10360209_1.jpgJe vous en avais parlé il y a quelques semaines, le FitBark est un dispositif permettant de surveiller 24 heures sur 24 l’activité de son chien, comme peut le faire, pour les humains, les montres et autres bracelets intelligents. Même si je n’ai pas de chiens (j’ai seulement deux gros matous), j’avais quand même envie de voir ce que ça donnait en vrai. Heureusement, les parents de ma conjoints ont trois gros bouledogues femelles qui sont assez vieilles. Ils m’ont permis de tester l’appareil sur l’un de leurs chiens, Kimberly. Voici ce que j’ai retenu.

Le design

fitbarktest2.jpgAvant d’entrer dans le vif du sujet, je me dois de parler un peu de l’apparence du gadget. J’avoue que je m’attendais à quelque chose d’assez gros. C’est souvent ça qui arrive avec les photos que l’on voit sur Internet!

En fait, le FitBark est assez petit. Il ne mesure que 2,8 cm de large par 4,1 cm de long et possède une hauteur de 1,1 cm. Bref, il se glisse facilement dans la paume d’une main! Mais ce n’est pas tout. Il est aussi très léger! Avec un poids d’à peine 8 grammes, on a presque l’impression de tenir de l’air dans ses mains.

Sinon, pour ce qui est du design lui-même, le FitBark est légèrement incurvé et fait penser à un petit os ou à un biscuit en forme d’os pour les chiens. Plusieurs couleurs sont disponibles. Pour ma part, j’ai essayé le gris. Mais si vous vous sentez un peu plus aventureux, sachez qu’il est aussi disponible en bleu, en rose, en rouge et en vert.

Sur le devant de l’appareil, on retrouve le mot FitBark. Quand on connecte l’appareil dans un port USB (j’y reviendrai plus loin), les lettres se mettent à clignoter quelques secondes avant d’arrêter. À l’arrière du produit, on retrouve un petit capuchon noir qui cache le port permettant de le relier à un port USB.

Sur les côtés droit et gauche, il y a l’endroit prévu pour y mettre des élastiques en forme d’anneaux. Ces deux élastiques, qui sont fournis avec le FitBark, permettent de le faire glisser dans le collier de votre chien. Les élastiques sont un peu difficiles à faire entrer dans le FitBark, mais une fois que c’est fait, il resteront solidement en place empêchant votre chien de perdre le produit. Les élastiques s’étirent aussi suffisamment pour que vous puissiez y mettre un collier. À moins d’avoir un collier fait pour un cheval, d’après moi, le FitBark est compatible avec la plupart des colliers de chien.

La configuration

Avant de mettre le FitBark à votre chien, il faudra au préalable le recharger à l’aide du câble Micro USB fourni avec le produit. Malheureusement, on ne peut pas le brancher dans une prise électrique et il faudra donc le brancher dans l’ordinateur ayant un port USB compatible.

Le rechargement ne prend que 90 minutes, ce qui est plus rapide que la plupart des appareils sur le marché. L’autonomie est d’ailleurs très bonne et estimée à 14 jours. Je n’ai pas pu le tester pendant 2 semaines, mais d’après mon expérience, la batterie du FitBark pourrait aisément tenir plusieurs jours. Après tout, le produit ne fait pas lumière (sauf quand il se recharge) ni de son, ce qui ne doit pas consommer énormément d’énergie.

fitbarktest3.jpgL’application

Le FitBark prend tout son sens quand vous y téléchargez son application. Celle-ci est compatible avec les appareils Android 4.3 et supérieur ainsi qu’avec plusieurs appareils d’Apple comme l’iPhone. En fait, la condition essentielle pour savoir si un appareil est compatible ou non est la présence du Bluetooth 4.0, qui est essentiel.

En effet, tout comme avec une montre intelligente, le FitBark communiquera sans fil avec votre téléphone intelligent par l’entremise d’une application. Vous devez donc vous assurer que le Bluetooth est activé sur votre mobile, sinon, ça ne fonctionnera pas.

