august0.jpgLes dispositifs permettant de verrouiller et de déverrouiller sa porte d’entrée avec son téléphone intelligent sont de plus en plus populaires et de plus en plus abordables. Il y a plusieurs semaines, j’avais fait la critique du Okidokeys, un système assez facile à installer et qui permet de sortir de la maison sans ses clés. Bien sûr, Okidokeys n’est pas le seul appareil du genre offert sur le marché. Chez Best Buy, on peut trouver d’autres marques qui offrent sensiblement les mêmes fonctions. C’est notamment le cas du Smart Lock d’August. J’ai eu la chance de l’essayer pendant quelques jours chez moi et voici ce que j’en ai pensé.

Un design futuriste

La première chose que l’on remarque quand on sort le Smart Lock d’August de sa boite est son design contemporain et très minimaliste. Il s’agit d’un gros cercle métallique que l’on installe à la place de notre serrure.

En fait, à première vue, il n’a même pas l’air à servir de serrure 2.0., tant son look est moderne. Après l’avoir installé sur ma porte, je me suis rendu compte qu’elle ajoutait de l’élégance à celle-ci.

D’ailleurs, si on me demandait de choisir celui qui a le design le mieux réussi, entre le Smart Lock et le Okidokeys, je choisirais sans hésiter le premier qui semble être littéralement tiré d’un film de science-fiction, ce qui est moins le cas du Okidokeys.

Évidemment, c’est ici purement subjectif. Je suis sûr que d’autres préféreront le design classique et « serrure » du Okidokeys. Il faut dire également que j’habite dans un condo moderne et que la plupart de mes meubles sont assez contemporains. Le Smart Lock s’agençait donc parfaitement au mobilier.

august2.jpg

L’installation

Si vous lisez parfois mes articles, vous savez que je n’ai rien du monsieur bricole. Chaque fois que je dois installer quelque chose, je suis un peu nerveux, car j’ai peur de faire des erreurs ou encore d’abimer l’appareil.

À ma grande surprise, l’installation du Smart Lock est d’une facilité déconcertante. J’en parle plus abondamment dans ma vidéo, mais ça ne prend même pas quinze minutes.

En gros, les étapes sont les suivantes :

    1.    Mettre du ruban adhésif sur sa serrure (du côté où vous mettez votre clé);
    2.    Dévisser les deux vis qui tiennent l’espèce de manivelle qui sert à barrer et à débarrer sa porte (du côté de l’intérieur de votre maison);
    3.    Mettre la manivelle de côté et garder les vis;
    4.    Mettre sur sa serrure l’une des trois plaques fournies et l’attacher avec les deux vis de la porte qui ont été enlevées;
    5.    Choisir l’un des trois adaptateurs;
    6.    Mettre le bon adaptateur dans le trou derrière le Smart Lock;
    7.    Mettre le Smart Lock sur la plaque, en ayant pris la peine de soulever au préalable les deux petites « ailes » latérales;
    8.    Une fois le Smart Lock déposé sur la plaque de métal, fermer les ailes. S’il tient en place, c’est que l’installation a fonctionné;
    9.    L’avant-dernière étape de l’installation consiste à enlever le petit papier qui recouvre les piles pour activer le Smart Lock;
    10.    Finalement, et c’est sûrement l’étape la plus longue, vous aurez à vous créer un compte et à calibrer le Smart Lock.

august1.jpg

La création du compte et la calibration

Si l’installation physique ne prend que quelques minutes et ne requiert aucune compétence particulière (il ne faut pas être serrurier pour pouvoir l’installer), la création du compte vous demandera un peu plus de temps.

Ce n’est pas si compliqué que ça. C’est juste que vous passerez par un long processus d’inscription. Quand vous aurez téléchargé l’application gratuite, on vous demandera de vous créer un compte. Vous n’aurez pas le choix si vous voulez utiliser l’appareil.

On vous demandera une double vérification : par courriel et par texto. En effet, vous recevrez un code de confirmation par message texte, que vous devrez, par la suite, entrer dans le champ requis pendant l’installation.

Bon. Ça aurait pu peut-être être un peu plus aisé. C’est vrai. Mais il ne faut pas oublier que si quelqu’un vous pirate, il pourra entrer chez vous comme par magie. Donc, ça ne m’a pas trop dérangé de prendre du temps pour bien configurer mon compte, sachant qu’il s’agit quand même de ma porte d’entrée! À quoi ça sert d’économiser une ou deux minutes si, par la suite, n’importe qui peut entrer chez soi, car le système n’est pas fiable? En tout cas, ce n’est pas le cas du Smart Lock!

La calibration (ce qui permet au dispositif se se barrer et de se débarrer correctement), de son côté, est assez courte. Après avoir créé son compte via l’application, notre téléphone va essayer de se connecter au Smart Lock. Ça n’a pris qu’une ou deux minutes. Après ça, il ne reste que quelques étapes à compléter pour que le tout soit calibré. Par exemple, on nous demande de barrer et de débarrer manuellement le Smart Lock.

