Il y a quelques jours, Apple annonçait une mise à niveau de ses ordinateurs portables MacBook Pro avec écran Retina, qui offrent notamment plus de mémoire vive et des processeurs plus rapides que les modèles précédents. Si vous attendiez le moment le plus opportun pour acheter un MacBook Pro, c’est donc le temps de passer à l’action. Lequel des nouveaux modèles saura le mieux combler vos besoins pour la rentrée et pour des années à venir? Quelles options devriez-vous privilégier? Ou devriez-vous plutôt choisir un MacBook Air ultra-léger? Suivez-moi pour connaître tous les détails techniques et pour quelques conseils de magasinage.

deuxordis.jpgLes nouveautés dans les MacBook Pro de l’été 2014

La récente mise à jour apporte des améliorations bienvenues à la puissance des MacBook Pro avec écran Retina, sans pour autant constituer une refonte radicale par rapport aux modèles précédents, lancés en octobre 2013.

Le changement le plus notable concerne la mémoire vive. Tous les MacBook Pro avec écran Retina de 13 pouces sont dorénavant dotés d’un minimum de 8 Go de mémoire, soit deux fois plus qu’auparavant; les modèles de 15 pouces, eux, sont tous équipés du maximum de 16 Go dès leur sortie de l’usine. Puisque le fait d’accroître la quantité de mémoire constitue généralement la meilleure façon d’améliorer la performance d’un ordinateur, surtout quand on utilise plusieurs applications à la fois, ça compte. Si vous êtes comme moi et que vous avez souvent quelques dizaines d’onglets ouverts dans votre navigateur Internet favori, que vous écoutez de la musique en flux continu toute la journée et que vous accomplissez souvent des tâches exigeantes comme du montage vidéo ou de la programmation d’applications, faites-moi confiance: un ordinateur n’a jamais trop de mémoire!

Les microprocesseurs des MacBook Pro avec écran Retina ont aussi reçu une petite mise à niveau. Il s’agit toujours de processeurs appartenant à la famille Haswell d’Intel, lancée en 2013, mais en versions «rafraîchies» et plus rapides. Les modèles de 13 pouces de série sont dorénavant équipés de processeurs Core i5 à doubles coeurs cadencés à 2,6 ou 2,8 GHz et dont la vitesse monte à 3,1 ou 3,3 GHz en mode Turbo Boost, tandis que les modèles de 15 pouces sont dotés de processeurs Core i7 à quatre coeurs d’exécution cadencés à 2,0 ou 2,2 GHz (3,4 à 3,7 GHz en mode Turbo Boost). Dans tous les cas, il s’agit d’augmentations de 200 MHz de la cadence de base de l’horloge interne du processeur, ce qui, selon les modèles, représente entre 7% et 10%. Cette hausse de cadence ne se traduira pas forcément par une hausse égale de la performance, puisque la cadence du processeur est loin d’être le seul facteur qui entre en ligne de compte, mais il s’agit tout de même d’une amélioration significative.

mbp_angle.jpgCe qui ne change pas

La résolution des écrans Retina des MacBook Pro reste la même que l’année dernière: 2 560 x 1 600 pixels pour les modèles de 13 pouces, 2 880 x 1 800 pour les modèles de 15 pouces, ce qui classe toujours les MacBook Pro parmi les meneurs en la matière avec une densité de 220 à 227 pixels par pouce. Il existe quelques ordinateurs portables de très haut de gamme dont la résolution est encore plus élevée sur le marché, et l’on attend des portables 4K d’ici la fin de l’année, mais en matière de rapport qualité-prix les écrans Retina n’ont rien à envier à qui que ce soit.

Les puces graphiques des nouveaux MacBook Pro sont aussi identiques à ce que l’on retrouvait dans les modèles correspondants l’année dernière, hormis une augmentation de cadence équivalente à celle des processeurs. Pour les applications très exigeantes en matière de performance graphique, il s’agit là d’une certaine surprise puisque des alternatives plus avancées sont disponibles à des prix similaires pour les manufacturiers depuis quelques mois.

Enfin, le boîtier en aluminium, la batterie, l’autonomie, le poids, les options en matière de stockage secondaire en mémoire Flash, la connectivité (deux ports USB 3.0, un port HDMI, 2 ports Thunderbolt 2, wi-fi) et les logiciels inclus restent les mêmes qu’auparavant. Vous aurez notamment droit au traitement de texte Pages, au tableur Numbers, au logiciel de présentation Keynote, au gestionnaire de photos iPhoto, au logiciel de montage vidéo iMovie, à l’excellent logiciel de composition audio GarageBand, et à OS X Mavericks, la plus récente version du système d’exploitation d’Apple reconnu pour sa fiabilité. En six ou sept ans d’utilisation quotidienne d’OS X, je n’ai connu que trois plantages, tous directement reliés à des bogues du plugiciel Flash — pas de quoi se plaindre, n’est-ce pas?

Une refonte plus en profondeur de l’architecture des MacBook Pro pourrait suivre la mise en marché de la prochaine génération de processeurs d’Intel, surnommée «Broadwell», qui est prévue pour le milieu de 2015.

macbookpro.jpgLes modèles

Il existe trois configurations de base à l’intérieur de la gamme des MacBook Pro avec écrans Retina de 13 pouces:

Tous ces modèles disposent d’une autonomie pouvant atteindre neuf heures, de 8 Go de mémoire vive et de la technologie graphique Iris d’Intel. Du côté des MacBook Pro avec écrans Retina de 15 pouces, on retrouve deux configurations de base:

  • Un modèle équipé d’un processeur Core i7 cadencé à 2,2 GHz (3,4 GHz en mode Turbo Boost), de la technologie graphique Iris Pro d’Intel, et de 256 Go de stockage flash;
  • Un modèle dont le processeur Core i7 est cadencé à 2,5 GHz (3,7 GHz en mode Turbo Boost), de la technologie graphique Iris Pro augmentée d’une carte graphique GeForece GT 750M de NVIDIA, et de 512 Go de stockage flash.

