senh1.jpgMon beau-père ne jure que par les casques d’écoute pour la télévision. Selon ma conjointe, il en a un depuis qu’elle est toute petite. C’est pour lui une façon de s’isoler un peu. Pour ma part, je n’ai pas eu beaucoup de casques d’écoute pour la télévision dans ma vie. Étonnamment, j’ai testé beaucoup d’écouteurs et de casques d’écoute pour les lecteurs MP3, les téléphones intelligents et les chaines stéréo, mais je n’ai jamais vraiment eu la chance d’essayer des modèles conçus spécifiquement pour la télévision. Évidemment, quand on m’a offert d’essayer les modèles RS 125 et RS 135 de Sennheiser, j’ai tout de suite accepté! 

Ce n’était pas la première fois que je testais des produits de la marque allemande. En 2013 j’avais testé le modèle pour les sportifs et en 2014 le . Même si les deux modèles ne visaient pas le même public, j’ai été chaque fois impressionné par la robustesse de la construction et par la qualité du son. D’ailleurs, actuellement, le casque d’écoute que j’utilise tous les jours est un… Sennheiser! Bref, tout ça pour dire que j’adore ce que l’entreprise européenne propose et que j’étais très excité d’essayer les RS 125 et RS 135.

L’installation

senh4.jpgHabituellement, il ne faut pas de connaissance particulièrement pour « installer » des casques d’écoute. Il suffit, en effet, d’insérer la prise des écouteurs dans le bon trou. Toutefois, les deux modèles de Sennheiser demandaient un peu plus d’expertise. 

Je ne l’ai pas encore dit, mais ces deux casques d’écoute fonctionnent sans fil, comme la plupart de leurs concurrents. Pour pouvoir profiter de cette particularité, vous aurez besoin d’un émetteur qui est, bien sûr, fournie avec chacun des produits.

Les deux émetteurs même s’ils sont différents (j’y reviendrai plus loin) fonctionnent à peu près de la même façon. Vous devrez brancher deux câbles. Le premier doit aller dans une prise électrique et sert donc à alimenter l’émetteur. Le second se connecte dans le téléviseur.

Si vous n’avez jamais eu auparavant un casque d’écoute pour la télé, cette étape vous semblera un peu complexe, mais, en fait, c’est très facile. Vous aurez ici trois options. Si vous avez une « vieille » télé, vous pourrez brancher l’émetteur directement dans les prises RCA. Il suffit en effet de brancher le câble rouge dans la prise rouge et le câble noir dans la prise noire. La deuxième option est encore plus facile. Vous pouvez connecter un adaptateur RCA/3,5 mm vous permettant de le brancher à une prise casque 3,5 mm ou encore dans la prise « audio out » du téléviseur. C’est, personnellement, ce que j’ai fait. Finalement, la dernière option consiste à brancher un autre adaptateur, celui-ci de 6,3 mm, sur l’adaptateur RCA 3,5 mm. Ce type de raccordement est surtout utilisé dans les systèmes stéréo et de cinéma maison. Pour résumer, il y a de fortes chances que votre appareil soit compatible avec les RS 125 et RS 135.

senh3.jpgLa configuration

Étant donné qu’on est en présence de casques d’écoute sans fil, il faut procéder à une petite configuration pour lier la base au casque. En revanche, pas besoin de passer par un logiciel compliqué ou même un ordinateur. Le tout est franchement intuitif. 

À l’instar d’une radio, vous devrez, avez l’une des deux molettes incluses tant sur le RS 125 que sur le RS 135, régler le canal. Au début, vous allez entendre comme de la neige, comme si vous étiez en train de chercher un poste sur une radio. Puis, vous entendrez doucement la source audio comme si elle était éloignée. Vous allez continuer à tourner la molette doucement, puis vous finirez par l’entendre entièrement. 

Si vous entendez trop d’interférence, il est toujours possible de changer la position du sélecteur de canaux par l’entremise de la base. Personnellement, je n’ai pas eu à le faire sur les deux casques. 

L’autre molette incluse dans les deux casques de Sennheiser permet simplement de contrôler l’audio. D’ailleurs, est-ce que le son est bon? C’est ce que nous verrons tout de suite! 