Après avoir téléchargé l’application, vous aurez à vous y connecter. Pour ma part (j’ai testé l’application avec mon iPhone Touch), je n’ai pas eu besoin de lier mon appareil au FitBark. Dès que j’ai ouvert l’application, c’est comme si le dispositif était déjà lié avec mon lecteur.

Une fois que vous aurez répondu à quelques questions à propos de votre animal (nom, race, sexe, poids, date de naissance, problème particulier comme l’embonpoint, etc.) vous pourrez l’attacher à un collier et le mettre au tour du cou de votre chien.

Très discret

Certains chiens n’aiment pas trop avoir des choses autour du cou et c’était spécialement le cas de Kimberly, la chienne qui, je vous le rappelle, a bien voulu être mon cobaye. Heureusement, le FitBark est si léger et petit qu’elle n’a même pas réagi. Et même si elle avait voulu le manger, elle aurait été incapable de le faire. En fait, si votre chien peut porter une médaille, il pourra se promener sans problème avec le FitBark qui est même, selon moi, encore plus discret.

En fait, après quelques minutes, je ne voyais même plus le FitBark. Je m’étais habitué à le voir dans le cou de Kimberly. Je n’avais pas l’impression qu’elle avait un objet grotesque ou ridicule dans le cou. Ça lui allait même très bien!

Les fonctions

fitbarktest4.jpgMaintenant qu’il est attaché au tour du cou, on peut passer aux choses sérieuses! Lorsqu’elle s’ouvre, l’application, qui est très simple d’utilisation, montre plusieurs caractéristiques. Vous pouvez voir combien de temps votre chien à jouer, a été actif et s’est reposé et quand dans la journée. Vous pouvez aussi voir le nombre de BackPoints qu’il a accumulé et combien il lui reste à obtenir pour la journée.

Ces points, qui varient d’un animal à un autre, peut s’apparenter, chez les humains, au nombre de calories brûlées. Plus il est actif et plus il aura des points. Bref, cette fonction permet en un coup d’oeil de savoir si votre animal bouge assez. Dans certaines conditions, on peut aussi savoir si quelque chose cloche. Par exemple, votre chien a toujours 2100 points et, soudainement, pendant 3 jours, il n’a que 1500 points. Étant donné que vous travaillez toute la journée et que vous ne pouvez pas voir ce que votre chien fait, cette indication peut vous aider à savoir s’il y a un problème ou non. Sans mauvais jeu de mots, le FitBark peut vous mettre la puce à l’oreille!

Par ailleurs, un graphique vous permet de savoir aisément, pour une semaine et pour un mois, le nombre de points que votre animal a eu chaque jour. Si on voit que le graphique a fait un important creux, par exemple, mardi et mercredi, encore une fois, on peut se questionner sur la santé de notre animal. L’accès à ces données vous permet aussi de voir comment un animal a réagi à un traitement donné par un vétérinaire. Bref, il vous permet de mieux comprendre votre chien et surtout de mieux s’occuper de lui.

D’ailleurs, votre chien aura avantage à le garder toute la journée pour que vous puissiez avoir un portrait juste. De toute façon, il est à l’épreuve de l’eau, ce qui signifie qu’il peut se baigner avec ou s’amuser dehors sous la pluie sans problème.

Pour calculer le nombre de points et savoir si un chien bouge ou pas, le FitBar utilise un accéléromètre 3D. Il m’a semblé assez précis pour donner un portrait juste de ce que fait un animal dans une journée. En d’autres mots, il ne dit pas que votre chien est actif quand il a juste tourné un peu sa tête pour se gratter. Bref, il est capable d’offrir un portrait assez juste.

fitbarktest1.jpg

Verdict

Facile à utiliser, mais complet, le FitBark est plus qu’un simple gadget. Il permet d’aider les propriétaires de chiens à prendre soin de leur animal en les faisant bouger suffisamment. Après tout, ne dit-on pas que le chien est le meilleur ami de l’homme?

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here