image showing two children on a blanket looking at tablets
Andrea Gurniak

Nous avons la chance de vivre à une époque où nous pouvons capturer des images de haute qualité sur nos téléphones intelligents et les partager immédiatement avec nos amis et notre famille partout dans le monde. Toutefois, cet avantage s’accompagne également de choses importantes à retenir pour assurer notre sécurité et celle de nos proches.

À mon époque (et je suis sûr que c’est la vôtre), la plupart des gens n’avaient pas leur premier téléphone portable avant d’avoir au moins 14 ans. Quand nous avons finalement eu un téléphone portable, c’était une véritable brique « payante » avec un petit écran noir et blanc – pas d’internet, pas de jeux, et on pouvait oublier toutes les capacités de l’appareil photo! Cela signifiait que nous devions prendre des photos avec un appareil photo traditionnel, les faire imprimer, puis, quelques jours après avoir pris les photos, les apporter à l’école pour les montrer à nos amis. Ce n’était certainement pas aussi pratique que de partager des photos via Instagram ou par texte, mais cela réduisait le risque que nos photos tombent entre de mauvaises mains. Cela vous a également donné le temps de reconsidérer la publication d’une photo qui semblait être une bonne idée mais qui, avec le recul, était un peu embarrassante. En 2020, des enfants de 8 ans à peine recevront leur premier téléphone ; par conséquent, en plus de surveiller ce qu’ils regardent en ligne, nous devons également être conscients de ce qu’ils y publient.

Trois points importants à discuter avec vos enfants avant qu’ils ne commencent à publier des images sur les médias sociaux

Demandez la permission avant de publier des photos de votre famille ou de vos amis

On doit garder en tête de toujours demander la permission avant de partager ou publier des photos sur des plateformes sociales, surtout si les sujets de nos photos ne disposent pas de médias sociaux ou si leurs comptes sont privés. Il est facile de l’oublier, surtout si vous êtes dans un groupe et que plusieurs personnes figurent sur la photo. Il n’y a pas de mal à faire savoir à vos amis que vous avez l’intention de partager cette photo avec Instagram avant de prendre la photo.

Cela va de pair avec le retrait d’une photo si quelqu’un le demande. Il est toujours important de respecter la demande d’une personne lorsqu’il s’agit de partager des photos incluant d’autres personnes, qu’elles veuillent les faire retirer parce qu’elles n’aiment pas leur apparence ou parce qu’elles ne veuillent tout simplement pas que ses photos soient mises en ligne.

Instagram et Facebook disposent de fonctionnalités telles que  » l’indication de l’emplacement » que vous pouvez ajouter à n’importe quel message. Il est donc compréhensible que de nombreux parents ne souhaitent pas que des photos d’eux-mêmes ou de leurs enfants soient partagées en ligne. L’indication de votre position est souvent populaire lorsque vous voyagez car, soyons réalistes, les gens aiment se vanter de leur localisation dans le monde! Cependant, cette fonctionnalité peut être particulièrement dangereuse pour tout le monde, mais surtout pour les adolescents. Vous ne mettriez probablement pas votre itinéraire exact en ligne, et le marquage de votre position est quelque peu similaire. Si votre adolescent souhaite mettre en ligne ses superbes photos de vacances d’été, c’est très bien, mais ce n’est peut-être pas la meilleure idée de le faire « en temps réel ».

Andrea Gurniak

La mise en ligne, c’est permanent

Nous sommes tous passés par là. Cela peut sembler être une bonne idée de partager une photo parce que vous pensez que c’est drôle, ou parce que cela vous permettra d’avoir plus «  d’abonnés » . Publier quelque chose d’inapproprié peut également avoir des conséquences néfastes, surtout si la publication devient « viral ». La cyberintimidation, le risque que des prédateurs commencent à discuter avec toi, ou même le risque de compromettre une future opportunité d’emploi, sont autant d’éléments à prendre en compte avant de publier en ligne. Il peut être utile de dire à vos adolescents qu’une bonne règle de base est de ne pas publier de messages qu’ils ne voudraient pas que vous voyiez en ligne. Il est également sage de traiter votre présence en ligne de la même manière que votre présence hors ligne : si vous ne voulez pas faire ou dire quelque chose dans la vie réelle devant vos amis et votre famille, il est très probable qu’il ne soit pas approprié de le dire en ligne non plus.

Ce que vous croyez être privé, peut ne pas le rester

Il est important de se rappeler que toutes les images que vous choisissez de partager, peuvent se retrouver entre les mains de personnes que vous n’aviez pas prévues à la base. Lorsque vous partagez des photos avec des amis par un message texte, ces images peuvent être montrées à n’importe qui, elles peuvent également être envoyées par message texte à d’autres personnes, ou enregistrées sur l’appareil et partagées en ligne des mois ou des années plus tard.

Le droit d’auteur est un autre élément à prendre en compte lors du partage de photos. La politique de confidentialité d’Instagram et de Facebook stipule qu’ils ne sont pas propriétaires de vos photos une fois que vous les avez postées ; toutefois, ces plateformes se réservent le droit de les utiliser sans droits d’auteur et de les utiliser où elles le souhaitent. Bien que cela ne risque pas de se produire, vos enfants doivent en être conscients lorsqu’ils publient du contenu d’eux-mêmes et de leurs amis en ligne.

Partager plus d’une fois les conseils et astuces de sécurité

De nos jours, il est important de se tenir au courant de l’évolution de la technologie, que ce soit avec un téléphone intelligent ou une tablette. Et vous pouvez exposer vos enfants à la technologie de manière plus sûre sans attacher un forfait de données à l’appareil et limiter le Wi-Fi afin de les protéger pendant qu’ils apprennent. Il est tout aussi important de se mettre à jour sur les moyens de rester en sécurité et d’assurer la sécurité des autres en ligne. Cela implique notamment de respecter la volonté des autres de publier des images d’eux en ligne. Il faut également être conscient que ce que vous publiez en ligne peut être conservé pendant de nombreuses années et être vu par de futurs collègues, employeurs, etc.

Voici mon dernier conseil : une façon amusante pour vos enfants d’utiliser leurs images sans les mettre en ligne est de créer un album photo. Consultez cet article de Noah Asinias sur comment créer l’album photo parfait.

Avez-vous des conseils à ajouter à cette discussion? Faites-le moi savoir dans les commentaires. Comme je l’ai dit, le partage des conseils est le meilleur moyen pour nous de profiter de nos images de la manière la plus sûre possible.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here