oneblade0

Quand on parle de rasage pour hommes, il y a habituellement deux écoles de pensée : celle du rasoir traditionnel à lames et celle du rasoir électrique. Personnellement, je me sers d’un rasoir électrique depuis le début de la vingtaine. Bien que rasant moins en profondeur, je trouve que ce type de rasoir est plus facile à utiliser et polyvalent.

Philips a lancé il y a quelques mois un nouvel appareil qui est en quelque sorte une fusion entre les rasoirs traditionnels et les rasoirs électriques : le OneBlade. Marchant avec une batterie, son fonctionnement rappelle néanmoins celui des rasoirs à lames. J’ai eu la chance de l’essayer dernièrement.

Un rasoir parfait pour raser et tailler

Le OneBlade s’adresse autant aux hommes qui se rasent quotidiennement (comme moi) qu’à ceux qui ont une barbe. Dans l’emballage, on retrouve la lame OneBlade, qui est parfaite pour raser de près, ainsi que trois sabots d’une longueur respective de 1, 3 et 5 mm qui sont idéaux pour tailler sa barbe. Ces derniers s’emboitent facilement dans le OneBlade et s’enlèvent tout aussi aisément. Je vous fais une petite démonstration dans la vidéo qui accompagne cet article.

L’embarras du choix

À l’instar de la plupart des rasoirs électriques, le OneBlade s’utilise à sec. Si vous avez tendance à avoir la peau sensible, il est possible également de l’utiliser avec de la mousse. On peut aussi l’apporter dans la douche ou le bain, car il est étanche.

Personnellement, je ne suis pas friand de ces dernières techniques, car je n’ai pas de miroir dans ma douche et ma baignoire. J’ai besoin de bien voir mon visage pour être sûr que je n’oublie aucun endroit!

Un fonctionnement simple

Si vous avez déjà testé des rasoirs électriques, vous savez sans doute qu’on ne se les utilise pas tout à fait de la même façon qu’un rasoir ordinaire. Par exemple, avec les rasoirs à têtes rotatives, il faut faire des petits cercles sur la peau.

Le OneBlade, pour sa part, s’utilise plus comme un rasoir à grille ou à lames. On doit faire des mouvements de haut en bas ou de bas en haut, tout en tenant la lame à plat. Il faut faire attention pour ne pas appuyer trop fort pour ne pas irriter sa peau.

oneblade1

Si on tient la lame perpendiculairement à son poil, on peut couper le poil plus long, comme celui de ses favoris.

Dans tous les cas, le OneBlade offre une bonne prise en main. Sa poignée est conçue de sorte qu’on puisse le tenir fermement sans qu’il puisse glisser de nos doigts. Son poids est plus léger que celui des rasoirs électriques ; on peut l’utiliser pendant de longues minutes sans avoir mal au bras.

Un rasoir très efficace

Malgré un prix plus bas que la plupart des rasoirs électriques, le OneBlade est très efficace. Bien souvent, il ne faut passer qu’une fois ou deux à un endroit pour qu’ils rasent tous les poils qui s’y trouvent. Même dans les zones plus difficiles d’accès, comme le cou, sa lame – une lame ultra rapide effectuant 200 mouvements par seconde – s’en tire bien.

Et si on compare le OneBlade aux rasoirs traditionnels et électriques, qu’est-ce que ça donne?

oneblade2

Comme tous les autres rasoirs électriques, il ne rase pas aussi profondément que les rasoirs à lames. Vous devrez probablement vous raser quotidiennement, car les poils repoussent plus vite.

Sinon, comparativement aux rasoirs électriques, le OneBlade est un peu plus dur sur la peau. J’ai constaté que la peau de mon cou était légèrement irritée après mon essai. J’avais même des petites coupures, comme quand je me rase avec un rasoir à lames (ça ne m’était jamais arrivé de me couper avec un rasoir électrique). Je présume cependant que c’est seulement dû à la période d’adaptation. Il faut toujours compter quelques semaines avant que notre peau s’habitue à une nouvelle lame.

Une lame remplaçable aux quatre mois

La lame du OneBlade dure moins longtemps que celle de la plupart des rasoirs électriques, mais plus longtemps que celle des rasoirs ordinaires. Vous aurez en effet à la remplacer tous les quatre mois environ.

oneblade3

Retirer une ancienne lame et remettre une nouvelle lame n’a rien de bien compliqué. Ça ne prend que quelques secondes.

Une autonomie respectable

Le OneBlade fonctionne avec une pile. Sa pile est intégrée à l’appareil. On doit la recharger avec le câble d’alimentation fourni. L’autonomie m’a semblé très acceptable. On parle de 45 minutes d’utilisation pour une charge de 8 heures. Je ne sais pas pour vous, mais c’est rare que ça me prenne autant de temps pour me raser.

oneblade4
Avant et après

Malheureusement, le rasoir ne dispose pas de lumière ou de DEL. Il n’est donc pas possible de connaitre l’autonomie restante. En fait, on sait qu’on doit charger l’appareil quand il commence à fonctionner plus lentement. On se croise juste les doigts pour ne pas que ça se produise au beau milieu d’un rasage, surtout qu’on ne peut pas l’utiliser lorsqu’il est branché dans une prise électrique (Philips explique que son rasoir ne fonctionne pas quand il est branché pour éviter les risques d’électrocution).

Attention aux poils

N’ayant pas de réceptacle pour recueillir les poils coupés comme dans les rasoirs électriques, le OneBlade éparpille un peu partout les poils. Comme vous pouvez le voir dans ma vidéo, j’ai eu les mains pleines de poils durant mon essai. Il faut être sûr d’être bien au-dessus du lavabo de la salle de bain pour éviter d’en mettre partout.

Personnellement, ce n’est pas le genre de rasoir que j’utiliserais en me déplaçant, car mes vêtements seraient rapidement remplis de poils. Pour contrer ce problème, Philips recommande d’utiliser le rasoir sur une peau humide. J’ai essayé leur suggestion et c’est vrai que c’est moins pire.

Verdict

Ne vous fiez pas à sa petite taille. Le OneBlade est un rasoir efficace qui plaira autant aux barbus qu’aux hommes qui se rasent tous les jours. À mon avis, il s’agit d’un bon compromis aux rasoirs électriques plus coûteux.

 

Ce que j’ai aimé

  • Une bonne prise en main
  • Efficace autant pour les grosses barbes que les barbes de 1-2 jours
  • Abordable
  • Une autonomie très acceptable

 

Ce que j’ai moins aimé

  • Irrite la peau si on appuie trop fort
  • L’absence de DEL
  • Éparpille les poils
PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here