement avec les réseaux de 2,4 GHz

Magasinez les caméras de sécurité chez Best Buy.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here