Je ne l’ai pas encore dit, mais le Smart Lock d’August fonctionne évidemment avec une application, mais il peut aussi être utilisé avec une clé ordinaire (celle qu’on avait avant d’installer le dispositif). Quand on est à la maison, on peut aussi verrouiller et déverrouiller la serrure manuellement, c’est-à-dire en tournant dans le sens horaire ou antihoraire l’appareil. Donc, il est toujours utilisable s’il manque de pile.

august3.jpg

L’application

L’application est, à l’image du processus d’installation, très conviviale. Quand on arrive sur la page d’accueil, on voit nos différentes portes. Il suffit de choisir celle que l’on désire, par exemple, sa porte d’entrée, pour tomber dans le menu servant à barrer et débarrer sa porte.

Là, il y a un gros bouton qui est vert ou rouge et qui nous indique si la porte est barrée ou démarrée. Il suffit d’appuyer dessus pour verrouiller ou déverrouiller la serrure. Ça se fait presque automatiquement.

Ce que j’ai aimé de cette application, c’est que ça ne prend même pas 5 secondes avant qu’elle ne se connecte au Smart Lock. On doit juste être à proximité de celle-ci, car elle utilise la technologie Bluetooth. De toute façon, entre vous et moi, c’est rare qu’on barre notre porte, alors qu’on attend l’autobus. Tout cela pour dire que l’application est très réactive et qu’on n’a pas à attendre une minute pour pouvoir barrer ou débarrer notre porte. Ça se fait presque instantanément et c’est vraiment plus rapide qu’avec une clé normale.

De plus, l’application est livrée avec EverLock. Il s’agit d’une technologie permettant de barrer automatiquement la porte derrière soi, et ce, sans qu’on ait besoin d’installer un capteur additionnel ou quoi que ce soit d’autre.

Par défaut, le temps d’attente entre le moment où on ferme la porte et où elle se barre toute seule est de 30 secondes, mais on peut le régler jusqu’à cinq minutes, ce qui est parfait si vous avez des enfants qui doivent se préparer. La porte ne va pas se barrer immédiatement dès qu’on la referme. On ne risque donc pas d’être embarrés dehors.

J’ai testé quelques fois cette caractéristique et chaque fois, ça fonctionnait très bien. Pour ceux qui souffrent d’angoisse et qui se demandent toujours s’ils ont bien barré leur porte, cette technologie peut leur sauver bien du stress!

august4.jpg

Le service à la clientèle

Pour être honnête avec vous, c’est rare que je m’adresse au service à la clientèle d’une entreprise, mais, ici, je n’avais pas le choix. Le modèle que j’avais avait déjà été utilisé par mon collègue Matt Paligaru, de la section anglophone du blogue. Même s’il avait fait une réinitialisation de l’appareil avant de me le faire parvenir, j’étais incapable de me connecter avec l’application. On me disait que le Smart Lock était lié avec un autre utilisateur et que je devais faire une réinitialisation en me connectant au compte du propriétaire, ce qui était impossible. Habitant dans une autre province, Matt ne pouvait tout simplement pas venir chez moi pour faire ça. J’ai donc dû contacter le service à la clientèle.

Pour avoir une preuve, écrire, j’ai eu envie de le faire par courriel. Sachez toutefois qu’il y a également un numéro de téléphone où l’on peut les joindre dans la journée. Malheureusement, pour le moment, j’ai remarqué que le service à la clientèle était seulement disponible en anglais. Malgré ce bémol, le service à la clientèle est l’un des plus efficaces que j’ai vu de ma vie.

Je les ai contactés, à l’aide d’un formulaire sur le site Web d’August dans l’avant-midi en semaine et j’ai eu une réponse par courriel en moins d’une heure. Ils m’ont ensuite demandé de leur fournir le numéro de série de l’appareil et ma preuve d’achat. Étant donné que c’était un appareil pour les critiques, j’ai dû leur expliquer la situation. Ça n’a pas causé de problème puisqu’en milieu d’après-midi, mon problème était réglé. J’ai pu me connecter au Smart Lock et terminer la configuration.

De plus, j’ai senti que tout au long de nos échanges (j’ai parlé à plusieurs agents) on voulait réellement m’aider. Ils ont été courtois et très efficaces!

Verdict

Jusqu’à présent, le Smart Lock d’August est, à mon humble avis, le dispositif du genre le plus amusant que j’ai eu la chance d’essayer. Son installation est d’une facilité déconcertante, alors que son utilisation est d’une simplicité étonnante. Honnêtement, si tout le monde avait un August Smart Lock à la maison, nous n’aurions plus jamais besoin de clé!

Pour plus de détails sur les Smart Lock d’August:

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

1 COMMENTAIRE

  1. Lorsqu’on est absent de notre résidence, pour débarrer la porte ça ne fonctionne pas avec mon logiciel August? Doit on absolument installer le logiciel Résidence pour que ça fonctionne?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here