A photo of the Sony FE 16-35mm f/4 G lens
L’objectif G FE 16-35 mm f/4 de Sony

Sony a récemment lancé un tout nouvel objectif grand-angle portant la mention « l’objectif grand-angle plein format motorisé avec ouverture constante de f/4 le plus léger au monde ». L’objectif G PZ f/4 16-35 mm est un objectif très intéressant et bien équipé et j’étais très enthousiaste à l’idée de le mettre à l’épreuve.

Cliquez ici pour regarder ma vidéo (en anglais seulement).

Premières impressions

La première chose que j’ai remarquée à propos de cet objectif 16-35 mm est, bien sûr, le poids. Il est incroyablement léger. Et cela compte vraiment. Les photographes et les vidéastes passent beaucoup de temps à prendre des photos et à transporter de l’équipement. Économiser du poids est un grand atout pour nous. J’ai également été heureux de constater tous les commutateurs, cadrans et commandes intégrés directement dans le barillet de l’objectif. C’est quelque chose que Sony semble avoir pris beaucoup à cœur dernièrement, et je crois que c’est une décision vraiment intelligente. Bien qu’une certaine compétence est nécessaire pour s’habituer à ces commandes manuelles, il ne fait aucun doute qu’elles peuvent être utiles pour servir votre vision créative.

En termes de fabrication, la qualité de l’objectif correspond à ce qu’on peut s’attendre d’un objectif G de Sony. Il est solide et robuste, malgré son poids léger. Il est résistant à la poussière et à l’humidité, ce qui est une bonne chose à savoir si, par exemple, le temps est mauvais et vous ne pouvez pas vous permettre de rater la photo d’un mariage. De plus, l’avant de l’objectif est doté d’un revêtement au fluorure qui repousse pratiquement tout ce qui y entre en contact et le rend facile à nettoyer.

A photo of the Sony FE 16-35mm f/4 G lens lying on it's side
L’objectif est doté de nombreuses commandes manuelles pratiques intégrées.

Commandes manuelles

Examinons quelques-unes des caractéristiques et commandes pratiques du barillet. Comme je l’ai remarqué sur un certain nombre de nouveaux objectifs de Sony dernièrement, il y a un anneau de contrôle de l’ouverture qui vous permet de l’élargir ou de la réduire, ce que vous feriez habituellement sur le boîtier de l’appareil. Vous pouvez passer de f/4 à f/22, et ce, même en mode automatique. De plus, il est combiné à un commutateur à déclics qui vous permet de choisir si vous voulez ajuster l’ouverture par arrêts à incréments de 1/3, ou en douceur, sans clics. C’est une caractéristique que les vidéastes adorent, car les changements d’ouverture en douceur entraînent des changements d’exposition qui sont moins déstabilisants et plus agréables pour les yeux. Bien sûr, vous avez aussi l’anneau de zoom qui vous permet de passer de 16 mm à 35 mm, mais vous avez aussi un levier de zoom qui vous permet de faire un zoom avant ou arrière très fluide. Encore une fois, c’est une fonction qui plaira aux vidéastes plus qu’aux photographes, simplement parce que le zoom fluide ne sera visible que dans les images en mouvement.

Comme c’est le cas pour la plupart des objectifs de Sony, vous avez maintenant un bouton de verrouillage de mise au point qui, par défaut, agit comme un bouton de mise au point automatique. Il peut également être personnalisé pour plusieurs autres fonctions. C’est une caractéristique très pratique et une de mes préférées au sujet des objectifs de Sony. Cependant, je suis moins enthousiaste à propos du commutateur pour passer de la mise au point automatique à manuelle. Il s’agit d’un commutateur qui doit être utilisé souvent pendant l’enregistrement, mais qui n’est pas facile à utiliser. Je sais qu’il y a d’autres façons d’intégrer cette fonction et j’espère que Sony les explorera à l’avenir. Par exemple, j’ai vu un autre objectif dans lequel ce commutateur fait partie de l’anneau de mise au point, et vous n’avez qu’à cliquer l’anneau entier vers l’avant ou l’arrière pour l’activer.

Le dernier commutateur de l’objectif est celui du verrouillage de l’iris, qui, lorsqu’il est activé, vous empêche de quitter accidentellement le mode automatique de l’anneau d’ouverture, ou de retourner en mode automatique si vous avez choisi une ouverture manuellement. C’est bien, mais je préférerais pouvoir verrouiller une seule ouverture spécifiée.

A close-up photo of the Sony 16-35mm f4 G lens
L’objectif est doté (de gauche à droite) d’un commutateur de mise au point automatique, d’un bouton de verrouillage de la mise au point et d’un levier de zoom.

Qualité de l’image

L’évaluation de la performance des objectifs est une science, plutôt qu’un art, et il y a des sites Web dédiés à la mise à l’essai des qualités optiques de divers objectifs. Mon évaluation est honnêtement plus subjective, en fonction du temps limité que j’ai pu passer avec l’objectif. N’oubliez pas de jeter un coup d’œil aux échantillons d’images que j’ai inclus dans la galerie ci-dessous pour avoir une idée des conditions dans lesquelles j’ai pris des photos et des résultats que j’ai obtenus.

Avec ces qualificatifs en place, je dirais que j’ai trouvé les images très bonnes et que l’image était bien détaillée lorsque j’ai effectué un zoom avant de 100 %. Souvent, on observe une baisse de détails et de clarté vers les bords de l’image, mais j’ai trouvé que cet objectif était excellent pour conserver les détails dans l’image. Les couleurs ont été magnifiquement rendues et je n’ai trouvé aucun signe d’aberration chromatique. Ce n’est pas particulièrement surprenant compte tenu de l’importance que Sony a accordée à l’intégration d’éléments optiques de très haute qualité dans l’objectif.

A photo of the Sony FE 16-35mm f/4 G lens
L’objectif comprend des éléments optiques avancés pour une meilleure résolution dans toute la zone de l’image.

Conclusion

Il s’agit d’un excellent objectif, surtout si vous filmez des vidéos. Bien qu’il n’y ait pas de raison de ne pas l’aimer si vous prenez des photos, il est doté d’une foule de fonctions qui plairont assurément aux vidéastes, comme l’anneau d’ouverture et le levier de zoom. Selon moi, l’ouverture maximale de f/4 n’est pas idéale. Je préfère pouvoir descendre mes objectifs grand-angles à au moins f/2,8 pour me donner une marge de manœuvre supplémentaire où l’éclairage est faible. Mais si vous voulez un objectif FE 16-35 mm f/2,8 de Sony, préparez-vous à dépenser deux fois plus d’argent pour un objectif beaucoup plus grand et plus lourd dépourvu de la plupart de ces commandes manuelles. Enfin, j’aime vraiment la distance de mise au point minimale de 28 cm, ce qui vous permet de prendre de belles photos en gros plan.

Bref, je serais heureux de vous recommander cet objectif grand-angle polyvalent et magnifiquement conçu. Je crois que Sony a un vrai gagnant en main!

Allez jeter un coup d’œil à toute la gamme d’objectifs offerts sur BestBuy.ca

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here