Amazon est une pionnière dans le domaine des liseuses numériques, et elle entend bien le rester. Année après année, elle nous offre de nouvelles versions de son fameux Kindle. Il y a quelques mois, je vous parlais d’ailleurs de la 10e génération du Kindle qui venait tout juste d’être lancée. Si l’appareil était plutôt convaincant, il ne présentait pas toutes les caractéristiques des liseuses haut de gamme. Dans les derniers jours, j’ai essayé ni plus ni moins son grand frère : le nouveau Kindle Oasis.

Une liseuse de 7 pouces

Alors que le Kindle présente un écran de 6 pouces, le Kindle Oasis, lui, est équipé d’un écran de 7 pouces. C’est le plus grand de la famille. Vous avez donc un écran un peu plus gros qui permet d’afficher jusqu’à 30 % plus de mots par page. Vous devrez tourner les pages numériques moins souvent ou pourrez afficher des pages avec des mots légèrement plus gros.

L’autre différence notable se situe du côté de la résolution d’écran. Si l’écran du Kindle offre une résolution de 167 ppp, le Kindle Oasis propose presque le double : 300 ppp. Vous aurez concrètement un texte plus fin. Les liseuses électroniques ne sont pas les appareils idéaux pour lire des images, mais j’ai aussi remarqué que les couvertures étaient plus détaillées.

Régler la température de l’écran

Même si les liseuses reproduisent assez fidèlement l’apparence du papier, leur écran demeure plutôt froid lorsque les DEL sont allumées. La lumière bleue qui s’en échappe peut finir par fatiguer les yeux, en particulier quand on lit le soir.

Le nouveau Kindle Oasis offre maintenant un réglage de la température accessible directement dans les paramètres de l’appareil. Vous pouvez régler manuellement la température de l’écran, choisir une plage horaire ou laisser la liseuse le faire pour vous. Dans ce cas, elle détecte votre position et ajuste automatiquement la température lorsque le soleil se couche.

Concrètement, ce réglage vous permet de naviguer entre un écran blanc-bleu et un écran ambre. Le nombre de niveaux de température offerts est assez important (il y a 24 niveaux), ce qui permet de trouver le niveau le mieux adapté à vos yeux et à vos conditions environnantes. Personnellement, lire sur un écran orangé me rappelait les vieux livres que mon oncle me prêtait pendant mon adolescence. C’était beaucoup plus chaleureux et, surtout, moins fatigant pour les yeux.

Dans le jour, le réglage de la température est cependant moins important, car l’écran est surtout illuminé par la lumière extérieure. Lire sur un écran orangé n’apporte pas grand-chose. C’est même un peu dérangeant.

Un meilleur éclairage frontal

Comme autre amélioration, notons que le Kindle Oasis embarque un meilleur éclairage frontal. Si le Kindle offre 4 Dels, le Kindle Oasis en est équipé de 25. Vous aurez un éclairage plus subtil, en particulier si vous lisez dans un environnement sombre. Vous aurez moins l’impression de lire sur une tablette

Deux boutons de lecture très pratiques

En plus d’être doté d’un écran tactile offrant une assez bonne réactivité, le Kindle Oasis est doté de deux boutons. Ils surmontent une sorte de poignée se trouvant à droite de l’appareil.

Grâce aux boutons et à la poignée, le Kindle Oasis peut aisément se prendre à une seule main. Pour changer de page, nul besoin de prendre son autre main pour toucher l’écran tactile, comme avec le Kindle. Il suffit d’appuyer sur le bouton du haut, le bouton le plus facilement accessible par le pouce. Le bouton du bas, lui, sert à retourner en arrière.

La lecture à une main fonctionne autant pour les droitiers que pour les gauchers. L’orientation de l’écran s’ajuste en effet automatiquement quand on tourne l’appareil, à la manière d’un téléphone intelligent. Je suis content qu’Amazon ait pensé aux gauchers. Ces derniers sont souvent oubliés par les fabricants d’appareils électroniques.

Télécharger des livres en quelques secondes

Le modèle que j’ai essayé prenait en charge le réseau LTE me permettant de télécharger des livres sur la route. Le téléchargement est par ailleurs particulièrement rapide. Télécharger l’œuvre complète de Dostoïevski, un recueil faisant des centaines de pages, ne m’a pris que quelques secondes.

Lire partout, même dans son bain!

Contrairement à bien des appareils électroniques, le Kindle Oasis n’a pas peur de l’eau. Il est le premier de la famille à être doté d’une protection IPX8. Vous ne pourrez peut-être pas faire de la plongée sous-marine avec votre liseuse (qui le voudrait?), mais vous ne risquez pas de l’endommager si vous échappez un verre d’eau dessus.

Une navigation intuitive

L’interface du Kindle Oasis est semblable à celle du Kindle. Quand vous ouvrez l’appareil (le bouton d’alimentation se trouve sur la tranche du haut), vous arrivez sur l’écran d’accueil. Vous y verrez les derniers livres que vous êtes en train de lire ainsi qu’une suggestion de livres à acheter. Vous pouvez facilement acheter des livres sur la boutique en ligne d’Amazon. Si vous avez un compte Amazon, vous pourrez le lier à votre Kindle.

Si de nombreux romans sont disponibles en anglais, vous trouverez une bonne sélection de livres dans la langue de Molière. La plupart des classiques de la littérature s’y trouvent. Par contre, plusieurs nouveautés d’auteurs québécois n’y sont pas.

L’écran du Kindle Oasis est complètement tactile, comme avec le Kindle. J’ai trouvé toutefois l’écran plus réactif. Vous pouvez toujours vous servir de l’écran pour tourner les pages, mais la navigation avec les boutons est l’option à privilégier.

Une bonne autonomie et une excellente capacité

La pile du Kindle Oasis offre une bonne autonomie. Vous pourrez vous en servir pendant au moins deux semaines si vous lisez une à deux heures par jour. L’autonomie sera moindre si vous lisez surtout le soir.

Le modèle que j’ai testé était doté d’une capacité de 32 Go. C’est plus que la plupart des modèles de la concurrence. Vous pourrez y stocker facilement des milliers de livres et environ 160 livres audio.

Mon verdict du Kindle Oasis

Difficile de trouver des défauts au Kindle Oasis d’Amazon. Son écran frôlant la perfection, son format ergonomique, ses boutons facilitant au maximum la lecture, son autonomie convaincante et sa résistance à l’eau plairont aux lecteurs les plus exigeants.

+ Un format ergonomique permettant la lecture à une main
+ Les deux boutons facilitant la lecture
+ Le réglable de la température de l’écran facilitant la lecture dans des environnements sombres
+ Sa résistance à l’eau permettant de lire dans le bain
+ Une bonne autonomie
+ Grande capacité de stockage de 32 Go permettant d’y stocker des milliers de livres

– Les nouveautés québécoises ne sont pas toutes disponibles

Magasiner les liseuses chez Best Buy.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here