Samsung fait surtout la promotion de ses modèl gamme de modèles à deux choix seulement, Samsung nous permet de choisir simplement entre un écran bord à bord, ou non. Le Galaxy S7 n’est aucunement inférieur : il est doté des mêmes spécifications internes et offre le même rendement que le modèle Edge, y compris les nouveaux ajouts et les améliorations apportées à ce dernier.Le Galaxy S7 est le modèle le plus compact des deux, avec son écran Super AMOLED de 5,1 po. Ce sont les mêmes dimensions que le Galaxy S5, mais offrant la même résolution que le modèle Galaxy S6 de l’an dernier, quoique la densité des pixels est légèrement inférieure.

Style

Pour ce qui est de sa forme et de son aspect, le nouveau modèle n’est pas très différent du précédent. Même fabrication en métal et en verre, et à peu près tout est resté à sa place. Les ports, les boutons, le haut-parleur, le microphone et les caméras restent où ils étaient. Le bouton d’accueil est toujours doté d’un lecteur d’empreintes digitales, large (autant la norme Qi que PMA) et la fonction de Recharge rapide ne nous a pas quitté.De toutes les améliorations apportées par Samsung, la plus intéressante est le retour du port pour carte microSD permettant d’ajouter à la mémoire interne de 32 Go (dont 7 Go sont occupés par le logiciel du système). L’entreprise avait été fortement critiquée pour s’être débarrassée du port dans les modèles S6, donc le nouveau modèle pourrait séduire ceux qui avaient été déçus. L’étanchéité, dont l’absence s’était aussi fait sentir dans le dernier modèle, fait son retour. Sa cote IP-68 lui permet de survivre jusqu’à 30 minutes à une profondeur de cinq pieds.L’objectif de la caméra est aligné avec le dos de l’appareil, éliminant la bosse qui caractérisait les modèles S6. Il y a quand même une petite embossure autour de la caméra, mais elle ne paraît pratiquement pas lorsque le téléphone est déposé à plat. Le dos en verre attire encore une fois les traces de doigts très visibles, peu importe la couleur du modèle. Essuyez l’appareil avec un chiffon en microfibre et il est très beau, mais très rapidement il se recouvre d’empreintes et de traces.

Sous le capot, le Galaxy S6 est propulsé par un processeur octocœur Exynos 8890. L’an dernier, Samsung avait choisi d’équiper tous ses modèles phares avec ses propres puces Exynos, mais a choisi de les équiper de la puce Snapdragon 820 aux États-Unis. Bien que cela puisse sembler bizarre, ou puisse faire penser que ce modèle est inférieur, il est peu probable qu’il y ait une grande différence de rendement entre les deux.À part cela, Samsung n’a pas beaucoup modifié les entrailles du téléphone. Comme je l’ai mentionné, l’écran reste le même, et le téléphone ressemble beaucoup à son prédécesseur à première vue. Je dois dire, cependant, qu’il est beaucoup moins lourd. Les spécifications indiquent que le Galaxy S7 est 24 grammes plus léger, et ça paraît.La différence de poids pourrait être très appréciée lorsque vous utilisez le Gear VR de Samsung pour profiter de la réalité virtuelle. Le casque lui-même n’est pas très lourd, et je n’ai personnellement pas remarqué une grande différence, mais plus un casque de VR est léger, mieux c’est.

Performance et logiciel

Contrairement au modèle S7 Edge, qui est doté de sa propre couche logicielle permettant l’interface TouchWiz de Samsung et qui se combine à Android 6.0 Marshmallow, le Galaxy S7 n’en a pas besoin car son écran n’est pas courbé.C’est la seule différence entre les deux. Avec les mêmes composantes internes et essentiellement le même logiciel, il n’y a pratiquement pas de différence entre ce téléphone et son grand frère en matière de performances.C’est une très bonne chose car il est alors plus facile de choisir. Le Galaxy S7 est en gros une continuation de ce qu’offrait le S6, mais inclut cette fois-ci les fonctions pratiques de Marshmallow. Depuis le S5, Samsung fait preuve de retenue avec ses logiciels, et a moins tendance à inclure des trucs astucieux mais peu pratiques.Depuis ce temps, leurs téléphones en font plus avec moins. Au lieu de bourrer TouchWiz de fonctions inutiles (quoique TouchWiz monopolise quand même beaucoup d’espace de stockage), Samsung a visé à rendre l’interface conviviale et simple pour tout utilisateur. Elle est loin d’être aussi simple que l’interface Android nature, utilisée par exemple par les modèles Nexus, mais on apprécie l’effort. Les fonctions de navigation et les menus seront familiers à tout utilisateur de Samsung, donc vous ne serez pas dépaysé, surtout si vous avez utilisé un des modèles S6.Le lecteur d’empreintes digitales fonctionne parfaitement, comme son prédécesseur. Tous les boutons sont très réactifs. Mon problème avec ce modèle, c’est le haut-parleur embarqué qui a toujours un son très métallique, ce qui ne devrait pas être le cas pour un téléphone de cette taille et de ce calibre. Tout roule rondement sur le Galaxy S7 : les jeux, la navigation, les courriels, la lecture en continu de musique, etc.L’affichage Always-On, une nouvelle fonction qui montre l’heure, la date, le niveau de charge et les notifications de base, ne fera pas l’unanimité, à mon avis. Il prend l’apparence de texte blanc sur fond noir, et consomme 1 % de l’énergie de la batterie chaque heure, d’après Samsung. Il flotte partout sur l’écran Super AMOLED afin d’éviter de créer une image rémanente. Tel que mentionné dans mon évaluation du S7 Edge, voir l’heure et les notifications de base ne me dérangeait pas, sauf quand les notifications étaient sans contexte. Je ne savais alors pas de quoi il s’agissait et d’où elles provenaient. La seule façon d’avoir plus de détails était de réveiller l’appareil.

