Le 9 juillet dernier, Microsoft a annoncé le nouveau Surface Go, le produit de la gamme Surface le plus « portable » et abordable à ce jour.

Seulement 1,15 livre

Avant l’arrivée du Surface Go, la majorité des produits Surface (Surface Pro, Surface Book, Surface Studio, etc.) étaient réputés pour s’adresser à une clientèle avec un gros portefeuille. La firme de Redmond tente de renverser la vapeur avec son nouveau produit.

D’un poids de seulement 1,15 livre et d’une épaisseur d’à peine 8,3 mm, le Surface Go est une tablette qui nous accompagnera dans nos déplacements quotidiens. Elle peut se glisser facilement dans un sac à main, un sac de transport ou un petit sac à dos.

Un écran vibrant

Malgré sa petite taille, le Surface Go en a dedans. Tout d’abord, il embarque un écran PixelSense de 10 pouces de haute résolution (1 800 x 1 200 pixels). Microsoft promet que cet écran 3:2 sera doux pour les yeux lorsqu’on travaille ou qu’on lit.

Lorsqu’on le met en mode portrait, l’écran reproduit l’échelle de la plupart des manuels scolaires. En mode paysage, il affiche les pages d’un livre côte à côte, de la même manière que si on lisait un livre de poche.

Par contre, le Surface Go n’a pas été seulement conçu pour lire. Il offre de hauts contrastes lors de la lecture de vidéos, de la création d’œuvres d’art ou de l’édition de photos.

L’écran de 10 pouces est également compatible avec le Surface Pen, le stylet de Microsoft. Il promet d’ailleurs d’offrir une excellente réactivité au stylet et une grande précision lors de l’écriture ou le dessin grâce à ses 4 096 niveaux de sensibilité à la pression. Étant donné qu’il a environ la taille d’un cahier de composition, écrire avec le Surface Pen aura l’air naturel et intuitif. Je pense que les étudiants devraient aimer.

Un processeur fait pour travailler

Du côté matériel, le Surface Go est livré avec un processeur Intel Pentium Gold Processor 4415Y de septième génération. N’embarquant pas de ventilateur, il devrait fonctionner sans faire trop de bruit.

Vous aurez le choix entre 4 Go et 8 Go de mémoire vive. Si vous avez beaucoup de fichiers, de photos et de vidéos, vous aurez avantage à opter pour le modèle avec une mémoire de 128 Go. Sinon, le modèle de 64 Go de mémoire fera l’affaire.

L’autonomie du Surface Go promet également d’être intéressante. Si on se fie aux dires de la firme de Redmond, elle devrait être de neuf heures.

En annonçant son produit, Microsoft a beaucoup insisté sur le fait que le Surface Go était conçu pour Office 365, un service d’abonnement permettant d’avoir accès entre autres à la suite Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, etc.) et au nuage avec notamment One Drive. Bien sûr, cette tablette sera aussi capable de rouler des applications comme Netflix.

Un nouveau clavier Type Cover

Pour accroitre sa productivité, il sera possible de connecter au Surface Pro le nouveau clavier Signature Type Cover. Plus ergonomique, celui-ci devrait rendre la composition de textes plus facile et se rapprocher de ce que de « vrais » claviers offrent. Il inclut également le Windows Precision Trackpad, un pavé multipoint à cinq points. On pourra même y connecter sans fil une souris Surface Mobile et ainsi transformer sa tablette en portable.

Finalement, du côté de la connectivité, on retrouve un port USB-C 3.1, un port pour les écouteurs et un lecteur de cartes MicroSD.

Quand le Surface Go sera-t-il disponible?

Restez à l’affut pour connaitre la date de lancement du Surface Go. En attendant, vous pouvez aller faire un tour sur la page des produits Surface.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here