GALAXY S5 - 1.jpg

Résumé

Ce serait probablement un euphémisme de dire que le Galaxy S5 était attendu. Il faut dire que le nouveau téléphone intelligent de Samsung faisait bien rêver avec ses multiples fonctions inédites. Voilà maintenant quelques semaines que j’ai entre les mains ce nouvel appareil, mais également la Gear Fit, le fameux bracelet qui fonctionne en symbiose avec le Galaxy S5. Découvrez ma critique de ces deux produits.

Le design 

10289005_10.jpgSi vous avez déjà eu dans le passé un appareil de la firme coréenne, vous allez être en terrain connu. Le Galaxy S5 reprend sensiblement le même design que les précédentes versions, tout en y améliorant certains éléments. L’arrière de l’appareil s’est, par exemple, doté d’un fini texturé et donc un peu plus haut de gamme que chez le Galaxy S4. Sinon, le devant est sensiblement le même que chez l’ancienne génération. 

Notons toutefois que l’écran est un petit peu plus grand. Le nouvel appareil de Samsung embarque, en effet, un écran Super AMOLED HD pleine résolution (1920 x 1080, 432 ppi) de 5,1 pouces, alors que sur le Galaxy S4, on retrouvait un écran de 5 pouces. 

L’écran du Galaxy S5 est plutôt lumineux et affiche des images d’une grande richesse. À l’instar de certaines télévisions, la luminosité de l’écran de l’appareil s’ajuste automatiquement en fonction de la lumière ambiante. Je dois dire que cette fonction marche très bien. On a ainsi l’impression de toujours profiter à 100 % des capacités de l’écran. L’écran inclut aussi une veille intelligente. Cela signifie que tant que vous regardez l’écran, il ne va pas passer en mode veille (et donc s’éteindre). Pour que ça fonctionne, il faut vraiment tenir l’appareil bien droit, devant nous. J’ai remarqué que lorsque je regardais l’écran seulement du coin de l’oeil, l’écran finissait quand même par se fermer. 

Le lecteur d’empreintes digitales

Le Galaxy S5 se démarque de la concurrence notamment par son lecteur d’empreinte digitale. Au lieu d’entrer un mot de passe, l’utilisateur, une fois que son empreinte a été enregistrée dans le système (le processus est très simple et ne prend que quelques minutes), n’a qu’à faire glisser son doigt du haut vers le bas dans le bas de l’écran, proche du bouton « Home ». 

Chaque fois que j’utilise cette fonction, je me prends pour un agent secret qui doit accéder à des données confidentielles. Même si c’est très amusant à utiliser, je dois cependant avouer que le lecteur a ses limites. Il peut parfois être capricieux. Pour qu’il détecte notre doigt, il faut le glisser lentement et être bien au centre. Sinon, ça risque de ne pas marcher. Après plusieurs tentatives ou avant, si on le désire, on peut entrer un code alphanumérique pour déverrouiller l’écran.

La caméra

10289005_17.jpgLa caméra est maintenant une fonction indispensable dans les téléphones intelligents. Un appareil sans caméra aurait beaucoup de difficulté à rivaliser avec la concurrence. Le Galaxy S5 embarque notamment une caméra de 16 mégapixels. Sa spécificité, c’est qu’elle est capable de faire la mise au point automatique en 0,3 seconde, ce qu’aucun autre appareil sur le marché n’est capable de faire, selon les dires du fabricant. 0,3 seconde, c’est très rapide! Et dans les faits, ça marche très bien. Il suffit de pointer le sujet que l’on souhaite photographier et la caméra fait la mise au point presque instantanément. On peut aussi appuyer un endroit sur l’écran pour lui dire où faire la mise au point. 

On peut aussi se prendre pour un paparazzi, puisqu’en tenant le bouton pour prendre la photo enfoncée, on peut prendre une trentaine de photos l’une après l’autre. C’est très pratique si on veut capturer une personne en train de faire quelque chose d’important, comme notre enfant qui souffle les bougies sur son gâteau d’anniversaire. 

Sinon, à l’instar des autres appareils photo, la caméra possède plusieurs modes : auto, beau portrait, cliché, panorama, visite virtuelle et double caméra. 

Pour ma part, j’ai particulièrement aimé la fonction HDR (Rich tone) qui permet des prises de vue vives et plus brillantes. Si vous faites un peu de photos, vous savez sans doute qu’il n’est pas idéal de photographier un sujet qui se trouve à contrejour. Eh bien, le HDR facilite ce genre de prise et disons-le ça marche assez bien!