La qualité du son

En ce qui a trait à la qualité du son, on sait tout de suite qu’on est en présence d’un produit de Sennheiser. Le son, tant sur le RS 125 et RS 135, est clair, défini et profond. Il n’est peut-être pas aussi bon qu’un casque conçu spécialement pour écouter de la musique, mais, pour regarder le téléviseur, c’est parfait. 

Peu importe le contenu que je regardais, je me surprenais à entendre des sons que je n’avais jamais entendus auparavant. Par exemple, dans Far Cry 4, j’avais l’impression de redécouvrir la musique d’ouverture, tant il y avait de nouvelles notes. Pourtant, j’utilise déjà une barre de son pour mon téléviseur, qui est déjà censé reproduire plus de sons que les haut-parleurs d’une télé.

Le fait de jouer à un jeu vidéo ou de regarder un film d’action ou même d’horreur avec un casque d’écoute produit une sensation vraiment différente que lorsqu’on regarde l’écran sans écouteur. C’est beaucoup plus immersif, si bien qu’on semble être coupé du reste du monde. C’est comme si on faisait presque partie de l’histoire que l’on est en train de regarder. Je comprends un peu mieux maintenant pourquoi mon beau-père aime tellement les casques pour la télé!

Plus précisément, je n’ai pas trouvé vraiment de différences dans la qualité audio entre les deux modèles. Je n’ai peut-être pas l’oreille assez fine, mais le son qui sortait des deux casques semblait assez similaire. 

La distance

Étonnamment, on n’est pas obligé de rester devant son téléviseur pour capter le son. En théorie, la portée est de 100 m. Ce qui veut dire que vous pourrez regarder la télé à une distance de 100 mètres de cette dernière. Personne ne fait ça. Toutefois, peut-être que vous aurez à l’occasion à vous promener avec votre casque dans la maison pour aller vous chercher de l’eau ou des friandises. 

Je me suis amusé à me promener chez moi avec chacun des casques et j’ai été surpris de ne noter presque aucune interférence. Je me suis même enfermé dans la salle de bain et j’entendais toujours très bien. 

Le confort

Du point de vue du design, le RS 125 et RS 135 sont assez semblables, si bien qu’il est facile de dire, au premier regard, qu’ils font partie de la même marque. La différence se situe plus du côté du coussin qui va reposer sur notre tête (le haut du casque). 

Bien que j’aie trouvé les deux produits très confortables (je pourrais passer ma journée à regarder des films avec ces casques), j’ai eu une légère préférence pour le RS 125. Il faut dire que le RS 135 possède des espèces de trous sur le dessus. 

J’ai omis de le dire jusqu’à présent, mais le RS 135 est dotée d’une pile qui peut être rechargée avec l’émetteur. Il suffit de le déposer sur l’émetteur et il va se recharger tout seul. Pas besoin de connecter des fils. C’est très intuitif. Cependant, les ingénieurs de Sennheiser ont dû faire des compromis, ce qui explique les « trous » dans le haut du casque. 

senh2.jpg

Les différences entre les deux

Comme on vient de le voir, l’une des différences les plus importantes entre les deux modèles concerne la pile. Le RS 125 fonctionne avec des piles AAA que l’on doit remplacer, tandis que le RS 135 a sa propre station de recharge. 

Sinon, pour l’autonomie, le RS 125 peut fonctionner 22 heures sans que l’on doive changer les piles, alors que le RS 135 a une autonomie de 20 heures. Bon. Honnêtement, c’est rare que l’on regarde plus de 20 heures de télé dans une journée. Il reste que si vous êtes un grand amateur de télé, je vous conseillerais d’aller vers le RS 135, vous économiserez sur le coût des piles! 

Conclusion

Les RS 125 et RS 135 sont de bons casques d’écoute pour la télévision. Si vous ne regardez la télé que quelques heures par semaine, je vous suggèrerais d’aller vers le RS 125 qui offre presque la même qualité sonore que le RS 135. À l’inverse, si vous regardez trois heures de télé par jour, il serait peut-être plus logique de vous procurer le RS 135 étant donné qu’il est rechargeable. 

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here