MonsterDNAcover1.jpgIl existe sur le marché des centaines de casques d’écoute différents forçant les fabricants à se démarquer (en proposant des fonctions uniques ou une restitution sonore incroyable) pour offrir des produits novateurs. J’ai eu la chance d’essayer, pendant plusieurs jours, le casque d’écoute à isolation sonore DNA Pro de Monster. Maintenant, que j’ai dû le retourner, je m’en ennuie déjà!

Le nom de Monster vous dit sûrement quelque chose. L’entreprise américaine est surtout connue pour fabriquer des câbles haut de gamme de toutes sortes. Par contre, la compagnie ne fait pas juste ça. Elle s’est depuis diversifiée et propose une foule de produits pour les audiophiles comme des casques d’écoute et des haut-parleurs. Si ma mémoire est bonne, le casque DNA Pro a été le premier produit de la marque américaine que j’ai testé.

Caractéristiques 

– Taille de l’unité d’amplification : 40 mm

– Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz

– Impédance : 32 ohms

– Sensibilité : 100 dB/mW

L’apparence

Quand on sort le casque d’écoute de sa boite (j’ai bien aimé l’emballage qui rappelait un peu les produits d’Apple), la première chose que l’on remarque est son design moderne. Ce produit aux lignes élégantes et racées n’a vraiment rien à envier à la concurrence. Il s’agit même de l’un des plus beaux casque d’écoute que j’ai vus. Quand je les ai déposés sur la table, pour mieux les observer, c’est comme s’il me disait : « Prends-moi! Mets-moi sur ta tête! » Je n’ai pas pu résister longtemps à la tentation! Et c’est ce que j’ai fait. 

Sur la tête, le DNA Pro est très confortable. Il n’est pas trop lourd et se tient bien sûr la tête. Même quand je faisais aller ma tête rapidement de droite à gauche, il restait en place assez solidement. Je ne ferais quand même pas du jogging avec, mais je pourrais facilement travailler plusieurs heures avec le casque sur la tête sans trop m’en soucier.

Les écouteurs entourent bien les oreilles. Les coussinets semblent être faits en cuir de bonne qualité. Cependant, après une longue utilisation, j’ai remarqué que j’avais « chaud » à mes oreilles. Il faut dire que l’air ne passe pas vraiment. Mais bon, ce n’est pas vraiment un problème, puisque tous les casques d’écoute que j’ai essayés dans le passé ont le même « problème ». 

MonsterDNA1.jpgLe DNA Pro contient deux entrées pour insérer le câble audio : une sur chaque oreille. Ce n’est pas le premier à offrir une telle fonction, mais c’est toujours le bienvenue. Ainsi, si notre iPod se trouve dans notre poche avant droite, on va connecter le câble à l’écouteur droit et éviter d’emmêler inutilement le fil. 

Par contre, et c’est là que le DNA Pro se démarque, le casque d’écoute est livré avec la fonction MusicShare. Alors que l’une des entrées du casque est reliée à la source audio par un câble, la seconde, elle, sert à partager sa musique. En effet, un autre casque d’écoute ou écouteur peut être connecté à la seconde entrée.

Personnellement, je trouve cette fonction très intéressante. Si vous êtes dans le métro avec votre ami  et que vous voulez lui faire découvrir votre album favori sur votre lecteur MP3, il n’aura qu’à connecter ses écouteurs après votre casque d’écoute. Même chose si vous regardez un film en amis sur une tablette ou un ordinateur.  En tout, on peut partager le signal avec cinq autres casques, qu’il faudra, bien sûr, se procurer séparément. 

Comme dans plus en plus de casques d’écoute, le DNA Pro est livré avec deux câbles : un câble anti-enchevêtrement et un câble ControlTalk pour Apple. Le premier sert surtout à connecter son casque d’écoute après un système de son. D’une longueur de 1,2 m, je l’ai toutefois trouvé un peu court. Même si mon divan est assez proche de ma chaine stéréo, j’ai dû le rapprocher pour pouvoir écouter ma musique assis. Sinon, je devais être debout. En revanche, Monster a eu la bonne idée d’y inclure un adaptateur 1/4 pouces.

MonsterDNA2.jpgLe second câble est destiné à un usage mobile. Comme beaucoup de câbles semblables, il inclut une petite télécommande pour monter ou descendre le volume ou pour mettre sur pause notre musique. On y retrouve également un microphone intégré. 

