Le jeu de rôle Monster Hunter Stories raconte l’épopée d’un jeune Rider dans sa quête d’aventures. Après avoir quitté son village, il parcourt le monde à la recherche de monstres à apprivoiser. Devenez le prochain Rider, soit un maître pour ces monstres qui combattront à vos côtés.

Monster Hunter pochetteMonster Hunter Stories est développé par Capcom et publié chez Nintendo

Date de parution : 8 septembre 2017
Style : Jeu de rôle
Plateforme : Nintendo 3DS
Mode de jeu disponible : solo / multijoueur en ligne (1 à 2 joueurs)
Classement ESRB : E10+ (Pour Tous, 10 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

La destinée d’un Rider

Monstrer Hunter Stories se déroule durant une période sombre alors qu’un fléau noir s’abat sur les monstres sauvages et deviennent féroces. Grâce à la gemme de l’amitié portée par les Riders, on pourra vaincre cette calamité. Ceux-ci ont le pouvoir de se lier d’amitié avec les monstres dont ils font éclore l’œuf. On les cueille dans les grottes où les monstres installent leur nid. Subtiliser un œuf sauvage entraîne le risque d’être pourchassé par son protecteur mais cela en vaut le coup car c’est de cette manière qu’on bâtit notre équipe.

Des habiletés et pouvoirs uniques sont propres à chaque bête. Ces capacités vont s’améliorer à force de se battre mais également en passant par le rite de transmission. Une fusion transfert les gènes d’un monstre vers un autre qui disparaît aussitôt. Par contre, on ramasse tellement d’œufs que c’est la meilleure manière d’utiliser nos doublons.

Chasser les monstres

Monster Hunter image 1En combat, les mouvements sont divisés entre la force, la vitesse et la technique. Par un mécanisme de « roche-papier-ciseau », on choisit notre action en fonction de celle de l’adversaire. Cela peut sembler être le fruit du hasard mais rapidement, on apprend que chaque type de monstre est susceptible d’exécuter les mêmes attaques. Ils pratiquent une routine qui se répète. En observant, on peut facilement deviner quel mouvement sera lancé. Chaque monstre ayant une technique dominante, on peut faire appel au meilleur parmi ceux de notre équipe pour le contrer et les changer à la volée en plein affrontement.

Durant la bataille, un coup réussi remplit notre jauge d’amitié permettant ensuite de se joindre à l’animal pour effectuer une action puissante. Notre équipe progresse bien alors on devient rapidement plus fort que les monstres vivant librement dans la région. Selon mon expérience, je dirais que les joueurs cherchant un réel défi doivent attendre d’avoir passé Guildegaran, la ville des chasseurs. Par son approche, le titre me fait penser à un mélange de Dragon Quest, Yo-Kai Watch et Pokémon. Je crois d’ailleurs qu’avec Monster Hunter Stories, Capcom souhaite séduire la même catégorie de joueurs.

Répondre aux demandes des habitants

Monster Hunter image 2En parcourant le monde, nous remplissons des quêtes pour les habitants des villages visités. Elles sont nombreuses et on peut en accepter une bonne quantité à la fois. Je m’assurais de ramasser un maximum d’items durant les missions car cela permettait souvent de terminer une demande sur le champ. Si une dame cherche des herbes ou nous demande de vaincre tel type de monstre, sa demande est automatiquement répondue si on l’a fait avant de lui parler. Par ce procédé, je n’avais pas à refaire les mêmes actions pour acquérir de l’expérience. C’est aussi pourquoi je ne revends presque rien de ce que j’acquiers au cas où une personne me le demanderait plus tard d’autant plus que des quêtes additionnelles peuvent être récupérées en se connectant en ligne.

Une présentation correcte sur la Nintendo 3DS

Développé pour la 3DS, Monster Hunter Stories propose une facture graphique colorée avec une belle profondeur dans l’image. Le jeu est joli mais je n’en suis pas complètement ébahie. Toutefois, je suis heureuse d’y voir une traduction française car l’humour dans certains dialogues ou la manière de parler des gens est agréable. En passant, il faut adorer les chats. Présents un peu partout, ceux-ci s’assurent que notre aventure soit « chabuleuse » en nous proposant des bornes de sauvegarde sur le terrain et la possibilité de rendre notre voyage plus agréable.

Combattre avec ses amis en ligne

Monster Hunter image 3Ce qui est intéressant pour les combats en ligne est de pouvoir choisir le type d’affrontement qu’on souhaite. Le menu propose six choix de règles préétablies. J’aime toujours ceux offrant un niveau fixe pour mes Monsties alors que c’est le talent des joueurs qui est mis de l’avant. En jouant beaucoup, on va connaître les caractéristiques des monstres se dressant devant nous. Une fois un combat trouvé, on sélectionne ensuite le sac d’objets à utiliser durant la bataille parmi ceux proposés. On pourra se concentrer sur les potions et autres objets de soin, établir notre stratégie sur la défense ou y aller à fond en attaque avec des sorts qui vont déstabiliser l’adversaire.

Que ce soit avec un joueur au hasard ou avec un ami, on s’amuse tout en récoltant des fragments d’œuf qu’on va assembler pour faire éclore un nouveau monstre. Cette motivation de faire grandir ma collection de monstres est plus qu’efficace pour m’inciter à faire des combats en ligne de temps à autres.

Impressions générales

J’ai toujours considéré Monster Hunter comme une franchise pour les joueurs aguerris. Monster Hunter Stories semble vouloir attirer une nouvelle vague de joueurs vers la série. D’ailleurs, les Riders et les Chasseurs sont deux groupes distincts qui suivent leurs propres histoires. Méfiants des Riders par leur style de vie différente à la leur, je vais leur prouver que de se lier d’amitié avec les monstres est non seulement possible mais un avantage sur les terres peuplées de monstres sauvages. Bien que son approche soit différente des autres titres de la franchise, Monster Hunter Stories est amusant avec son histoire légère et divertissante. Chasser les monstres et se battre à leurs côtés est quand même bien !

+ Une foule de quêtes à remplir
+ Personnaliser nos monstres avec des gènes spéciaux
+ Un scénario divertissant
+ Les gardiens offrent un bon défi
– Les monstres sauvages sont faciles à vaincre pendant les premières heures de jeu
– Une mécanique de combat prévisible

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 4/5
Graphisme : 3,5/5
Son : 4/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 5/5

Note globale : 4/5 (82 %)

Procurez-vous Monster Hunter Stories pour la Nintendo 3DS

Merci à Nintendo du Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article ont été fournies par Nintendo.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here