Caméra

On pourrait penser que Samsung fait un pas en arrière en passant d’un capteur d’image de 16 Mpx à un de 12 Mpx, mais c’est en fait une amélioration. Le capteur a des pixels plus gros et une ouverture plus grande de f/1,7 ce qui fait entrer plus de lumière. Cela se traduit par des meilleures photos dans les conditions de faible éclairage, particulièrement en mode Auto. La mise au point automatique plus rapide aide aussi beaucoup.J’ai déjà vanté les mérites des caméras dans mon évaluation du S7 Edge, mais en gros : prendre des photos la nuit ou sous un éclairage faible est maintenant beaucoup plus facile. Jamais avant ce modèle Samsung ai-je pu prendre d’aussi belles photos la nuit en mode Auto. Normalement, je prends mes photos en mode Pro manuel pour régler l’exposition. Ça n’a pas été nécessaire avec le Galaxy S7.

Les photos de jour et à l’intérieur étaient bonnes, elles aussi. La mise au point automatique rapide fonctionne bien dans la plupart des cas, sauf si vous essayez de prendre un sujet en mouvement, ce qui est difficile. Appuyer deux fois sur le bouton d’accueil active la caméra immédiatement, même quand le téléphone est en veille, ce qui permet de prendre des photos rapidement assez facilement.Je n’ai remarqué aucune différence entre le rendement de la caméra du Galaxy S7 et celui de la caméra du S7 Edge. La prise de photo améliorée dans l’obscurité, en plus de quelques autres bons modes de prise de vue, font du Galaxy S7 l’un des modèles de téléphone intelligent à battre en 2016, pour ce qui est de la photographie.

Autonomie

Même s’ils n’ont presque pas touché au boîtier et ajouté une fente microSD, Samsung a réussi à insérer une batterie de 3000 mAh, soit une grande amélioration par rapport à la batterie de 2550 mAh du S6. Elle n’est pas amovible, mais vu son efficacité accrue, ce n’est pas très grave. C’était une des déficiences des modèles de l’an dernier, et je soupçonne qu’Android Marshmallow a joué un grand rôle dans les améliorations de cette année.Le Galaxy S7 dure facilement une journée complète, utilisé avec modération, sur une seule charge. Même quand j’ai lu en continu des vidéos et joué à des jeux, activités énergivores, le téléphone a tenu le coup. J’hésite à dire qu’il s’agit d’un des meilleurs téléphones phares d’Android, puisque la concurrence n’a pas encore lancé ses modèles. Il sera intéressant de les comparer, quand le temps viendra.La recharge rapide est très certainement d’un grand secours. Ce n’est pas une nouveauté, évidemment, mais c’est une excellente façon de récupérer beaucoup d’autonomie en très peu de temps.Conclusion

Tel que mentionné plus tôt, les modèles Galaxy S7 et S7 Edge sont si semblable que la seule décision à prendre est si vous voulez un plus grand écran, ou un écran bord à bord. Ce modèle « plat » offre les mêmes avantages, autrement : solide rendement, excellente caméra, bonne autonomie de pile et design élégant. Vous avez aussi le choix d’une couleur supplémentaire. Le Galaxy S7 se décline en noir et en argenté. Le S7 Edge n’est offert qu’en noir.Le Galaxy S7 de Samsung est offert maintenant.

 

Galaxy S7 de Samsung

Écran : Super AMOLED Quad HD de 5,1 po à résolution de 2560 x 1440, avec 577 pixels par pouce

Système d’exploitation : Android 6.0 Marshmallow

Processeur : Octocœur 64 bits Snapdragon 8890 de 2,3 GHz + 1,5GHz

Mémoire : Mémoire vive de 4 Go. Mémoire flash de 32 Go (extensible jusqu’à 200 Go avec la fente pour carte MicroSD)

Caméra : Caméra arrière de 12 mégapixels avec stabilisation optique de l’image, caméra avant de 5 mégapixels

Vidéo : Possibilité d’enregistrer en Ultra HD 4K

Batterie : 3000 mAh (non amovible)

Connexions : LTE, Wi-Fi, Bluetooth 4.1, A-GPS, CCP, Recharge rapide, Recharge sans fil, Samsung Pay (à venir bientôt)

Étanchéité : Certification IP-68

Dimensions : 5,61 x 2,74 x 0,31 po

Poids : 152 grammes

Disponible en noir et argenté

 

PARTAGER SUR
Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here