En revanche, si vous avez un appareil Android, vous ne pourrez pas en profiter pleinement puisque la fonction ControlTalk est seulement disponible pour les appareils de la firme à la pomme (iPod, iPad et iPhone). Je l’ai utilisé sur mon Samsung Galaxy S5, et seule la fonction « pause » et « play » fonctionnait. Je n’ai pas réussi à augmenter ou diminuer le volume. J’ai également pu répondre à un appel et raccroché. Le micro fonctionnait aussi très bien. La voix était claire et ça ne coupait pas. On n’entendait pas non plus le bruit de fond. Bref, je n’ai rien à dire de négatif sur le micro.

Sinon, le DNA Pro se replie sur lui-même pour en faciliter le transport. Il inclut même une belle petite pochette et une lingette. 

L’audio

Même si on tient entre ses mains le plus beau casque d’écoute au monde, si l’audio déçoit, il est peu probable que l’on veuille l’utiliser. Heureusement, le DNA Pro est loin de décevoir dans ce domaine. 

Le casque d’écoute de Monster est tout d’abord livré avec une technologie d’isolation sonore. En théorie, vous pourrez vous concentrer sur votre musique plus facilement. Je dois toutefois dire que cette technologie a ses limites. Alors que je suis en train d’écrire ce texte, je suis en train d’écouter le premier mouvement du Concerto pour trompette de Hummel. Malheureusement, j’entends encore le bruit de mon clavier. OK! Le bruit est très faible, mais je l’entends quand même. Par contre, si j’écoute un album d’Alpha Rococo, au même niveau sonore, je ne l’entends pratiquement plus. 

Il y a aussi certains bruits que l’on entend plus facilement que d’autres comme les bruits d’impact. Aussi, j’entends ma petite fille de 7 mois lorsqu’elle pleure. De l’autre côté, si ma conjointe, qui est situé à quelques mètres de moi me parle, je ne l’entends pas. Bref, la technologie de réduction du bruit varie beaucoup en fonction de la musique que l’on écoute, du niveau sonore et du type de bruit. Si vous écoutez de la musique électronique, à un volume très élevé, vous n’allez probablement rien entendre autour… mais risquez peut-être de faire très à vos tympans. De l’autre côté, si vous écoutez de la musique plus « calme », comme un adagio ou un andante d’une symphonie de Mozart ou encore une Polonaise de Chopin, vous risquez d’entendre légèrement les bruits environnements. En résumé, j’ai quand même beaucoup apprécié cette technologie. Ça fait vraiment la différence avec des casques qui n’en ont pas. 

10291868_3.jpgIl est peut-être bon de préciser que la technologie fonctionne sans batterie, contrairement aux casques d’écoute dotés d’une technologie de réduction du bruit active. En revanche, vous n’aurez pas l’impression que votre tête est prise dans un étau, comme peuvent le faire les autres casques d’écoute. 

La technologie de réduction sonore de Mosnter fonctionne aussi de l’autre côté. Il empêche, en effet, que tout le monde entende ce que vous écoutez. Même en mettant la musique très forte (ce que je ne vous conseille pas de faire, pensez donc à vos pauvres oreilles!), ma conjointe n’entendait rien ou presque. Vous pourrez donc écouter votre musique quétaine dans l’autobus sans avoir peut que l’on vous juge!

Et qu’en est-il de la qualité audio? Le DNA Pro est équipé de la technologie Pure Monster Sound. Selon Monster, c’est comme si l’utilisateur écoutait de la musique à un concert. Et je suis tenté de dire qu’ils ont raison. La musique atteint vraiment un autre niveau de pureté avec ce casque d’écoute. On sent qu’il n’y a aucun intermédiaire entre nous et les instruments de musique. On a presque l’impression que les instruments de musique sont devant nous. En fait, je me suis même surpris à entendre des sons que je n’avais jamais entendus avec mes autres casques d’écoute! 

Le DNA Pro excelle surtout dans la musique populaire, avec des accents d’électronique ou de la basse et le jazz. Le casque d’écoute est vraiment dur à battre dans ce domaine. Pour la musique classique, le DNA Pro restitue aussi très bien les différentes sonorités, mais on est moins sous le choc.

Verdict

Le DNA Pro est un excellent casque d’écoute pour les amoureux de musique. Le DNA Pro restitue merveilleusement le son, si bien que l’on a parfois l’impression de redécouvrir nos albums préférés. 

Ce que j’ai aimé

– Le design moderne

– La pureté audio

– La technologie d’isolation sonore fonctionnant sans pile…

Ce que j’ai moins aimé

– … mais qui a toutefois ses limites

Le casque d’écoute Pro de Monster est offert en noir et en blanc

Magasinez les casques d’écoute chez Best Buy.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here