tvbeauty.jpg

Que devriez-vous vérifier avant d’acheter un nouveau téléviseur? Et que veulent dire tous ces acronymes rébarbatifs dans les descriptions techniques des nouveaux écrans? Voici quelques pistes de réflexion qui pourraient vous aider dans votre magasinage en 2016.

 

Notez que la plupart des concepts dont je vous parlerai aujourd’hui seront explorés plus à fond dans une série d’articles qui seront publiés par mes collègues au cours des prochaines semaines; surveillez ce blogue pour plus de détails!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4ktv.jpgL’année de la 4K… Ou plus?

 

Bref rappel: la télévision ultra-haute définition 4K est une norme selon laquelle l’image affichée contient 3 840 x 2 160 pixels, soit 4 fois plus de pixels par unité de surface que la haute résolution 1080p. Ce qui permet d’afficher des images avec un niveau de détail bien supérieur à ce à quoi on est habitué — à condition de disposer d’une source filmée en 4K ou mieux et d’être assis assez près de l’écran pour remarquer la différence!

 

Les téléviseurs 4K sont disponibles à des prix relativement abordables depuis un moment déjà, mais la rareté relative du contenu disponible compliquait la décision de choisir cette technologie au moment d’un nouvel achat. On pouvait assez facilement trouver du contenu 4K sur Internet, ou encore se fier à la conversion de contenu HD en 4K (ce qui représente tout au plus un pis-aller), mais le choix restait limité. Avec l’apparition en 2016 des lecteurs Blu-ray et l’ajout de films en 4K au contenu de Netflix et des services sur demande des cablodistributeurs, la situation pourrait bien changer. Plus l’année avancera, et plus les arguments en faveur d’un téléviseur 4K seront irrésistibles, surtout si la différence de prix avec les écrans HD ordinaires continue à baisser.

 

Quant aux résolutions supérieures (5K et même 8K) qui commencent à montrer le bout du nez, la grande majorité des consommateurs n’ont pas à s’en préoccuper pour au moins quelques années.

 

 

 

Vous avez dit OLED?

 

SUHD, nano-cristaux, écrans OLED: toutes des technologies qui se répandent rapidement sur le marché et qui visent à offrir des écrans toujours plus minces, avec des contrastes toujours supérieurs et des gammes de couleurs toujours plus complètes. J’en ai récemment glissé un mot sur ce blogue; mes collègues et moi aurons amplement l’occasion d’en reparler au cours des prochains mois.

 

Sachez simplement que chaque nouvelle génération de téléviseurs contient des avancées technologiques qui tentent d’améliorer le rendu de l’image. Ne soyez donc pas surpris si un vieux disque Blu-ray ordinaire vous semble plus beau sur un téléviseur de 2016 que sur un « vieil » appareil de 2012, surtout si celui-ci a beaucoup servi puisque les écrans ACL perdent un peu de leur tonus avec l’âge.

 

 

 

 

 

smarttv.jpgLa connectivité wi-fi

 

Parmi les fonctions dites de « télévision intelligente », plusieurs ont du mal à s’imposer sur le marché. Celle qui réussit le mieux à démontrer son utilité est sans contredit la connectivité Internet, qui permet notamment de regarder YouTube et Netflix à partir d’applications intégrées au téléviseur. Est-ce une bonne affaire?

 

Ça dépend des besoins. Quand l’espace et le budget sont limités, avoir besoin d’acheter un seul appareil qui fait tout peut être une bénédiction. Et de toute façon, les téléviseurs sans connection Internet sont de plus en plus rares sur le marché, du moins si l’on s’éloigne le moindrement des modèles d’entrée de gamme. Ceci dit, la manipulation, la performance et la mise à jour d’applications intégrées à un téléviseur ne sont pas toujours à la hauteur de ce que l’on retrouve dans des appareils dédiés; à vous de faire l’essai et de juger si cela convient à vos besoins.

 

 

 

 

incurve.jpgLes écrans incurvés

 

Je suis ambivalent au sujet des écrans incurvés. D’un côté, il est assez facile de constater leurs avantages: pour un téléspectateur assis à l’endroit idéal, un écran incurvé permet une sensation d’immersion incomparable, notamment parce que toutes les colonnes de pixels se retrouvent à la même distance des yeux, ce qui procure une sensation d’enveloppement tout en évitant les distorsions. Ce n’est pas pour rien que les écrans de cinéma sont courbés, eux aussi.

