AppleiMacSavez-vous ce que j’apprécie le plus de l’époque informatique dans laquelle nous vivons? La facilité à laquelle on peut avoir accès à ses documents peu importe où on se trouve. Je me Je me rappelle quand je devais trainer plusieur clés USB ou pire encore des disquettes (je viens de trahir mon âge d’un seul coup) pour amener mes travaux au CÉGEP et qu’ils se trouvaient à la maison plutôt que dans mon sac à dos. De nos jours, on peut avoir ses documents sur son téléphone, sa tablette et son ordinateur portable et c’est d’ailleurs une des choses que j’apprécie le plus de l’écosystème Apple. Pourtant, plein de gens ne sont toujours pas familiers avec les différentes méthodes de partage disponibles sur ces appareils.

 

La méthode iCloud

Il y a beaucoup d’avantages à posséder des appareils Apple quand vient le temps de partager ses documents. La plus simple est sans contredit la fonction Continuité disponible depuis iOS 8.1 pour les périphériques mobiles et sur tous les systèmes d’opération depuis Yosemite (10.10).

icloud_drive_icon_thumb800Avec cette fonction, vous pouvez commencer à taper un courriel sur votre téléphone pour le terminer sur votre ordinateur portable. Il y a beaucoup d’autres avantages comme partager les pages web d’un dispositif à l’autre, recevoir des notifications que vous avez un appel et ainsi de suite. L’autre fois, j’ai même dû répondre à un appel avec mon iPad Mini parce que je ne trouvais pas mon téléphone. Une chance que la personne ne pouvait pas me voir parce que j’avais l’air vraiment ridicule.

Quand vient le temps de taper un document, il est possible de sauvegarder une copie sur votre répertoire partagé iCloud. Vous aurez ensuite accès à tous ces documents de tous les périphériques qui sont connectés sur votre compte iCloud. J’utilise cette fonction depuis des années et ça simplifie tellement ma vie. C’est tellement plaisant de pouvoir travailler sur mes textes peu importe où je suis à partir de n’importe quel de mes dispositifs. Quoique je dois avouer que je tape peu de textes sur mon iPhone. Je ne suis pas si sadique que ça!

Mieux encore depuis la nouvelle version d’iOS 10 et de MacOS Sierra, vous pouvez utiliser un presse-papier universel ce qui est à dire que vous pouvez copier du texte sur votre ordinateur et le coller sur votre tablette! Les deux seules choses que vous avez besoin c’est d’avoir le compte iCloud de configuré sur les deux dispositifs et de s’assurer qu’ils soient près physiquement l’un de l’autre. Autre avantage de MacOS Sierra, il peut automatiquement copier les documents que vous utilisez moins sur votre partage iCloud et ainsi libérer de l’espace sur votre disque dur. C’est très utile pour moi qui n’ai que 256 Go de mémoire sur mon portable.

Ça semble vraiment intéressant mais cette solution a un défaut qui n’est pas mineur : le service iCloud est assez dispendieux. Oui vous avez accès à une version gratuite sauf que celle-ci n’offre que cinq Go d’espace. Pour échanger quelques documents de temps en temps, c’est suffisant mais dès que vous y copiez vos sauvegardes et vos photos, il sera plein. Vous vous dites peut-être aucun problème, je peux toujours payer pour avoir plus d’espace et c’est vrai. L’ennui c’est que l’offre supérieure n’est que de 50 Go pour 1,29$, 4,99$ pour 200 Go et 12,99$ pour 1 To.

Et s’il existait des options moins dispendieuses qui offrent un meilleur rapport qualité/prix?

 

OneDrive

10419360Depuis quelques années, je me suis procuré la suite Office 365 Famille. J’ai maintenant accès à toutes les applications de la suite que je veux soit Word, Excel, PowerPoint et OneNote (Publisher et Access sont seulement disponibles sur PC). Mieux encore, je peux l’installer sur cinq ordinateurs chez moi ainsi que cinq tablettes ou téléphones.

À quoi bon avoir toutes ces applications si je ne peux pas facilement partager mes documents? C’est ici qu’arrive la meilleure nouvelle puisqu’avec son abonnement annuel, Office 365 Famille vous offre un espace de 1 To pour chacun des cinq usagers. De plus, une application est disponible pour votre Mac, votre tablette ou votre téléphone pour faciliter la gestion du contenu de votre partage.

Un peu comme avec iCloud, vous pouvez accéder les fichiers qui sont sur votre partage directement des applications. Disons par exemple que vous ouvrez Word sur votre iPad et que vous désirez y copier une photo qui se trouve sur OneDrive, vous n’auriez qu’à appuyer sur ajouter une photo, sélectionner OneDrive et entrer votre identité pour confirmer la connexion avec le compte.

C’est aussi simple que iCloud mais c’est moins dispendieux pour plus de fonctionnalités. Et oui après tout vous avez toute la suite Office pour 100$ par année! Ce n’est pas négligeable.

 

Autres alternatives

Évidemment, il y a beaucoup d’autres services d’hébergement infonuagiques (Copy, Google Drive, Box etc.) qui peuvent vous offrir la possibilité de partager vos documents entre vos différents dispositifs. Le principal problème est qu’ils ne sont pas tous bien intégrés aux systèmes d’opérations.

Quand on est sur MacOS, on n’a généralement pas trop de problèmes puisqu’il existe plein d’applications faites sur mesure mais c’est un peu moins vrai sur les tablettes et les téléphones. Oui, vous avez les applications mais elles ne sont pas toutes accessibles d’autres applications.

Une des exceptions à cette règle est Dropbox qui est maintenant accessible directement de la suite Office. Vous pouvez donc vous acheter la suite complète Office 2016, ne payer qu’une fois et ensuite vous connecter un service infonuagique. Certaines personnes préféreront cette technique alors que moi je préfère toujours avoir la plus récente version d’Office disponible. Ça dépend des goûts je suppose.

 

Et moi dans tout ça, j’ai opté pour quoi? Vous savez déjà que je me suis procuré Office 365 mais j’ai aussi le plan le moins dispendieux d’iCloud. Pour la vie de tous les jours, le dernier me satisfait pleinement mais quand vient le temps de faire des sauvegardes plus volumineuses, j’utilise OneDrive. Je privilégie souvent les solutions hybrides parce qu’elles évitent de mettre tous ces œufs dans le même panier et vous assure d’une plus grande sécurité à moindre coût dans mon cas.

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here