10395306_2.jpgTout le monde connait les ampoules DEL Hue de Philips. Il s’agit d’ampoules intelligentes que l’on contrôle via une application dédiée pour téléphone intelligent. Avec cette application, il nous est possible de les allumer ou de les éteindre à distance, en plus de pouvoir régler la luminosité et de changer de couleur. Bien qu’étant très intéressantes, ces ampoules ont besoin d’un téléphone intelligent pour fonctionner. Ainsi, une personne qui n’est pas très techno ou qui a un vieux cellulaire est incapable de bénéficier de ses nombreux avantages.

 

Conscient de cela, le fabricant d’Amsterdam offre depuis peu une trousse incluant une ampoule d’une puissance de 9,5 watts (800 lumens) et un gradateur sans fil. Ce qui est bien avec cette trousse, c’est qu’elle peut être utilisée dès qu’on la sort de la boite. Il ne faut aucune application ni téléphone intelligent.

 

J’avoue que tout ceci m’intriguait. Je me demandais vraiment si ce système était aussi efficace qu’on le disait. Pour en avoir le coeur net, j’ai décidé de le tester pendant les dernières semaines.

 

L’installation

 

Autant le dire tout de suite, je n’ai jamais installé un gadget aussi rapidement! Ça ne doit même pas prendre 2 minutes en tout. Je ne rigole pas!

 

Voici ce qu’il faut faire :

 

1- Dévissez votre ancienne ampoule. Vissez l’ampoule Hue fournie dans l’emballage dans une lampe compatible;

2- Allumez votre lampe;

3- Prenez la télécommande et retirez le couvercle qui dépasse du compartiment à pile;

4- Voilà! C’est fini! Vous n’avez pas besoin de passer par une application ou d’appuyer sur d’autre bouton.

 

La télécommande

 

La télécommande est dotée de quatre boutons qui sont disposés de la sorte (en partant du haut) :

 

– Allumer

– Monter la luminosité

– Diminuer la luminosité

– Éteindre

 

10395306_1.jpgLa télécommande est très réactive. Par exemple, quand on appuie sur le bouton « Allumer », la lumière s’ouvre instantanément, comme si on avait un vrai interrupteur. Même chose quand on règle la luminosité ou lorsqu’on l’éteint. Il n’y a pas de « lag » ou de délai. C’est instantané.

 

Une télécommande, ça s’égare. Pour cette raison, les ingénieurs de Philips ont pensé y inclure une petite plaquette s’installant au mur et sur laquelle on dépose la télécommande. On a ainsi l’impression d’avoir un vrai interrupteur.

 

Attention, car elle ne doit pas se situer à plus de trente mètres de l’ampoule (la télécommande a un rayon d’action de trente mètres). Entre vous et moi, c’est rare que l’on positionne un interrupteur à plus de trente mètres d’une lampe, à moins d’habiter dans un château…

 

Deux options sont offertes pour l’installation de la plaquette. Le plus simple est d’avoir recours à des rubans adhésifs inclus. On peut alors l’installer sur presque n’importe quelle surface sans devoir faire des trous. L’autre option est d’avoir recours à des vis. C’est plus solide et parfait pour une installation à long terme.

 

Comme vous avez vu, dans les deux cas, nous n’avons pas besoin de faire un gros trou dans le mur ou jouer avec l’électricité. Bref, n’importe qui est capable d’installer ce système.

 

L’autonomie

 

L’autonomie de la pile est toujours une question à se poser. C’est bien beau avoir un système ingénieux, mais si la pile ne suit pas, ça ne sert pas à grand-chose.

 

L’interrupteur embarque une pile CR2450 dotée d’une durée de vie minimum de 3 ans. Vous comprendrez que je n’ai pas pu la tester pendant trois ans pour voir si c’était vrai. Il reste néanmoins que c’est une autonomie vraiment longue et je ne doute pas qu’elle soit capable de fonctionner aussi longtemps.

 

L’interrupteur, de son côté, n’a rien à envier à la pile, en ce qui a trait à la durée de vie. Avant de ne plus être fonctionnel, il faudra effectuer pas moins de 50 000 clics. Si on en fait 10 par jour, elle devrait durer en théorie 5 000 jours ou plus de 13 ans et demi… C’est pas mal plus que la plupart des appareils électroniques!

 

Sinon, l’ampoule possède une autonomie de 25 000 heures. Elle peut durer pendant des années!

 

L’utilité d’un tel système

 

20151229_151640.jpg

 

Ce système n’est peut-être pas des plus utiles quand on possède déjà des plafonniers. De l’autre côté, je crois que les possesseurs de nouvelles constructions, spécialement les condos, y trouveront beaucoup d’avantages.

 

Il ne faut pas oublier que beaucoup de ces habitations n’ont pas de plafonniers dans les chambres à couchers et le salon (sauf en extra). Souvent, il faut des lampes sur pied pour les éclairer, quand la noirceur montre le bout de son nez. Il faut alors se lever et allumer manuellement ces lampes.

 

Ainsi, avec un interrupteur comme celui de Philips, on donne presque l’impression qu’on a un vrai plafonnier dans sa pièce sans avoir eu à percer les murs pour passer les fils électriques. Personnellement, j’ai eu beaucoup de plaisir à m’en servir dans mes chambres à coucher sans plafonnier (j’habite dans un condo). En fait, j’ai tellement aimé ça, que je compte m’en procurer après avoir rédigé cette critique!

 

Contrôler jusqu’à 10 ampoules avec un seul interrupteur

 

Mais que faire si on a déjà d’autres ampoules Hue? Vont-elles être compatibles avec l’interrupteur? Oui! Par contre, il vous faudra un accessoire supplémentaire : le pont Hue. Ce dernier deviendra en quelque sorte le coeur de votre système Hue.

 

Grâce à lui, vous pourrez contrôler, avec le même interrupteur, un maximum de 10 ampoules. Vous pourrez aussi faire l’inverse, c’est-à-dire avoir deux interrupteurs pour la même ampoule.

 

Les limites

 

20151229_151728.jpg

 

Évidemment, si vous êtes familier avec les ampoules Hue, vous avez sûrement remarqué que la télécommande ne permettait pas de changer la couleur de l’ampoule ou encore de régler la minuterie. C’est vrai. Ce n’est toutefois pas la fin du monde. À mon avis, l’interrupteur a été conçu pour des gens qui veulent avoir la même facilité d’utilisation qu’un interrupteur classique et qui se soucient peu de la couleur de leur éclairage.

 

Conclusion

 

En résumé, j’ai été très content de mon expérience. Cette trousse est facile à installer ET à utiliser, et ce, même par des gens qui ne connaissent rien à la technologie. De l’autre côté, les habitués seront peut-être déçus par l’absence des fonctions de minuterie et de changements de couleur. Mais bon! À un prix aussi bas, on ne va pas trop se plaindre!

 

Ce que j’ai aimé 

 

– Installation facile

– Abordable

– Intuitif

– Design classique et intemporel

 

Ce que j’ai moins aimé

 

– On ne peut pas changer la couleur de la lumière ni régler la minuterie

 

 

 

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here