drone dji 1.jpg

Un des meilleurs aspects des drones est que chaque vol semble produire quelque chose de différent. Comme les drones deviennent de plus en plus sophistiqués, ils peuvent passer plus de temps dans les airs, ce qui nous donne plus de temps pour apprendre et nous améliorer en tant que pilotes. Le Phantom 3 de DJI est conçu pour durer, et comporte les meilleures caractéristiques offertes par les drones grand public. Je l’ai essayé pendant une semaine, et j’ai créé une courte vidéo pour accompagner mon évaluation.

DJI est devenu un chef de file en fabrication de drones en produisant des appareils de grande qualité qui ne sont pas seulement conçus pour voler avec précision, mais aussi pour filmer mieux que jamais l’environnement dans lequel ils volent. Le Phantom 3 est offert en version Professional et Advanced, qui sont pas mal similaires, sauf pour la qualité de leur caméra intégrée. Sur papier, le Phantom 3 est déjà très intéressant avec une panoplie de caractéristiques à la fine pointe de la technologie qui sont sûres de plaire à tous les amateurs de drones.

Construction de grande qualité

Tout comme les autres drones offerts sur le marché, la coque du Phantom 3 de DJI est en plastique; probablement en raison de la grande légèreté et de la grande résistance de ce matériau, lorsqu’il est bien fabriqué. La construction solide et l’espace supplémentaire attribué au centre et au train d’atterrissage le rendent un peu plus lourd que les autres, mais la différence est minime; il reste léger et facile à transporter.

Puisque c’est un quadricoptère, il comporte quatre rotors disposés en fonction de la courbure. La batterie est placée à l’arrière, et comporte quatre témoins de niveau de chargement à DEL. Sous la cabine, le train d’atterrissage non rétractable protège un peu le cardan et la caméra se trouve à l’intérieur des pattes du cardan. La qualité de la caméra dépend de la version. La version Professional est munie d’une caméra Ultra HD 4K, et la version Advanced est munie d’une caméra HD intégrale 1080p. Le capteur d’image de 12 Mpx est accompagné d’un objectif de grande qualité qui rehausse la qualité des vidéos que vous créez. Il comporte aussi un lecteur de carte microSD sur un côté pour stocker vos photos et vidéos.

À l’intérieur, le Phantom 3 est rempli de capteurs et de composants de toutes sortes qui aident à optimiser la stabilité, le positionnement et la vitesse du moteur, entre autres. Ces composants incluent le système Vision Positioning, qui aide le drone à déterminer sa position à l’intérieur, où il n’y a pas de données de GPS.

Essentiellement, le contrôleur principal gère tout en traitant toutes les données pour assurer le bon fonctionnement du drone. En tant qu’utilisateur, on ne s’en rend pas vraiment compte, mais ce contrôleur travaille continuellement en arrière-plan pour vous empêcher de perdre le contrôle du drone dans des conditions de vol changeantes. En d’autres mots, même s’il est atteint par une rafale, il en est très peu affecté.

La manette qui vient avec le drone est déjà prête à être connectée au drone, éliminant le besoin d’utiliser l’application Phantom de DJI sur un téléphone intelligent ou une tablette (comme c’est le cas pour d’autres modèles). Tout comme le drone, c’est un appareil de grande qualité, et elle comporte toutes les commandes dont vous avez besoin pour piloter le drone, ainsi qu’un support ajustable pour appareil mobile. Vous pouvez y connecter un téléphone intelligent ou une tablette par le port USB arrière, et utiliser l’application comme aide visuelle pour ajuster certaines commandes, et voir ce que le drone voit.

drone dji 2.jpgPilotez-le avec confiance.

Pour faciliter les choses pour les débutants, le réglage par défaut du Phrantom 3 de DJI est le mode pour débutant, qui limite la portée de vol à 100 pi de hauteur et à 100 pi dans toutes les directions horizontales. Le drone restera en place si vous essayez de dépasser ces limites. Par contre, lorsque le mode pour débutant est désactivé, le Phantom 3 peut atteindre 500 m de hauteur dans un rayon horizontal de 2 km, et vous profitez d’un contrôle plus complet du cardan qui tient la caméra. Ceci veut dire que l’utilisateur peut incliner et tourner la caméra dans pratiquement toutes les directions pour prendre des photos et créer des vidéos.

L’application semble un peu « bruyante » en raison de la grande quantité de boutons et de renseignements affichés, mais je l’ai trouvée facile à utiliser après avoir pris un peu de temps pour apprendre ses commandes et fonctions. L’application m’a aussi montré ce que je devais faire pour calibrer le compas, qui consistait simplement à tourner le drone manuellement vers différentes directions. Le décollage est très facile, il suffit d’appuyer sur un bouton et le drone se met en vol stationnaire à environ 3 ou 4 pieds de hauteur, attendant que je lui indique quelle direction prendre.

Les deux manchons de la manette sont parfaits pour contrôler le Phantom 3 avec précision. Le seul moment où j’ai eu un problème de contrôle directionnel est lorsque j’ai été confus par son orientation : je ne savais simplement plus quel côté était le devant et quel côté était l’arrière pendant un moment. Quoique l’application de DJI affiche le signal en temps réel de la caméra, positionner le drone et éviter les obstacles en empruntant la bonne direction requièrent habituellement une visibilité directe du drone. Ça fait partie de la courbe d’apprentissage pour piloter n’importe quel drone; ce n’est pas un défaut, seulement une observation.