 

Mais de l’autre côté, regarder la télévision sur un écran incurvé constitue une expérience assez pénible si l’on n’est pas tout seul, ou dans le pire des cas, à deux collés-collés. Parce que plus on s’éloigne du point de visionnement optimal (« sweet spot ») de l’écran, plus l’image paraît bizarre. Un peu comme si l’on était assis dans la première rangée d’une salle IMAX, complètement à gauche…

 

Autrement dit: l’écran incurvé est plus approprié pour les personnes seules et pour les couples que pour les familles nombreuses!

 

 

 

Des ports, encore des ports!

 

Mon vieux téléviseur de salon n’a que deux ports HDMI surutilisés et quelques antiques entrées à composantes, S-Vidéo et composites qui s’ennuient à mourir puisque je n’y ai rien branché depuis des années.

 

Bien sûr, on peut toujours se débrouiller avec un récepteur de cinéma-maison ou avec un concentrateur HDMI, à condition d’avoir envie de se débattre avec une ou deux télécommandes de plus, mais ces appareils prennent de la place et il peut être difficile de justifier l’achat d’un récepteur dans les cas où l’on n’est pas en mesure de l’exploiter à sa pleine mesure, par exemple parce que notre téléviseur est installé dans une pièce où il n’est pas possible d’ajouter 5 ou 6 hauts-parleurs.

 

Si vous hésitez entre deux modèles de téléviseurs, choisissez celui qui offre le plus de ports HDMI, de ports USB, et peut-être de ports MHL pour le transfert à haute vitesse de données à partir d’un téléphone intelligent compatible. Peut-être avez-vous déjà un décodeur de cablodistribution, un Roku ou un Apple TV, un lecteur Blu-ray et une ou deux consoles de jeux vidéo, ce qui vous demande 4 ou 5 ports en tout temps; sinon, cela viendra peut-être plus vite que vous le pensez et avoir un ou deux ports libres en attendant ne vous fera pas de mal.

 

 

Et vous, quelles sont les fonctions auxquelles vous réfléchirez avant de choisir votre nouveau téléviseur en 2016?

 

Magasinez les téléviseurs en ligne chez Best Buy Canada.

 

 

PARTAGER SUR
Après une carrière de 15 ans en développement de jeux vidéo, FDL a succombé au côté obscur de la Force: celui des médias. Il compte à son actif 4 livres, 250 émissions de télévision et plusieurs milliers d'articles et de billets de blogues portant sur la technologie, les jeux, la science et le monde de l'insolite. Fier détenteur de deux maîtrises et demie, il espère compléter son doctorat en histoire d'ici la fin du 21e siècle.

4 COMMENTAIRES

  1. Attention, il ne faut pas mélanger les technologies. Certains écrans de cinéma sont effectivement courbés mais ça n’a aucun rapport avec ceux des téléviseurs.

    Les écrans de cinéma sont courbés simplement parce qu’ici on parle de système de projection et que si l’écran est très grand, le focus n’est pas parfait dans les coins de l’écran.

    En courbant l’écran, on rapproche les extrémités vers le projecteur ce qui aide à garder l’image au focus d’une extrémité à l’autre de l’écran.

    Aussi, quand l’écran est vraiment grand, il peut y avoir un effet de distortion de l’image et la courbure tend à en minimiser l’effet.

    Ce sont les départements de marketing des fabricants de téléviseur qui sont arrivé avec ce lien plutôt farfelu. Smiley Wink

    Ce n’est pas une courbure de l’écran qui cause l’immersion accrue du spectateur, c’est la dimension de l’image!

  2. @sonimax: Oui, mais attention: si on est placé au « sweet spot » d’un écran courbe, tous les pixels sont vus à peu près dans le même angle (le rayon entre l’oeil et la surface est perpendiculaire). Tandis que si on est décentré, l’image risque d’être drôlement déformée. Mais ce n’est pas aussi visible qu’avec un projecteur, où certains pixels en périphérie sont « étirés » sur une grande surface et donc à la fois déformés et moins brillants parce que la même quantité de lumière est répartie sur une plus grande surface.

  3. Ça c’est l’un des nombreux problèmes avec les téléviseurs à écran courbés: une seule personne peut être assise dans le sweet spot!!!! Smiley Tongue

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here