rogue.jpgOui ! L’automne est vraiment chargé en ce qui concerne les jeux vidéo. Or, Ubisoft ne chôme pas non plus, alors que la compagnie française a décidé de lancer trois titre en quelques semaines. De ceux-là. Mentionnons Assassin’s Creed Rogue. Qu’est-ce que ce titre réserve ? De quoi parle-t-il ? À quoi le joueur doit s’attendre ? Autant de questions auxquels je tenterai de répondre dans les prochaines lignes.

Comme Assassin’s Creeds: Unity a été lancé exclusivement sur les consoles de nouvelle génération, Ubisoft a décidé de faire plaisir aux amateurs de la série Assassin’s Creed en offrant également Assassin’s Creed: Rogue publié, lui, pour les consoles précédentes, soit la PlayStation 3 et la Xbox 360. Cette fois, le protagoniste principal sera appelé à compléter son dessein dans les eux froides de l’Atlantique, mais aussi au beau milieu du New York naissant. Bref, une belle toile de fond pour l’amateur d’histoire et d’exploration en vous.

Un scénario qui complète la trame narrative

Le scénario d’Assassin’s Creed Rogue est à mon avis parfait pour ceux qui apprécient la trame narrative présente dans la série Assassin’s Creed. Il se déroule au beau milieu de la guerre de Sept Ans, alors que Shay Patrick Cormac, un Assassin qui s’est converti au clan des Templiers, tente de traquer ses anciens collègues Assassins. Du point de vue temporel, on est donc après Assassin’s Creed: Black Flag, mais avant Assassin’s Creed III. Le joueur trouvera donc certaines réponses à des zones d’ombres laissées dans les itérations précédentes de la licence.

Quelques nouvelles jouabilités

rogue2.jpgL’aspect le plus intéressant dans la jouabilité d’Assassin’s Creed: Rogue vient probablement du fait que Shay Patrick Cormac a des compétences en provenance de son passé d’Assassin, mais aussi des compétences qui sont attribuables à son alliance avec les Templiers. Ainsi, cela donne une nouvelle perspective aux combats, mais aussi à la façon dont on approche les casse-tête présents dans ce nouvel opus d’Ubisoft.

Sinon, la plupart des joueurs retrouveront des jouabilités connues, et qui ont fait leurs preuves. On pense entre autres aux combats épiques entre navires qui sont non seulement très présents, mais qui se démarque quelque peu de ce que l’on voyait dans Assassin’s Creed: Black Flag ; principalement parce que le tout se déroule dans des endroits géographiquement nouveaux. Notons aussi des missions plutôt différentes de ce à quoi nous sommes habitués, ce qui tiendra en haleine l’amateur d’Assassin’s Creed.

En conclusion, Assassin’s Creed Rogue promet définitivement beaucoup d’action. Je n’ai pas encore eu le temps de faire un essai complet du titre. Il a des hauts, et il a des bas. Ce n’est pas un titre parfait, mais il présente définitivement beaucoup d’éléments qui plairont aux joueurs, surtout les amants de la série. Ha oui ! J’oubliais. Si jamais vous désirez découvrir tous les secrets cachés dans ce dernier opus d’Ubisoft, vous voudrez peut-être vous doter du guide de stratégie de Prima. Ça devrait vous donner un sapré bon coup de main pour avancer plus rapidement.

PARTAGER SUR
Benoit "Ben the Man" Gagnon est né nu et sans défense jusqu'au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s'est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s'est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l'industrie technologique et à la sécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here