Il est étrange de penser que jusqu’à maintenant, je n’avais pas l’impression que Microsoft avait son jeu de plateforme familial exclusif. Playful vient combler ce manque avec Super Lucky’s Tale pour Xbox One. Si vous possédez l’Oculus Rift, Lucky’s Tale était offert gratuitement avec le casque de réalité virtuelle, pouvant être présenté comme une démo technique. Super Lucky’s Tale est quant à lui un jeu à part entière. Il offre plusieurs mondes à explorer et une foule d’animaux à rencontrer, tous aussi mignons que notre gentil renard.

Super Lucky's Tale pochetteSuper Lucky’s Tale est développé par Playful Corp. et publié chez Microsoft Studios

Date de parution : 7 novembre 2017
Style : Plateforme
Plateformes : Xbox One / PC
Modes de jeu disponibles : solo
Classement ESRB : E (Pour Tous)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Lucky s’élance dans le Livre des Âges

Lucky rêve d’aventure. Sa sœur aînée Lyra est déjà une aventurière émérite et lorsqu’elle revient d’une expédition, elle lui révèle son plus récent trésor. Le Livre des Âges a le pouvoir d’ouvrir le passage vers d’autres mondes fantastiques. Les Mistigris souhaitent également mettre la patte sur ce livre magique. Suivant les commandes de leur père Jinx, les vilains s’élancent pour prendre le bouquin des mains de Lyra. C’est à ce moment que Lucky et les Mistigris sont aspirés dans le livre.

Pour en ressortir, il faudra affronter Jinx et les Mistigris qui se sont joyeusement occupés à troubler la paix. On visite le Château du ciel, le Village des légumes, le Canyon des vacances et Frousseville dans l’objectif de libérer leurs habitants de l’emprise de Jinx et ses rejetons.

Des contrôles à apprivoiser

Ma première session de Super Lucky’s Tale a été un peu chaotique. Lucky court, saute et creuse des tunnels. Face à ses ennemis, il va donner un coup de queue pour les étourdir avant de leur sauter sur la tête. La mécanique des jeux de plateforme est classique et s’apprend en un tournemain. La vue en 3D est bonne mais la caméra ne se tourne pas complètement, parfois pas du tout. Il peut être difficile de réussir lorsqu’on tente par exemple de sauter sur une plateforme étroite. Laissez-vous le temps d’apprivoiser les contrôles. On devient meilleur à chaque essai, appréciant de plus en plus les tableaux du jeu.

Super Lucky's Tale image 1Le titre excelle dans ses tableaux qui présentent une bonne variété. On y mélange la plateforme à défilement latéral, les mondes en 3D où il faut compléter des quêtes en parlant aux habitants, sans oublier des casse-têtes faisant appel à notre logique et autres labyrinthes truffés de pièges à déjouer. Ils sont en général assez faciles mais les Mistigris ont quand même concocté quelques pièges qui valent le détour.

Une bonne variété de niveaux

Voir les animaux s’animer et les pièces dorées réapparaître en revenant dans la région de base me rappellent que Super Lucky’s Tale est d’abord destiné aux enfants. Les portails donnant accès aux tableaux sont déverrouillés un à un. Sur le seuil de chacun, une couleur s’allume quand on a réussi le défi associé. Ils correspondent à terminer le tableau, récupérer les cinq lettres épelant L-U-C-K-Y, ramasser tous les diamants et trouver le trèfle supplémentaire caché derrière un défi additionnel dans le tableau. La porte donnant accès au gardien requiert un nombre minimal de trèfles. Si le premier monde est allé rondement, pour le second, j’ai dû refaire quelques anciens tableaux afin de trouver les trèfles qui manquaient. Cette mécanique nous oblige à répéter les mêmes niveaux, en particulier lorsqu’on avance plus loin dans le jeu.

Les bornes de sauvegarde situées dans le parcours vont nous aider mais je trouve dommage de n’avoir que cinq vies pour mon personnage. On arrive à en avoir en bonus en récupérant un écusson à l’effigie de Lucky dans certains tableaux mais ils sont rares. Bien que je sente l’inspiration des développeurs prises dans d’autres jeux du genre, je me serais attendue qu’au nombre de pièces collectées (j’en possède des centaines!), elles auraient pu me permettre d’augmenter mon nombre de vies. Ceci ne m’empêche pas de progresser de manière générale mais cela devient lassant de reprendre tout un tableau que j’avais presque terminé une fois ma dernière vie épuisée suite à une chute fatale. Les mondes flottent dans les nuages alors les chutes malencontreuses arrivent souvent. Malgré tout, je n’ai pas abandonné et ma persévérance m’a permis de passer un bon moment.

Une présentation efficace

Super Lucky's Tale image 2Faisant partie des jeux de lancement de la console Xbox One X, Super Lucky’s Tale en profite pour afficher un superbe rendu en 4K Ultra HD si vous avez le téléviseur pouvant le supporter. Pour les autres, sa présentation est vraiment belle. Lucky et ses amis sont attachants et j’aime le voir toujours souriant lorsqu’il regarde vers nous. Cela rend l’expérience agréable et rachète les quelques moments de frustration vécues en faisant un faux pas.

Au niveau sonore la musique s’adapte à chaque monde. Les voix sont des onomatopées mais les bulles de dialogues s’affichent en haut de ceux qu’on croise. C’est là qu’on voit l’humour des développeurs. Le titre est léger et divertissant, ce que j’apprécie.

Impressions générales

Au final, Super Lucky’s Tale est une belle surprise même si je ne suis pas convaincue que ce soit le jeu parfait pour appuyer le lancement de la Xbox One X. Pour ce que la console a à offrir, je suis d’avis que Forza Motorsport 7 fait un meilleur travail. Qu’à cela ne tienne, ce jeu de plateforme familial est bon. Avec un peu de pratique, on devient meilleur pour contrôler notre joli renard et tout l’enrobage du jeu est bien réussi. Je n’hésiterai pas à le faire essayer aux enfants lorsqu’ils viendront en visite à la maison.

+ Une présentation vivante
+ Lucky est attachant
+ Des activités variées

– Des contrôles parfois molasses
– La caméra a un point de vue limitée
– On a seulement cinq vies
– On doit éventuellement refaire des tableaux pour accumuler davantage de trèfles

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 3,5/5
Graphisme : 4,25/5
Son : 4/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 3,5/5

Note globale : 3,65/5 (78 %)

Procurez-vous Super Lucky’s Tale pour la Xbox One

Merci à Xbox Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur Xbox One X.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here