kensingtonIl existe mille et une raisons de vouloir travailler dans un café. L’environnement plus convivial que celui de la bibliothèque. La proximité du bureau d’un client qu’il faut visiter en après-midi — et de notre restaurant favori pour le lunch. L’envie de sortir de chez soi et de voir des gens. Le confort à un «loyer» imbattable. Et bien sûr, de bonnes boissons chaudes!

Mais pour bien en profiter, il faut bien planifier son périple. Surtout si on prévoit le faire souvent. Voici donc quelques conseils pour faire votre place dans la culture des travailleurs/étudiants de cafés!

Un verrou de sécurité

Demander à un collègue de surveiller votre portable pendant que vous allez à la toilette, c’est imposer à autrui une responsabilité qui n’est que rarement la bienvenue puisqu’elle exige que la personne mette son travail en veilleuse. Et demander à un étranger, même un étranger qui «a l’air fiable», c’est chercher le trouble!

Mieux vaut protéger votre portable chéri avec un cadenas Kensington qui se fixe à la table du café. Personne n’osera essayer de voler votre ordinateur s’il faut aussi traîner une table lourde et encombrante jusque dans le métro. Et la prise pour verrou Kensington est pré-installée sur quasiment tous les ordinateurs portables, alors il n’y a pas de risque à prendre.

Votre propre point d’accès Internet privé

Si votre café favori offre du wi-fi gratuit sans mot de passe, méfiez-vous: ces réseaux non protégés sont des invitations aux pirates, qui verront passer tout votre trafic de données. Les conséquences pourraient être dramatiques.

Le cafépithèque prévoyant choisira plutôt d’utiliser son téléphone intelligent comme point d’accès wi-fi personnel sécurisé. Ce qui implique, bien sûr, d’avoir un forfait de données cellulaires assez généreux… Et coûteux. Faites contre mauvaise fortune bon coeur et dites-vous que, si vous devez payer pour vos données, vous serez moins tentés de passer la journée sur YouTube au lieu de travailler!

skullcandyUne bonne paire d’écouteurs anti-bruit

Même la plus sociable d’entre nous finira par tourner en bourrique si elle doit écouter le bruit d’une machine à espresso toute la journée. Pour travailler dans un café — vraiment travailler, sans être constamment distrait — il est impératif de se doter d’une bonne paire d’écouteurs qui atténuent le bruit ambiant, même si on ne fait rien jouer du tout et qu’on écoute le silence.

Ces temps-ci, j’utilise des écouteurs-boutons de Skullcandy semblable à ceux-ci dont les embouts en caoutchouc s’ajustent au contour interne de l’oreille pour barrer le passage au bruit. Pas besoin de dépenser très cher d’autant plus que, si vous travaillez dans un café pendant une bonne partie de la journée, vous voudrez sans doute privilégier des écouteurs filaires à l’autonomie illimitée plutôt qu’une alternative Bluetooth dont la batterie criera famine après 4 à 6 heures.

Un portable léger et compact

Dans un café, l’espace est souvent assez restreint. Les tables sont petites et les grands comptoirs-bars doivent être partagés avec de nombreux congénères. Un monstrueux portable de 17 pouces dont le disque dur émet un vacarme d’enfer et dont la carte graphique surchauffe toute la journée ne vous aidera pas à vous faire des amis — à condition que vous puissiez le traîner jusqu’au café sans vous infliger une scoliose.

pavillionPour travailler dans un café, privilégiez un ordinateur compact, léger, facile à transporter, et de préférence avec une autonomie élevée au cas où il manquerait de prises de courant pour tout le monde. Un modèle à écran de 11,6 pouces, comme le Pavillion x360 de HP, pourrait constituer un bon choix, surtout si vous êtes à l’aise avec son pavé tactile. Si vous avez besoin d’un grand écran et de vous répandre à gauche et à droite avec vos manuels et votre souris Bluetooth, par exemple parce que vous prévoyez programmer un site Web au café, je ne peux que vous conseiller d’arriver tôt pour vous emparer de l’espace dont vous aurez besoin… Et d’utiliser le conseil suivant pour vous faire pardonner.

Un parasurtenseur compact

Comment amadouer son prochain dans un café? En lui offrant du courant électrique. Ayez avec vous un parasurtenseur avec prises d’alimentation multiples, comme ce modèle à 6 prises d’Insignia, et tout le monde sera content de vous voir vous installer sur l’une des rares prises de courant du café. On s’entassera peut-être même de bon coeur pour vous faire de la place à la table!

PARTAGER SUR
Après une carrière de 15 ans en développement de jeux vidéo, FDL a succombé au côté obscur de la Force: celui des médias. Il compte à son actif 4 livres, 250 émissions de télévision et plusieurs milliers d'articles et de billets de blogues portant sur la technologie, les jeux, la science et le monde de l'insolite. Fier détenteur de deux maîtrises et demie, il espère compléter son doctorat en histoire d'ici la fin du 21e siècle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here