motox.jpg

 

Écran: 5,5 pouces

Proceseur: Qualcomm Snapdragon 615, 4 x Cortex-A53 @ 1,7 GHz

Mémoire: 2 Go de RAM (LPDDR3) et 16 et 32 Go mémoire interne

Caméra: 21 mégapixels (f/2.0), autofocus à détection de phase, double flash

Video: Full HD @ 30 FPS

Batterie: 3630 mAh + Charge turbo

Réseaux: LTE catégorie 4 (150 Mbps),  Wi-Fi et Bluetooth 802.11 a/b/g/n et 4.1 LE. NFC, GPS

Dimensions: 148,0 x 75,0 x x 8,9 – 10,9 mm

Poids: 169 grammes

Cette année, Motorola change de stratégie et au lieu d’offrir un seul téléphone haut de gamme, l’entreprise a décidé, en 2015, de décliner le Moto X, en deux nouveaux modèles : le Moto X Style et le Moto X Play. Motorola positionne le X Play comme un téléphone un peu plus accessible que son grand frère, le X Style. Même si le X Play possède des caractéristiques plus sobres si on le compare au X Style, il demeure tout de même un téléphone très intéressant.

Situé entre le Moto G de troisième génération d’un côté, et le Moto X Style de l’autre, le Moto X Play vient compléter la série de téléphones qu’offre Motorola en 2015. Le X Play est un téléphone intelligent aux caractéristiques alléchantes, en plus d’offrir un prix franchement raisonnable.

Design

Le terme Play, qui veut dire jouer dans la langue de Molière, va bien à cette version du Moto X qui ressemble à une version plus solide, voire même durcie, du Moto X Style. Au lieu d’une finition plus luxueuse en bois ou en cuir, l’arrière est fait d’un plastique presque caoutchouteux avec des motifs qui vous rappelleront sûrement le dessin d’un pneu de voiture. Ça donne aussi l’impression que l’on peut partir à l’aventure avec son téléphone sans avoir peur de le briser. Bref, le X Play a vraiment l’air robuste, et il l’est. D’ailleurs, il est résistant à l’eau, ce qui veut dire qu’il peut résister à une chute dans les toilettes, un verre renversé accidentellement ou à des intempéries. Mais attention, n’allez pas le mettre sous l’eau pendant plus de 30 secondes.

Pour ce qui est des dimensions de l’appareil, le X Play mesure 14,8 cm de long et 7,5 cm de large. Ça semble gros, mais ce n’est franchement pas si mal. Pour ma part, je suis un adepte de gros téléphones, donc le Play est un excellent compromis entre la taille du iPhone 6s Plus et les plus petits téléphones, comme le Sony Z3 Compact, par exemple. Il pèse 169 g, ce qui ne se fait pas trop sentir quand vous le tenez dans la main pour une longue période. Les boutons de volume, d’alimentation, la prise casque mini-jack de 3,5 mm et le port micro-USB sont disposés sur les côtés du téléphone. La carte SIM et la carte mémoire micro SD sont logées sous la coque arrière amovible.

L’écran

IMG_0210.JPGL’écran de 5,5 pouces, qui est d’ailleurs de plus en plus le standard pour les téléphones intelligents, affiche en Full HD 1920 x 1080 pixels avec une résolution (densité de pixels) de 400 pixels par pouce. C’est un peu moins que les écrans que l’on trouve sur les Galaxy S6 ou LG G4, mais c’est amplement suffisant pour afficher les textes, les icônes et les photos haute définition avec une grande netteté. Et aux prix qu’il coûte, c’est vraiment bien. Le Moto X Play possède un affichage lumineux, qui vous permet de bien voir votre écran à l’extérieur, même quand il y a beaucoup de soleil. J’ai aussi trouvé que les couleurs sont vives et très bien balancées. Bref, sans être le meilleur écran, point de vue de la densité de pixels, vous ne sentirez aucunement que vous  avez un écran inférieur à la compétition.

Caractéristiques

Le Moto X Play roule sous Android 5.1.1 Lollipop. D’ailleurs, Motorola est l’un des rares constructeurs à ne pas utiliser d’interfaces personnalisées. Cela veut donc dire que vous possédez un téléphone Android presque pur, donc dépourvu de tous ajouts d’applications du fabricant, qui franchement nuisent  à l’expérience. Donc, sur le Moto X Play, comme sur tous les autres téléphones de la série, l’interface est simple à utiliser et propose une navigation fluide. Le processeur 1,7 GHz, avec octuple cœur, est plus que suffisant pour gérer les tâches courantes, comme naviguer sur le web, répondre à des courriels, envoyer des messages textes, etc. Les applications se chargent rapidement et je n’ai jamais eu de problème à jouer à des jeux vidéo.

Appareil photo

Le Motorola Moto X Play possède un capteur photo/vidéo de 21 mégapixels, ce qui est énorme pour un téléphone intelligent de ce prix. Le Play livre d’excellentes photos, même en situation d’éclairage optimal lorsque vous prenez des photos en plein jour. Et pour ce qui est des photos en situation de faible luminosité, le X Play se débrouille assez bien. Mais, c’est au niveau des résultats que ça se gâche. Les couleurs sont fades et granuleuses. Ça n’égale définitivement pas la caméra du LG G4, mais ce n’est tout de même pas si mal.

IMG_0209.JPGAudio

Pour ce qui est de l’audio, c’est comme ci comme ça. J’ai trouvé très bizarre que Motorola n’ait seulement mis qu’une bande de haut-parleurs sur le devant de l’appareil. Une belle occasion manquée d’offrir aux utilisateurs un son plus riche.

Autonomie de la pile

Motorola nous dit que la pile du X Play peut durer deux jours. Oui, si vous en faites un usage régulier, mais si vous visionnez de la vidéo et jouez à des jeux, oubliez cela.

Réduire la luminosité de l’écran et couper le GPS et le Wi-Fi sont les meilleurs moyens d’économiser la pile. Si vous prenez des précautions et que vous faites un usage très modéré du téléphone, vous pourrez faire durer l’autonomie presque deux jours. Pour ma part, je vous conseille de la charger tous les soirs. En passant, la pile n’est pas amovible et vous ne pourrez pas la remplacer par une autre si elle se vide.

Au final, le Motorola Moto X Play est un excellent téléphone. Il possède un écran lumineux et agréable à regarder. Il est solide et résistant à l’eau. Il est muni d’un processeur puissant, parfait pour les multiples tâches que vous pouvez faire dans une journée. Il offre, de plus, un bon appareil photo. Point de vue qualité/prix, peu de téléphones sur le marché offrent une bonne affaire comme celle-ci.

PARTAGER SUR
Carl-Edwin Michel
Carl-Edwin est passionné de technologie et de jeux vidéo. Diplômé en informatique, il est journaliste et chroniqueur en nouvelles technologies depuis 2009. On peut le voir entre autres à l’émission Planète Techno sur ici Explora ainsi que dans les capsules de conseils technos précédant les films présentés dans les cinémas Cinéplex. Il a également collaboré à l’émission M.Net.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here