Chasseurs de Pokémon, retrouvez vos créatures favorites sur 3DS et 2DS dans Pokémon Ultra Soleil et Pokémon Ultra Lune. Ces titres ajoutent une portion d’histoire à Pokémon Soleil / Lune parus l’an passé alors que l’Ultra-Commando fait des recherches sur la brèche affligeant Alola et l’arrivée de l’inquiétant Necrozma, cet Ultra-Chimère venant d’une autre dimension.

Pokémon Ultra Soleil Lune pochettePokémon : Ultra Soleil est développé par Game Freak et publié chez Nintendo

Date de parution : 17 novembre 2017
Style : Jeu de rôle
Plateforme : Nintendo 3DS / 2DS
Modes de jeu disponibles : solo / multijoueur local et en ligne
Classement ESRB : E (Pour Tous)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Variation sur le même thème

Comme dans Pokémon Soleil et Pokémon Lune, on incarne un jeune dresseur tout frais déménagé à Alola. Sitôt arrivé, on est accueilli par le professeur Euphorbe qui nous inscrit au Tour des Îles, cette compétition destinée aux dresseurs de Pokémon. On part à la recherche des Cristaux Z qui, liés avec notre bracelet, font éclore la Force Z, un pouvoir spécial octroyé à nos Pokémon durant un combat.

Pokémon Ultra Soleil 1L’amorce de Pokémon Ultra Soleil semble similaire à ce qu’on a vécu dans le titre précédent. L’aventure du Tour des Îles se répète, notre rencontre avec Lilie aussi, et les sbires de la Team Skull sont toujours aussi motivés à nous mettre des bâtons dans les roues. Il y a des endroits où je me questionnais à savoir si ce que je fais est nouveau ou pas. Les différences sont assez minimes alors qu’à d’autres moments, je me rappelais y être déjà passée dans Pokémon Lune.

Ce qui change est la présence des membres de l’Ultra-Commando à Alola. On les aperçoit dès les premières minutes du jeu et on les rencontre concrètement tout de suite après avoir vaincu le Pokémon Dominant de la grotte Verdoyante. Ils ne nous révèlent pas complètement ce qu’ils font à Alola avant de les revoir en compagnie des membres de la fondation Aether mais on constate clairement qu’ils sont étrangers à la vie sur l’archipel. En fait, on dirait qu’ils arrivent d’une autre planète. Ce qui n’est pas tout à fait faux.

Les nouveautés d’Ultra Soleil

Dans Pokémon Ultra Soleil, les îles affichent quelques changements par rapport à Pokémon Lune qui valent le détour en ajoutant des éléments de jeu supplémentaires en marge de l’histoire principale. De la plage de Mele-Mele, on peut maintenant se rendre à Akala en surfant sur le dos d’une Démanta. Plus amusant que la balade en bateau du professeur, n’est-ce pas ? J’ai même gagné des points de Coolitude avec mon pointage des figures acrobatiques effectuées.

Pokémon Ultra Soleil 5Autre nouveauté, on ramasse des autocollants représentant l’emblème des Dominants. Après en avoir récolté une bonne quantité, on va les montrer à Chen qui nous donnera un Pokémon en échange. C’est en plein le genre de récompense que j’apprécie car en plus de faire grandir ma collection, c’est utile pour la suite de mon aventure.

Profiter de toute occasion de se battre

Un jeu Pokémon est un jeu de combat. Toute occasion est bonne pour parfaire nos techniques et s’amuser à affronter une panoplie d’adversaires. Autant les Pokémon sauvages que ceux lancés par les villageois permettent de faire gagner de l’expérience à nos petits monstres.

Pokémon Ultra Soleil 4Parmi les activités conçues pour tester notre progression comme dresseur il y a bien sûr les combats avec nos amis mais aussi la bataille royale disponible en visitant le Dôme Royal. Étant donné qu’on s’affronte à quatre, privilégiez les Pokémon qui savent lancer des attaques massives afin d’atteindre plusieurs cibles en même temps. N’hésitez pas non plus à faire un arrêt à l’Arène de Kanto sur l’île Ula-Ula, qui n’était pas encore construite dans l’opus précédent. Ici, la nostalgie est à l’honneur car on y affronte l’un des Champions de Kanto qui nous offrira un panier rempli de belles récompenses après l’avoir vaincu.

Enfin, il est simple de se brancher avec un ami en mode local par la Connexion Rapide de l’interface. S’affronter ou échanger nos doublons avec eux se fait en quelques clics. Pour trouver un ami en ligne via internet, on se rend à la Place Festival où l’option est accessible facilement sur l’écran inférieur de la 3DS.

Quelques activités passe-temps

Pokémon Ultra Soleil 9En plus de l’histoire, notre carnet de bord permet de passer du temps dans plusieurs activités annexes. La Place Festival est l’endroit où l’on rencontre des dresseurs de partout dans le monde alors que nos Pokémon affectionnent les soins qu’on leur prodigue via Poké Détente et Poké Loisir. Ces activités feront le bonheur des plus jeunes qui pourront bichonner leurs Pokémon préférés en les nettoyant après un combat et en leur donnant des bonbons. C’est mignon.

Un graphisme amélioré

Au fil des heures passées dans Pokémon Ultra Soleil, je n’ai pu m’empêcher de comparer le jeu avec Pokémon Lune. Étant donné que j’ai deux consoles, j’en ai profité pour les mettre côte à côte. D’emblée, je remarque des environnements plus détaillés et la sauvegarde qui se fait maintenant en appuyant sur « Y » au lieu d’entrer dans un menu. Tout le graphisme général du jeu a été peaufiné, rendant le titre plus beau qu’il l’était l’an passé. Au niveau sonore, la musique d’inspiration tropicale est toujours aussi accrocheuse.

Impressions générales

Pokémon Ultra Soleil 10Alola est l’endroit par excellence à visiter. L’archipel est peuplé de nouvelles espèces et de versions alternatives des Pokémon que l’on connaît déjà. Avec Pokémon Ultra Soleil, j’ai replongé avec plaisir dans le Tour des Îles qui représente la trame de base du jeu. Les nouveautés apportées aux lieux visités s’intègrent parfaitement à l’aventure alors que le titre présente plusieurs Pokémon inédits qui rempliront notre Pokédex.

Finalement, l’ajout scénaristique portant sur l’Ultra-Commando et l’arrivée des Ultra-Chimères est quand même intéressante. Il est juste dommage que ce soit si long avant d’en profiter pleinement car je sais pertinemment que je n’ai pas tout découvert à leur sujet malgré la vingtaine d’heures passées sur le titre. Qu’à cela ne tienne, l’exploration est ce que j’aime de cette franchise. Ce sera donc un bon jeu à poursuivre dans mes temps libres.

+ Alola est un lieu que j’aime beaucoup
+ Simplicité de la connexion pour jouer avec nos amis
+ Compatibilité des échanges et du combat amical avec Pokémon Lune et Pokémon Soleil.
+ Peaufinage graphique depuis Pokémon Soleil / Lune
+ Bien que l’histoire se ressemble, on a droit à des nouveautés intéressantes tout au long de l’aventure…
– …mais ce n’est qu’après des dizaines d’heures de jeu que l’on constate la réelle ampleur des nouveautés scénaristiques
– Ça m’irrite de ne pas contrôler la caméra

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 4/5
Graphisme : 4/5
Son : 4,5/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 5/5

Note globale : 4,25/5 (85 %)

Procurez-vous Pokémon : Ultra Soleil et Pokémon Ultra Lune pour la Nintendo 3DS / 2DS

Merci à Nintendo du Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent du site officiel de Nintendo.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here