Résiste à l’eau

10289005_8.jpgLe nouveau produit de Samsung possède un autre avantage que la plupart des autres appareils n’ont pas : il peut résister à la transpiration, à la pluie, aux liquides, au sable et à la poussière. Je n’ai pas osé mettre mon cellulaire dans l’eau, mais, lors d’une démonstration, les représentants ont immergé complètement le Galaxy S5 dans un verre. Après l’avoir sorti, il fonctionnait encore très bien, comme si rien n’était arrivé. 

De toute façon, j’ai un peu, malgré moi, testé cette fonction. Un soir, pendant le souper, alors que le téléphone se trouvait sur la table, un des convives a échappé son verre rempli d’eau. L’appareil n’a peut-être pas été immergé, mais a reçu une grande quantité de liquide. Instinctivement, j’ai un peu paniqué. Heureusement, après l’avoir essuyé, j’ai constaté qu’il n’avait rien eu.

L’accélérateur de téléchargement

Il m’arrive de devoir télécharger des fichiers volumineux sur mon téléphone intelligent. Je dois toutefois avouer que ça peut parfois être long, voire interminable! Le fabricant coréen a pensé intégrer dans son nouveau cellulaire une fonction des plus intéressante : un accélérateur de téléchargement. 

Grâce à cette fonction, il est possible d’utiliser le réseau LTE et le Wi-Fi en simultané. L’ayant essayé quelques fois, je dois vous confier que j’ai vraiment remarqué une différence. Par contre, il faut faire attention pour ne pas dépasser son quota de téléchargement.  

Le capteur de rythme cardiaque 

Le Galaxy S5 possède plusieurs fonctions qui feront sans aucun doute plaisir aux amateurs de conditionnement physique. En plus du Galaxy Gear Fit (nous y reviendrons tout de suite), l’appareil est doté d’un capteur de rythme cardiaque. Pour l’utiliser, il suffit de placer son doigt sur le capteur situé près de la caméra arrière. Il faut rester immobile quelques secondes et le tour est joué. Étonnamment, le capteur fonctionne presque à chaque fois. Il est rare que j’aie dû recommencer l’opération. Évidemment, si vous ne faites pas de sport, cette fonction risque de vous sembler peu pratique. Il reste qu’on apprécie quand même cet ajout.

GEAR FIT1.jpg

Le Gear Fit et l’exercice

Le Gear Fit est un bracelet qui marche en symbiose totale avec le Galaxy S5. Les deux sont, en effet, reliés par la technologie Bluetooth. 

10246548_13.jpgLe Gear Fit possède plusieurs fonctions de base. Elle peut, par exemple, afficher l’heure ou le chronomètre ou encore vous permettre de consulter vos courriels ou vos messages textes directement sur le bracelet sans avoir à sortir le téléphone de votre poche ou, du moins, le sortir juste quand ça vaut la peine. Je reçois tellement de pourriels! 

L’interface du Gear Fit affiche de belles couleurs vives, sauf quand on doit lire nos messages. L’écran passe alors au noir et l’écriture est blanche, ce qui accroit la visibilité. Précisions d’ailleurs que le Gear Fit n’affiche pas les images des courriels. C’est donc dire qu’il faudra passer directement sur l’écran du téléphone intelligent pour les regarder. 

Cependant, le Gear Fit se démarque des autres montres et gadgets semblables sur le marché par le fait qu’elle peut rapidement devenir votre meilleur ami lorsque vous vous entrainez. Doté notamment d’un capteur de rythme cardiaque, il peut suivre en temps réel votre entrainement. En plus d’avoir accès à votre fréquence cardiaque, vous pourrez savoir le nombre de calories brûlées et le nombre de kilomètres parcouru. Ce qui est bien, c’est que peu importe le type d’activités (marche, course, vélo ou randonnée) que vous voulez faire, le Gear Fit s’adapte à vous.

Pour plus de détails ou encore pour voir nos statistiques complètes, il est toujours possible de consulter l’application S Health directement sur son téléphone. Celle-ci possède une interface épurée et est très simple d’utilisation.

En bref 

Ce que j’ai aimé du Galaxy S5 :

  • L’écran lumineux et qui affiche des couleurs vives
  • L’appareil photo qui fait la mise au point à la vitesse de l’éclair
  • Le capteur de rythme cardiaque 
  • La résistance à l’eau de l’appareil
  • Avec l’aide du Gear Fit, il nous aide à nous entrainer
  • Le lecteur d’empreinte digitale…

Ce que j’ai aimé du Galaxy S5

  • … mais qui peut parfois être capricieux
  • Pas assez de changements au design de l’appareil

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here