YoKaiboxart.jpg« Yōkai« , signifiant un esprit, un fantôme ou une apparition bizarre en japonais, est le sujet abordé dans le jeu de rôle Yo-Kai Watch pour la Nintendo 3DS. Ce titre développé par Level-5 nous plonge au cœur d’une aventure où nous faisons la rencontre de ces êtres invisibles. Yo-Kai Watch est parfait pour ceux qui recherchent une aventure mignonne et amusante. Déjà rendue à son troisième opus au Japon, la franchise a également sa série animée disponible en Amérique du Nord dont vous êtes peut-être familier.

En résumé 

Alors que nous partons à la chasse aux insectes dans la forêt, nous rencontrons Whisper, un curieux fantôme qu‘on a libéré d’une capsule contenue dans un très vieux distributeur.  Celui-ci s’avère être un Yo-Kai, un genre de fantôme que seule nous sommes capable de voir. Avec notre nouvel ami, nous parcourons la ville à la recherche d’autres Yo-Kai à l’aide d’une montre spéciale permettant de les repérer, les apprivoiser et les utiliser en combat contre d’autres Yo-Kai.

Yo-Kai Watch est développé par Level-5 et publié par Nintendo. 

Date de parution: 6 novembre 2015 

Plateforme: Nintendo 3DS 

Style: Jeu de Rôle 

Classement ESRB: E10+ (pour tous, 10 ans et plus) 

Langue d’exploitation: Jeu disponible en anglais seulement. 

Les Yo-Kai sont légion dans la ville de Springdale. Ces créatures sont partout et influencent le comportement des humains qu’ils croisent. Ils peuvent changer nos émotions, nous faire oublier nos tâches ou nous inciter à faire des choses inhabituelles. Si vos parents se querellent ou qu’un ami arrive en vous disant: « Je ne sais pas pourquoi j’ai agi comme ça, pardonne-moi. », C’est peut-être l’œuvre d’un Yo-Kai.

Le système de combat 

YoKai3ds-screen.jpgÀ chaque rencontre, on est appelé à se battre. Notre montre contient jusqu’à six Yo-Kai dont trois prennent part au combat et trois sont en attente. La roulette permet de changer leur position instantanément. Je m’en sers tout le temps pour amèner au repos un allié qui voit ses points de santé disparaître ou le guérir s’il est empoisonné.

Les attaques normales s’effectuent automatiquement donc un peu comme un chef d’orchestre, tout ce que l’on contrôle est de pointer l’action vers un ennemi spécifique, déplacer les alliés sur la roulette et lancer une attaque surpuissante. Cette dernière se déclenche lorsque sa jauge est pleine et nous lançons l’attaque en réussissant le mouvement affiché sur l’écran tactile de la Nintendo 3DS.

Contre des ennemis ordinaires, je n’ai souvent que regardé l’action en surveillant l’arrivée d’un point lumineux à l’écran qui renferme un boni si on le fait éclater. J’en profitais aussi pour prendre soin de mes bestioles au besoin en leur donnant un boost de santé dans ma banque d’items. Les combats se font en temps réel. Lorsque nous préparons notre stratégie, les ennemis peuvent attaquer donc il faut être attentif à tout ce qui se passe. Ça m’a parfois joué des tours et c’est plus difficile d’établir une stratégie adéquate mais c’est ce qui rend l’expérience intéressante. 

Certains endroits sont construits comme des labyrinthes où il faut réussir à se rendre à destination. J’aime bien ces périodes dans le jeu surtout que souvent, ils annoncent un combat de gardien assez relevé en bout de piste. Contre ces adversaires majeurs, c’est là que les attaques « Soultimate » sont importantes. Attaquant tout le monde en même temps ou se concentrant sur un seul opposant, ils font plus de dommages. C’est avec nos meilleurs atouts qu’on vaincra nos adversaires. Je m’applique à choisir les bons alliés dont les talents vont se compléter en ayant de bons attaquants, d’autres qui vont affaiblir l’ennemi et guérir nos troupes. N’hésitez pas à en échanger de temps à autres pour sélectionner les meilleurs selon l’affrontement en cours. Les lieux pour gérer nos troupes sont nombreuses et bien réparties. Quelques-uns nous approchent après une défaite pour qu’on devienne ami. En acceptant leur médaillon d’amitié, on peut les invoquer en plaçant celui-ci dans la montre. Il y a 232 espèces de Yo-Kai à collectionner et bien sûr, on veut tous les trouver!

YoKaiscreenshot3.jpg

Une multitude de quêtes et missions secondaires 

Plus on avance dans le jeu et plus nombreuses sont les quêtes et missions proposées. Si je reprochais aux mêmes développeurs de nous allouer seulement une quête à la fois dans le jeu LBX:Little Battle eXperience, cette fois on peut en accepter plusieurs en même temps. Elles nous donnent davantage d’expérience que juste confronter les Yo-Kai sauvages rencontrés par hasard. Ces missions nous poussent également à modifier notre Yo-Kai Watch pour qu’elle puisse repérer des Yo-Kai d’un rang plus élevé. Des passages sont bloqués si on est trop faibles pour affronter ce qui se trouvent derrière alors rendre ma montre à un niveau supérieur est l’une des missions que je me suis dépêchée de faire aussitôt que j’en avais l’occasion.

YoKaiscreenshot1.jpgLa ville est grande et vivante. L’exploration est partie prenante du jeu car on peut trouver des objets ou des créatures à tout moment. Suivant le signal affiché sur ma montre, je m’amuse à chasser chaque Yo-Kai caché dans les arbres, sous les véhicules, dans les buissons ou dans la rivière. Malgré toutes les activités qui diversifient l’action, le jeu peut devenir redondant après plusieurs heures consécutives. Toutefois, l’arrivée de moments spéciaux brisent cette routine.

Ça arrive par exemple lorsque la ville se remplit d’Oni. Apparaissant au hasard, la présence de ces Yo-Kai évoque un Temps de Terreur, comme un cauchemar. Les rues deviennent grises et des démons parcourent les rues. Il faut se rendre à la porte de secours le plus rapidement possible sans être interceptée.

Yo-Kai Watch a une mécanique que ses développeurs maîtrisent bien. L’idée de rencontrer des créatures me fait beaucoup penser à la série Pokémon bien que son système de combat est plus élaboré et diffère dans son exécution globale. J’adore le soucis du détail apporté dans le jeu comme les baskets de notre héroïne qu’elle met en sortant dehors et qu’elle retire en rentrant à la maison. Voir s’allumer le phare de sa bicyclette et la voir porter son imperméable à capuchon lorsqu’il pleut et trop joli! C’est dommage qu’il ne soit offert qu’en anglais dans ce coin du globe car c’est un très bon titre destiné au même public. Si vous aimez ce genre de jeu, vous allez vous amuser!

Les Plus: 

Yo-Kai 2DS.jpg+ Histoire mignonne

+ Des combats de gardien toujours plus relevés en progressant dans l’aventure

+ La panoplie de missions et quêtes disponibles

Les Moins: 

– Disponible en langue anglaise uniquement

– La carte manque de précision

Verdict 

  • Jouabilité : 4/5
  • Visuel : 3,5/5
  • Audio : 4/5
  • Durée de vie potentielle : 5/5

Note globale: 4/5

Procurez-vous Yo-Kai Watch en édition standard

Procurez-vous Yo-Kai Watch en ensemble avec la console Nintendo 2DS

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here