Le bouton Auto-Return Home est une fonction de sécurité intégrée qui fait en sorte que le drone se souvient de son point de décollage. Lorsque vous appuyez sur ce bouton, le drone revient à l’endroit exact et atterrit. Cette même fonction de sécurité intégrée est automatiquement activée lorsque la batterie est presque épuisée ou lorsque la connexion au drone est embrouillée de n’importe quelle façon : le drone retourne au point de départ. J’ai essayé de faire activer la fonction de sécurité intégrée, et elle semble être à toute épreuve même si je n’étais pas trop certain du résultat au départ. Le drone s’est tout d’abord orienté vers le point de décollage, a volé sur place pendant un moment, et est lentement descendu pour atterrir exactement au même endroit.

Piloter le Phantom 3 est très amusant. Il est stable, fluide et solide, je n’ai jamais eu l’impression que je pouvais en perdre le contrôle. Naturellement, ça m’a pris un peu de temps pour m’y ajuster, mais je pouvais le piloter avec confiance en peu de temps, après avoir compris les notions élémentaires de son fonctionnement. Personnellement, je préfère le piloter à l’extérieur qu’à l’intérieur, mais seulement parce que j’avais toujours peur d’endommager ses pales en frappant quelque chose dans une petite pièce.

Profitez d’un contrôle complet.

Le Phantom 3, en plus d’offrir une performance de vol exceptionnelle, offre aussi des caractéristiques intéressantes qui rehaussent l’expérience de l’utilisateur. L’application de DJI est autant un panneau de commande qu’un afficheur de signal vidéo en temps réel. Les commandes de caméra sont bien disposées, et vous pouvez passer des commandes de photographie aux commandes de vidéographie par un simple glissement de doigt. Il y a aussi des commandes pour contrôler la vitesse d’obturation, la sensibilité ISO, l’équilibre des blancs et l’inclinaison de la caméra.

En plus du lecteur de carte microSD, il est possible de télécharger directement les photos et vidéos sur une tablette pour le montage et pour faire des retouches. Même ces tâches peuvent être automatisées, faisant en sorte que l’application s’occupe du montage pour créer une vidéo complète. C’est une bonne fonction, mais elle commet invariablement au moins une erreur. Elle est probablement seulement vraiment utile pour le montage de quelques courtes séquences vidéo. Le problème est que la fonction ne peut pas évaluer les images ou les séquences en fonction de leur contexte, ce qui veut dire qu’elle ne peut pas déterminer que la séquence que vous avez créée en dernier devrait être placée au milieu de la vidéo. Si le montage est moindrement complexe, vous devez le faire vous-même.

Le montage manuel requiert naturellement plus d’effort, mais ça peut vraiment valoir la peine si vous voulez publier des vidéos de grande qualité sur Facebook, Twitter ou YouTube. L’application comporte aussi une fonction de diffusion en direct sur YouTube, ce qui est fantastique, sauf que ça risque de vous coûter cher en données sur votre forfait cellulaire si la connexion n’est pas à un réseau Wi-Fi. En conséquence, je n’ai pas essayé cette fonction, mais elle est offerte si vous voulez l’utiliser.

Le simulateur de vol, comme son nom l’indique, simule des vols. Il sert d’outil d’exercice supplémentaire vous permettant d’apprendre à piloter le drone, et produit un journal de chaque vol avec l’heure, la durée, l’altitude et le contenu saisit en cours de route.

drone dji 3.jpg

Caméra et autonomie

Avec un angle de 94 degrés, la caméra produit bien moins un effet œil de poisson que la caméra d’autres drones, ou que certaines caméras d’action. Elle ne produit pas vraiment une image panoramique grand-angle, mais elle peut être inclinée et tournée sur une assez grande plage pour obtenir différentes perspectives. À mon goût, cet angle plus « plat » produit des vidéos de bien meilleure qualité qu’une caméra œil de poisson qui produit une grande distorsion en périphérie. Bien sûr, c’est une question de goût, mais puisque les séquences vidéo ont meilleure apparence, je crois que DJI a pris la bonne décision.

La qualité vidéo est excellente pour un drone, surtout avec des paramètres ajustables en fonction des conditions extérieures. La caméra Ultra HD 4K produit une image de qualité exceptionnelle, à 24 ou 30 images/s. La caméra du modèle Advanced offre une résolution maximale de 1080p à 60 images/s. Le modèle Professional peut aussi filmer en 1080p.

En tournant les cadrans sur les côtés de la manette, je pouvais ajuster l’exposition et incliner la caméra à 90 degrés pour filmer ce qui se trouvait directement sous le drone, ou directement devant le drone. Les cadrans sont très pratiques pour faire des ajustements à la volée, et je suis sûr que tous les vidéographes amateurs les apprécieront.

La batterie offre environ 18 minutes de temps de vol par chargement, peut-être un peu plus.

Conclusion

Le Phantom 3 est un drone haut de gamme, autant pour la grande qualité de sa construction que pour la panoplie de fonctions qui vous permettent d’en profiter pleinement. Sa grande précision et sa grande stabilité vous permettent de devenir un meilleur pilote plus facilement, et son excellente caméra vous permet de filmer dans pratiquement n’importe quel angle. La manette mérite aussi des compliments, nous donnant un moyen efficace et convivial de contrôler le drone. L’application complète le tout en ajoutant plusieurs fonctions de contrôle et de visualisation.

Jetez un coup d’œil sur le Phantom 3 de DJI offert chez Best Buy.

 

 

PARTAGER SUR
Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here