Ces deux modèles sont livrés avec 16 Go de mémoire vive et disposent d’une autonomie pouvant atteindre huit heures.

Notez qu’un modèle de MacBook Pro d’entrée de gamme, sans écran Retina, est toujours disponible sur le marché, mais qu’il n’a pas été mis à jour depuis 2012.

macbookair.jpgQuel MacBook Pro choisir… ou quel MacBook Air?

Là est toute la question, en effet! Autrefois, les différences entre les deux gammes d’ordinateurs portables d’Apple étaient encore plus marquées qu’elles ne le sont aujourd’hui: par exemple, le MacBook Air utilisait déjà le stockage en mémoire flash et n’avait pas de lecteur optique interne, tandis que le MacBook Pro était livré avec un disque dur traditionnel et un lecteur de DVD. Ce n’est plus le cas: tous les portables d’Apple sont maintenant équipés de stockage Flash, et le graveur de CD/DVD SuperDrive n’est plus offert que comme périphérique USB.

Les principales différences entre les MacBook Air et les MacBook Pro, en date d’aujourd’hui, sont:

  • La taille, le MacBook Air étant offert en modèles de 11 et de 13 pouces comparativement à 13 et 15 pour le MacBook Pro.
  • Le poids: à peine 1 kg pour un MacBook Air de 11 pouces, le double pour un MacBook Pro de 15 pouces.à
  • La puissance, le MacBook Air étant davantage conçu pour l’autonomie et la portabilité que pour les tâches très exigeantes.
  • La résolution de l’écran, qui est de 1 366 x 768 pixels pour le MacBook Air de 11 pouces et de 1 440 x 900 pixels pour le MacBook Air de 13 pouces, contre 2 560 x 1 600 pour le MacBook Pro avec écran Retina de 13 pouces et 2 880 x 1 800 pixels pour le MacBook Pro avec écran Retina de 15 pouces.
  • L’autonomie, qui peut atteindre neuf heures pour le MacBook Air de 11 pouces et douze heures pour le MacBook Air de 13 pouces, contre huit à neuf heures pour les MacBook Pro avec écran Retina.

macbookairside.jpgLequel vous conviendra le mieux? Voici quelques scénarios à considérer:

  • Si vous cherchez une bête de puissance pour effectuer du montage vidéo avec Final Cut Pro X ou pour coder votre prochaine application iOS, visez le MacBook Pro à écran Retina de 15 pouces. Ce genre de travail exige de grandes capacités de calcul et l’affichage de plusieurs fenêtres en même temps; mieux vaut alors maximiser la mémoire vive et la taille de l’écran. Envisagez aussi l’achat d’un gros disque dur externe Thunderbolt ou USB 3.0 pour la sauvegarde de votre piétage vidéo ou pour la gestion de votre code source et de vos graphiques; ce genre de contenu consomme énormément d’espace et n’a pas toujours besoin d’être accessible en une fraction de seconde.
  • Si votre nouveau portable sera votre seul ordinateur dans votre nouvel appartement ou dans votre chambre d’étudiant, et que vous vous en servirez à la fois pour le travail, pour gérer vos photos, pour enregistrer votre émission de baladodiffusion et pour remplacer un téléviseur en regardant des émissions et des films en haute définition sur Netflix, privilégiez le MacBook Pro avec écran Retina de 13 pouces. Vous obtiendrez toute la polyvalence qu’il vous faut à un prix raisonnable et vous bénéficierez de la pleine qualité de votre contenu HD.
  • Si vous possédez déjà un ordinateur de bureau et que vous cherchez une solution de mobilité, le MacBook Air est probablement votre meilleur choix à cause de son bas prix, de sa légèreté et de son autonomie élevée. Si vous voyagez beaucoup et/ou que vous passez beaucoup de temps dans des endroits où vous n’avez pas accès à une prise de courant, l’autonomie additionnelle du MacBook Air de 13 pouces en vaut la peine. Comme ordinateur «satellite» que l’on utilise un peu moins mais auquel on peut faire appel à n’importe quel moment, le modèle de 11 pouces ultra léger représente le meilleur investissement.

Quel que soit votre choix, Best Buy vous propose aussi toute une gamme d’accessoires et de routeurs Apple pour accompagner votre MacBook. Étant moi-même un utilisateur très satisfait de plusieurs d’entre eux, dont des bornes wi-fi Airport Express qui m’ont fourni un signal fiable dans des circonstances où tous les autres routeurs que j’avais essayé auparavant avaient échoué, je ne peux que vous recommander de les considérer avec attention.

Alors, est-ce que je vous ai convaincus? :-)

Consultez la liste de tous les ordinateurs portables MacBook Pro disponibles chez Best Buy.

Consultez la liste de tous les ordinateurs portables MacBook Air disponibles chez Best Buy.

 

PARTAGER SUR
Après une carrière de 15 ans en développement de jeux vidéo, FDL a succombé au côté obscur de la Force: celui des médias. Il compte à son actif 4 livres, 250 émissions de télévision et plusieurs milliers d'articles et de billets de blogues portant sur la technologie, les jeux, la science et le monde de l'insolite. Fier détenteur de deux maîtrises et demie, il espère compléter son doctorat en histoire d'ici la fin du 21e siècle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here